La perf’ du week-end : Johan Rousselin



Pour cette perf’ du week-end, cinq épreuves étaient en lice avec trois nationaux et deux régionaux. Engagé au volant d’une Peugeot 208 R2 au rallye national de Beuzeville, c’est le très jeune Johann Rousselin qui a retenu notre attention.

Pour le 19e rallye de sa jeune carrière, le jeune picard a signé son premier podium scratch, devançant notamment l’autre 208 R2 pilotée par Antoine Margely, déjà élu perf’ du week-end cette saison.

Suite à ce joli résultat, nous avons donc voulu en savoir plus sur le parcours de Johann depuis ses débuts en rallye, avant d’aborder ce week-end à succès.

Peux-tu te présenter et nous parler de tes débuts en rallye ?

« Bonjour, je m’appelle Johann Rousselin, 19 ans, pilote dans la 208 Rally Cup cette année et je suis d’Amiens en Picardie. J’ai débuté en rallye en 2018; 3 jours après avoir obtenu mon permis, au volant de la Peugeot 208R2 du Trajectoire Racing de Marc Amourette au rallye de la Côte Fleurie puis sur diverses manches du championnat de France asphalte et Terre (Touquet, Causses, Castine, Rouergue et Lozère).

Pourquoi as-tu choisi de faire du rallye ?

« J’ai baigné dedans dès le plus jeune âge comme on dit. Mon père était copilote donc je passais mon temps proche des voitures de course. Pour mes 12 ans, mon père m’a offert mon premier karting de compétition et je n’avais qu’une hâte : pouvoir piloter en rallye dès 18 ans. Ce que j’aime par-dessus tout en rallye, c’est l’improvisation car chaque virage est différent et évolue au fur et à mesure des passages. »

Quel était ton objectif au départ de ce rallye de Beuzeville ?

« On s’est engagé au rallye de Beuzeville dans l’optique de travailler sur des grips différents, d’y rechercher la motricité, de travailler le set-up avec le Trajectoire Racing et de reprendre le rythme avant la dernière manche de la 208 Rally Cup au rallye du Var 2019. »

Au terme de la 1ere journée, tu joues le podium au scratch avec une belle bagarre face à Antoine Margely. T’attendais-tu à une telle performance ?

« On pensait pouvoir être dans le top 8 avec les 4 roues motrices devant dans ces conditions difficiles, mais la 208R2 a fait parler son châssis exceptionnel et nous avons su être efficace. J’étais tout de même étonné de nos temps dans les premières spéciales où je ne pensais pas être si bien classé. La crevaison d’Antoine Margely dans l’ES1 nous a privé d’une belle bagarre à la seconde. »

A l’arrivée, tu conserves la troisième place et termine premier 2 roues motrices. Es-tu pleinement satisfait de ton week-end ?

« Oui pleinement satisfait du week-end, difficile de faire mieux face aux deux R5 devant. Ce résultat nous récompense d’un début de saison qui n’a pas été facile en 208 Rally Cup et c’est le meilleur moyen de dire merci à toute l’équipe qui nous soutient à 100% et à ceux qui nous suivent de près comme de loin. »

Pourquoi roules-tu avec une Peugeot 208 R2 depuis tes débuts ? Que penses-tu de cette voiture ?

« J’ai eu la chance de pouvoir débuter en 208R2, c’est une voiture qui fait rêver n’importe quel jeune pilote quand on voit ce qu’en font les leaders en formule de promotion. Elle est extrêmement efficace, fiable, performante et procure un plaisir de pilotage énorme. »

Qu’as-tu appris cette saison en 208 Rally Cup ? Est-ce que tu continues la saison prochaine ?

« Cette saison, la formule de promotion Peugeot n’est pas facile pour moi car le niveau est très élevé et il faut essayer de suivre le rythme, améliorer mon pilotage et mon style de notes en fonction de chaque profil des rallyes. L’ambiance de la coupe nous tire vers le haut, et nous savons sur quels points il faut nous améliorer pour progresser. C’est pour cette raison que nous espérons pouvoir réunir le budget afin de continuer dans cette formule de promotion Peugeot Sport la saison prochaine avec le team Trajectoire Racing. »

Et pour finir, si tu avais un budget conséquent pour rouler en France, quelle auto et quel programme choisirais-tu ?

« Si le budget et le temps me le permettaient, j’aimerai faire la formule promotion Peugeot avec la nouvelle 208 R2T ainsi que quelques autres manches du championnat de France asphalte.

J’en profite pour remercier mes sponsors, l’équipe du Trajectoire Racing, l’efficacité de mon copilote Andy et mon père sans qui rien de tout ça ne serait possible. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. fd photos de rallye dit :

    belle perf pour ce gamin qui malgré le drame que son papa a vécu se donne à fond! de vrais passionnés et une leçon de vie exceptionnelle! le papa est toujours là derrière le fiston avec beaucoup d’humilité et de gentillesse. Bravo au fiston et à toute son équipe dont Marc Amourette.