La perf’ du week-end : Francis Delorme



Notre choix pour cette perf’ du week-end s’est arrêté au rallye national de l’Ardèche où Francis Delorme, engagé au volant d’une C2 R2 Max, termina sur le podium scratch, tout en remportant la classe R2.

En mars dernier, Francis débutait au volant après quelques saisons d’apprentissage en copilote. Déjà auteur de quelques performances intéressantes avant ce rallye d’Ardèche, le jeune pilote de Haute-Loire a clairement réalisé le plus beau rallye de sa très jeune carrière, se battant jusqu’au bout pour sauver cette superbe troisième place scratch. A la suite de ce résultat, il était logique de rencontrer Francis pour en savoir plus sur ce pilote de la région Auvergne-Rhône-Alpes. 

Avant de parler de ton week-end, peux-tu te présenter rapidement et notamment évoquer tes débuts en rallye et ta passion pour ce sport mécanique ?

« J’ai 22 ans je suis de Beauzac en Haute Loire. Je suis mécanicien TP. Je suis bercé par le rallye depuis tout petit car mon père roule depuis 1980, donc nous avons pris le virus avec mon frère et ma soeur, dès notre plus jeune âge.

J’ai attaqué le rallye en 2015 où j’ai copiloté mon frère dans une C2 R2. Nous avons fait une quinzaine de rallyes ensemble. J’ai aussi copiloté mon père une fois et d’autres copains : Antoine Fayolle en BMW, Alexandre Ferreira en C2 challenge etc…

Puis j’ai fait ma première course de côte en juillet 2015 à Laussonne où j’ai remporté la classe avec la C2 de mon frère.

J’ai copiloté jusqu’en février 2018 et en mars j’ai fait mon premier rallye au volant, copiloté par ma petit soeur Cyrielle au Pays d’Olliergues où j’ai gagné la classe et fini 8 au scratch ! C’était incroyable de voir qu’on était dans le top 10 au premier rallye… »

Pour ton 12e départ de l’année mais aussi de ta carrière, tu as roulé ce week-end au rallye national de l’Ardèche. Quel était ton objectif au départ ?

« Mon objectif pour ce 12e rallye était le même que sur les autres, apprendre et se faire plaisir sur des routes magnifiques et historiques, et ensuite essayer de remporter la catégorie R2. »

D’entrée, tu joues la victoire dans ta classe tout en intégrant le top 6 au scratch. Etait-ce déjà satisfaisant pour toi ?

« Oui, ma position au début du rallye était très satisfaisante pour moi car nous étions bien placés au scratch et on se tirait la boure avec Mathieu Fagier et Thomas Capelli pour la victoire de classe. »

A l’arrivée, tu décroches ton premier podium scratch après une grosse fin de course, tout en gagnant la classe R2. Quel est ton sentiment après ce résultat, le plus beau depuis tes débuts ?

« Quand j’ai vu que le samedi soir nous étions 3e et en tête de la classe, je n’y croyais pas trop sur le coup et puis je me suis dit que cela allait être compliqué de rester sur le podium, mais j’y ai cru jusqu’au bout. Le lendemain nous avons tout donné dans les deux spéciales et ça a marché, nous avons réussi à garder un peu d’avance ! C’est vraiment une sensation folle quand on sait qu’on termine 3e sur un rallye comme celui-ci ! En plus, toute ma famille et mes copains étaient là pour m’applaudir au point stop de la dernière ES ! »

Peux-tu nous décrire rapidement ton auto et ses principales caractéristiques ? Comment s’est fait le choix de cette auto ?

« Mon auto est une c2 r2 max fabriquée par Trajectoire Racing Elle avait déjà pas mal de palmarès avant que je l’achète notamment avec Christophe Monnin.

Elle fait 180 cv pour 1032 kg avec une boite séquentielle 5 rapports .C’est moi qui fait toute la mécanique dessus. C’est une voiture qui est vraiment top pour débuter en rallye, c’est très efficace et le coup d’entretien reste correct !

On peut dire que c’est une petite voiture « usine » car elle a été conçue et développée par Citroën. Pour moi c’est le meilleur rapport qualité prix pour attaquer le rallye ! »

Quel est ton programme prévu pour l’année prochaine d’ailleurs ? Est-ce qu’un programme en formule de promotion est totalement à exclure ?

« Mon programme pour l’année prochaine reste la Coupe de France car je n’ai pas le budget pour pouvoir rouler en championnat et faire une formule de promotion. Je ferais peut-être une manche du championnat avec ma C2 pour pouvoir me comparer à une formule de promotion, meme si les voiture ne sont pas équivalentes. »

Dans la famille Delorme, le rallye c’est sacré. Tu roules avec ta soeur Cyrille et tu affrontes souvent ton frère Alexis. Est-ce que ce n’est pas étrange de se « battre » en famille justement ? 

« La compétition en famille est vraiment très passionnante ! Je suis dans la même catégorie que mon frère et le fait de se bagarrer pour la victoire entre nous est super intéressant et enrichissant car nous avons deux voitures identiques, donc nous pouvons échanger nos ressentis et nos réglages pour pouvoir améliorer les temps ! »

Est-ce que ton père t’as notamment permis de « mieux » débuter ?

« Oui, notre père nous a permis de débuter dans de bonnes conditions car toute notre structure était là avant qu’on attaque le rallye ,et puis nos voitures sont entreposées dans les locaux de l’entreprise de notre père, donc c’est une chance d’avoir de la place pour pouvoir les préparer et les bichonner ! »




S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Nathanrallye
Nathanrallye
2 années il y a

Les frères Delorme sa roule