La perf’ du week-end : Corentin Deleval



Le week-end dernier, trois rallyes étaient au programme avec les régionaux du Pays du Lin, des Roches Brunes et de la Haute Vallée d’Azergues.

Engagé au nouveau rallye du Pays du Lin au volant d’une Peugeot 306 dans la classe A7, Corentin Deleval a réalisé l’une des plus belles performances de sa carrière, terminant à la 9e place au scratch avec en plus le gain du groupe FRC4 !

Comme pour chaque “perf’ du week-end”, nous avons pu revenir sur cette performance avec le pilote “récompensé” ce week-end.

Peux-tu te présenter et nous parler un peu de tes débuts en rallye ?

“Bonjour à tous. Je me présente, je m’appelle Corentin Deleval, j’ai 25 ans et je suis chef d’entreprise de la société Express Auto Sport située à Merville, spécialisée dans la préparation, l’entretien et la location de véhicule de compétition. Je suis passionné de voiture et notamment de rallye depuis mon enfance. Grâce à l’aide de mes parents, j’ai pu commencer le rallye à l’âge de 16 ans en tant que copilote, aux côtés de mon père en 306. J’ai pris le volant à l’âge de mes 18 ans et depuis je suis resté de ce côté.”

Quels étaient tes objectifs au départ de cette toute nouvelle épreuve ? 

“Mes objectifs sont souvent tous les mêmes au début de chaque rallye. C’est avant tout une passion, mais à chaque fois, je donne le meilleur de moi-même pour être aux avants-postes. 

Je savais que les conditions allaient être compliquées et ça a joué à mon avantage avec ma « petite » auto ! Grâce aux nombreuses preuves que j’ai pu faire dans la région et ailleurs, j’ai développé un système de notes qui me permet vraiment de donner le meilleur de moi même dès le premier kilomètre. Et avec Clément, mon copilote, nous avons un très bon feeling et une confiance à 100 % l’un envers l’autre, c’est ce qui fait tout dans une voiture de course.”

Qu’as-tu pensé du profil de ces nouvelles spéciales ?

“Le profil, un rallye typique du Nord avec des routes où il y a zéro grip, des cordes où on met quasiment toute la voiture dedans, de la boue partout… C’était génial et en même temps compliqué de savoir où attaquer et où il ne fallait pas ! Lancé en 5ème à 150km/h, la voiture patinait encore, c’était fou ! Le seul bémol, c’est sûrement de faire une ES en boucle sur un régional. Mais un grand bravo à l’organisation pour cette nouvelle épreuve nordique !!!”

Pendant toute la journée, tu as signé des temps autour du top 10 et tu termines finalement en tête du groupe FRC4 devant deux pointures comme Romain Dufour et Frédéric Roussel. Que penses-tu de ta performance ?

“Comme je disais plus haut, j’essaie de donner le meilleur de moi-même à chaque départ. Au vu du plateau dans les différentes classes, je me doutais qu’il fallait être concentré propre et efficace !

Quand on découvre le temps de l’es1 avec Clément, et que l’on voit qu’on se bat avec les meilleurs de chaque catégorie, autant en 4 roues motrices qu’en 2 roues motrices, mais aussi avec Fred et Romain, nous sommes plutôt très heureux. 

Romain est un pilote très rapide mais aussi un très bon copain et jouer dans la même cour que lui était assez fou.

La même chose avec Fred, jouer dans la même cour que lui, étant un très bon ami et aussi mon associé chez Express Auto Sport était inespéré.

Nous nous sommes battus toute la journée, à coups de secondes et de dixièmes. À l’issue de ça, on rentre vainqueur du groupe, de la classe et de notre bagarre amicale ! On espérait pas mieux.”

Est-ce que tu as une idée assez claire de ton programme 2022 ?

“Claire, oui et non ! Le travail me prend beaucoup de temps et le planning est chargé. Donc nous verrons en temps voulu. Mais sur ce début de saison, mon programme est assez défini. 

Après ce rallye, nous serons ce week-end au rallye de la Côte Fleurie, le week-end après au rallye des Boucles Capelloises puis au Touquet et Épernay. Bien sûr, ce début de programme est sous réserve que tout se passe comme prévu et que j’arrive à me libérer…le travail et la famille avant tout…”

Pourquoi avoir fait le choix d’une Peugeot 306 A7, une auto désormais très rare ? Quelles sont ses caractéristiques principales ?

“La raison est assez simple, je suis un grand fan de la Peugeot 306 Maxi comme beaucoup de monde. C’est une auto qui m’a fait rêver !!! Mais inaccessible financièrement, on s’est donc tourné sur une 306 A7 avec mon père. Une auto que nous avons fait évoluer au fil des années et qui aujourd’hui me comble !!!

C’est assez sentimental, c’est notre première auto de course, même si plus rien ne ressemble à celle du début, je trouve les sensations géniales dans cette voiture, la tenue de route est fantastique, le seul point noir, c’est le poids, la 306 est assez lourde. 

Ses caractéristiques sont assez simples, un petit moteur Groupe A de 190cv (oui vraiment 190 et des vrais pour ceux qui se posent des questions), une boîte 6 crabots, des triangles groupe A, amortisseur 3 voies à l’arrière et pour le reste le même équipement que dans les autres autos de courses ! Sans oublier, des réglages châssis et moteur made in Express Auto Sport !!!

Si je peux profiter de cette petite interview pour dans un premier temps te remercier Julien et Rallye Sport. Je voudrais également remercier ma femme et ma famille qui me laisse assouvir ma passion malgré le peu de temps que j’ai à leur accorder. Sans oublier, toutes les personnes de mon équipe chez Express Auto Sport qui fournissent le meilleur d’eux pendant que je roule !! Mais aussi, Clément mon copilote, la performance vient aussi de là !!

Et JF Martel (Déco JFM) qui a réalisé une très belle déco sur mon auto ! Je vous donne rendez vous à Deauville ce week end !”




S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
yoyorc
yoyorc
9 mois il y a

Bravo à ce jeune pour cette jolie perf qui en appelle d’autres.
Dommage cependant de ne pas avoir relevé quelques belles “perfs du week-end” à la ronde du jura dont un ptit jeune qui fini 10eme au scratch pour son premier rallye!

Dernière modification le 9 mois il y a par yoyorc
Juracing#25
Juracing#25
9 mois il y a

Et oui 190 ch c est déjà dure à atteindre sans gros moyen …les gars avec une ligne gr a,un Green et une reprog qui pense avoir les 180 sont loin du compte mdr!des vrais ch sur un atmo faut la planche à billet