La perf’ du week-end : Cyril Audirac



Dans ce nouveau week-end de Coupe de France, riche de quatre épreuves, la performance de Cyril Audriac, engagé au rallye national du Pays de Grasse, a particulièrement attiré notre attention.

Au volant de sa Renault Clio S6000, l’ancien animateur du volant Peugeot (vainqueur en 2009) a terminé son rallye au deuxième rang, devançant notamment de nombreuses R5 à l’arrivée, tout en se tirant la bourre avec Kévin Reghessa, lui aussi présent avec une Clio.

Comme pour chaque « perf’ du week-end », Cyril a pu revenir en longueur sur sa performance, évoquant aussi ses débuts en rallye et son avenir.

*Il est à noter que Jérémi Campos aurait amplement mérité cette « distinction’, mais les R5 sont volontairement exclus de cette nomination pour mettre en avant d’autres autos et performances. 

Avant de parler de ton week-end, peux-tu te présenter rapidement et notamment évoquer tes débuts en rallye ?

« Bonjour je m’appelle Cyril audirac j’ai 38 ans je suis à mon compte dans le terrassement. Mes débuts en rallye ont commencé en 1999 à l’âge de 16 ans en tant que copilote, puis à 18 ans, j’ai acheté ma première voiture qui était la 205 rallye. »

Le week-end dernier, tu reprenais la compétition après dix mois d’arrêt. Quel était ton objectif au départ et pourquoi participer à cette épreuve ?

« Oui c’est vrai que après 10 mois d’absence suite malheureusement au problème sanitaire qu’il y aeu eu et au travail que j’avais, ce fut long mais ravi de reprendre le volant de la Clio super 1600 de l’équipe motultech. J’avais envie de faire le grasse alpin car c’est un très beau rallye et mon objectif était comme d’habitude de prendre un max de plaisir derrière le volant. »

Très rapidement, tu es en bagarre pour une place sur le podium au scratch, notamment face à Kévin Reghessa. A l’issue d’un superbe dimanche, tu décroches la 2e place derrière une R5. Quel est ton bilan de cette épreuve ?

« Oui rapidement nous jouons les avant-postes avec Kevin mais je n’étais pas surpris de le voir à cette place car il avait prouvé auparavant avec la Clio N3 et la super 1600 qu’il savait rouler très vite. Après on savait que ça allait être dur d’aller chercher la première place car la différence des voitures est énorme. »

Quel est ton avis sur cette Renault Clio S1600. Est-ce toujours une auto aussi magique ?

« J’ai eu la chance de conduire des belles autos comme la Mégane Kit Car la 207 S2000 et bien d’autres mais pour moi la Clio super 1600 reste une voiture magnifique un plaisir à la conduire. »
 

Quelle est maintenant la suite de ton programme 2020 ? Est-ce que tu penses régulièrement à un retour sur le rallye du Var ?

« Pour la suite du programme, j’espère être au départ de l’ Antibes si le budget est bouclé pour aller essayer de me frotter au meilleur des deux roues motrices. puis fin d’année, me faire 1 ou 2 rallyes en Italie car l’ambiance est magnifique. »




S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Afond
Afond
28 jours il y a

Des passages magnifiques avec la clio,un son au rupteur dans caussols on n’ en redemande

jmb17
jmb17
29 jours il y a

La perf’ d’Audi Rac : vainqueur en 81, 82 et 83