La perf’ du week-end : Ludovic Godard



Pour cette perf’ du week-end, trois rallyes étaient en lice avec un national et deux régionaux. Notre choix s’est finalement porté sur le rallye du Trièves où Ludovic Godard a terminé huitième au scratch et 1er non R5 !

Lancé dans une rude bagarre dans le groupe F2000, le pilote Renault a arraché la victoire dans l’ultime spéciale, prenant l’avantage sur son adversaire pour 2s5.

Dans cet interview, Ludovic Godard revient sur son fabuleux week-end mais aussi sur sa carrière et la suite de sa saison 2020.

Peux-tu nous parler de tes débuts en rallye et ta passion du sport mécanique ?

« Suite à un pari un peu fou avec mon ami et copilote Micka CHATELAIN, on s’engage au rallye de Séquanie avec une Clio r3 max du team RSR. C‘est là que tout démarre et j’achète une Clio Ragnotti f2000 que je reconstruis entièrement, puis première saison en 2019 bien remplie.

Ma passion est venue de mon « papy de coeur « , décédé mardi dernier…. chez qui j’allais passer toutes mes vacances, il me faisait rouler en karting puis en auto. J’ai effectué de longues années en karting niveau national puis international avec de beaux résultats. »

Pour cette grande reprise après une énorme pause, quel était ton objectif au départ de ce rallye du Trièves ? Etais-tu plus motivé qu’à l’habitude ?

« La reprise a été pour ma part très attendue, car l’odeur d’essence et de pneus me manquait … LoL. Non, sans blague je voulais préparer au mieux le Mont Blanc qui est pour moi un rêve d’y participer… Je suis venu pour me remettre en route et sans abimer l’auto, nous avons bien pris les notes et micka a fait un job irréprochable. »

Au final, tu termines à la huitième place finale (1er non R5) et tu gagnes le groupe F2000 après une incroyable bagarre. Comment as-tu vécu cet affrontement ? Tu as toujours été à 100% du début à la fin ?

« La bagarre était belle avec la belle 205 et la 106 de Mathieu. Pour la dernière, j’ai essayé de mettre un peu plus de rythme et de vitesse de passage en courbe et cela a payé, je n’ai pas fait d’erreur et le temps est au bout. »

Pourquoi as-tu fait le choix de cette Clio F214 et quelles sont ses caractéristiques principales d’ailleurs ?

« Pour le choix de la Clio, ce n’était pas très compliqué pour moi. Pour moi, le rallye c’est quand le moteur fait des flammes et que ça hurle dans les tours. Je suis passionné de BMW et leur Compact, mais le budget achat et entretien étant bien trop onéreux pour moi à ce moment là, je me suis orienté vers la Clio (qui est l’une de mes premières tractions), un peu en désaccord avec mon garage car je suis gérant d’un petit garage RENAULT à coté de Besançon. 

Ma Clio fait un peu plus de 250ch pour 975 kg, j’ai essayé de faire le montage le plus simple possible afin de limiter les coûts et les délais de réparation/entretien quand il y a besoin. »

Quel est ton programme pour la suite de la saison ?

« La suite de la saison, j’ai le privilège de rouler à Autun avec une Clio s1600 du team RSR, ensuite Mont Blanc avec ma clio f2000, puis pour la suite, on verra au jour le jour car le Mont Blanc me « plante » pas mal mon budget de la saison. »

Et pour finir, si tu avais un budget conséquent pour rouler en France, quelle auto et quel programme choisirais-tu ?

« Si j’avais le budget conséquent et que l’objectif est de jouer la gagne au scratch, je roulerais comme tout le monde en R5. Cependant, cela n’est pas ma « philosophie », je roulerais toujours selon mes moyens sans mettre en péril ma vie perso ou pro, si des partenaires veulent m’aider, ça sera avec honneur et plaisir mais je ne « pleurerais  » jamais d’argent pour rouler. Mais c’est évident qu’une S1600, s2000 ou KIT CAR serait peut-être moins perfo mais d’un plaisir bien supérieur pour moi. »




S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Marcelo64
Marcelo64
1 mois il y a

belle perf’!!
Par contre c’était au rallye du Trieves et non Gap Racing…