La perf’ du week-end (Dimitri Wagner)



Déjà auteur d’une performance majuscule lors du rallye du Béarn début juillet (première victoire scratch), Dimitri Wagner a confirmé son excellent début de saison ce week-end en grimpant sur le podium scratch du rallye régional du Chasselas.

Au volant de sa Subaru Impreza N12, Dimitri affiche des statistiques impressionnantes cette année : 7 départs pour 7 arrivées et 7 victoires de groupe N ! Pour ce jeune pilote de 22 ans, la priorité reste de progresser et d’apprendre au fil des épreuves, avec en point d’orgue, une participation à la finale en fin de saison. 

Après deux premières saisons dans la classe A8, tu as débarqué en début d’année au volant d’une Subaru Impreza N4 ? Pourquoi as-tu fait ce choix ?

« J’ai fait le choix de partir sur une groupe N plutôt qu’une groupe A car mon budget ne me permettait pas d’assurer un suivi adapté à une bonne groupe A, tout en participant à un nombre correct d’épreuves. En choisissant une Subaru Impreza N12B j’ai avant tout choisi une voiture qui me semblait être fiable, performante et adaptée à mon style de pilotage, mais surtout qui pourrait me permettre de prendre un maximum de roulage et de progresser. »

Dès tes premier rallyes avec la Subaru, tu enchaînes les succès dans le groupe N. T’attendais-tu à une telle réussite ?

« Je suis assez satisfait des résultats que nous avons pu faire (avec ma petite équipe) cette année. Malgré quelques petits soucis (crevaisons, casse de cardan, etc…) nous sommes pour le moment toujours à l’arrivée et j’ai fait quelques bons chronos. Cette saison étant ma première « vraie saison » de rallye, je ne m’étais fixé aucun objectif de place à atteindre mais plutôt un objectif de progression et de niveau de pilotage à atteindre. Je suis surtout content de voir que j’arrive à progresser au fil des épreuves sans pour autant dépasser mes limites et je pense que j’ai encore beaucoup de marge de progression et de progrès à faire. »

Après avoir signé deux podiums scratchs sur ce dernier mois, as-tu un objectif particulier en cette fin d’année. Une qualification pour la finale de Marseille peut-être ?

« Nous avons pour le moment terminé toutes les courses auxquelles nous avons participé ce qui m’a permis d’obtenir pas mal de points pour la qualification à la finale de Marseille. Il me tient à cœur d’être qualifié et de participer à cette course car cela me permettra de me confronter à des pilotes que je ne connais pas et je trouve cela très motivant. Mon objectif principal n’a quant à lui pas changé et reste celui fixé depuis le début : la progression. Je pense très sincèrement qu’il faut viser la performance et la constance de pilotage plutôt qu’une place à l’arrivée, cette dernière en découlant directement.« 

Enfin, as-tu déjà des idées de programme pour 2018 et aura-t-on par exemple la chance de te voir sur une auto plus performante ?

« Je n’ai pour le moment pas de plan précis défini pour 2018. Je pense que la Subaru n’a pas encore montré ses limites et il faut, pour le moment, finir 2017. Cependant, je serais heureux de rouler sur une voiture plus performante si j’en ai la possibilité. Mon frein principal (comme celui d’une majorité de pilotes) étant le budget je suis à la recherche de partenaires qui pourront me soutenir et me permettre de rouler avec une voiture performante sur de plus grosses épreuves. J’en profite par ailleurs pour remercier mes soutiens actuels : RRS, SIAL, Lourdes Pneus Services et le Garage Simonnet. »

La saison 2017 de Dimitri Wagner

RallyeRésultat
Vallespir (National)8e, 1er groupe N
Val d’Agout (National)5e, 1er groupe N
Saint-Emilion (National)5e, 1er groupe N
Sidobre (Régional)6e, 1er groupe N
Béarn (Régional)1er, 1er groupe N
Montagne Noire (National)8e, 1er groupe N
Chasselas (Régional)2e, 1er groupe N




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Briwan dit :

    Son auto c’est l’ex sub d’Éric Gonnet..( il me semble…) Une sacré auto….

  2. Pierre40 dit :

    Super qu il soit au pays basque. Je vais enfin le voir rouler après l avoir suivit via internet pour le Béarn et saint emilion. Ne pouvant pas me déplacer.
    Pour le pays basque il y aura un peu de concurrence. 1 fiesta R5 pour un basque volant et peut être une autre pour un autre basque. A vous de trouver ^^ sachant qu un à fait une annonce sur son FB

  3. Jewel dit :

    Je l’ai vu au St Emilion (d’ailleurs la photo c’est le passage du pont à coté de Petit Palais) .
    J’espère qu’il fera le Pays Basque car si la concurrence est la même que l’année dernière alors il a des chances de le gagner .