La perf’ du week-end : Thomas Chauffray (Pont l’Évêque)



Le week-end dernier, trois rallyes étaient au programme de la Coupe de France des rallyes avec les rallyes régionaux de Pont l’Évêque, Sud Haute-Marne / Haute-Amance et les Vins du Gard.

Déjà nommé en 2017 pour l’ouverture de cette rubrique, mais aussi en 2019, Thomas Chauffray a une nouvelle fois été élu pour la performance du week-end grâce à sa 3e place au scratch lors du rallye régional de Pont l’Evêque avec Pierre Simenel à ses côtés. Animateur majeur du Clio Trophy France cette saison, le pilote normand a aussi l’habitude de performer en Coupe de France des Rallyes.

Dans cet entretien, Thomas a évoqué ce joli week-end et ses projets à l’avenir. Si vous voulez en savoir plus sur son parcours en rallye, l’interview effectué en 2019 est là pour vous.

Ce week-end, tu disputais ton premier rallye au volant d’une Renault Clio Rally4 à l’occasion du rallye régional de Pont L’Evêque. Avais-tu déjà pu essayer cette voiture et avais-tu un objectif de résultat ?

“Pas du tout ! La “grande sœur” de la Clio Trophy n’a quasiment rien de commun avec elle et je ne m’étais jamais assis dedans avant samedi matin. L’objectif était vraiment de découvrir l’auto en vue du Rallye de Balagne ce week-end, de prendre du plaisir suite aux Cévennes écourtées, tout en essayant de se placer au mieux au classement.”

À l’issue de la première boucle, tu te positionnes au milieu des R5 à 3s5 de la tête. Est-ce que tu t’attendais à être aussi performant ?

“On savait que ce genre d’épreuve de fin d’année, aux routes souvent étroites et à la météo forcément humide, nivelait toujours les performances des autos et permettait de réaliser des chronos sympa mais cette année, le premier tour notamment, c’était par moment plus du surf que du rallye, ce qui est aussi stressant qu’intéressant en terme de lecture de route ! Malgré tout, il était clair que les 4RM seraient bien à leur avantage notamment sur la motricité. On a fait notre course sans se donner d’objectif, en faisant au mieux et en roulant avec la tête.”

Au final, tu termines sur le podium pour seulement 2s4 en résistant à Stéphane Pustelnik et sa C3 R5. J’imagine que tu es très satisfait ?

“Oui bien sûr, on s’est lâchés un peu plus dans la dernière spéciale pour tenter de conserver le podium et ça a payé, au final être au milieu de tous ces noms avec une Rally4 est un très bon résultat et je pense que chez Renault, cela a été apprécié !”

Quel est ton avis sur cette Renault Clio Rally4 ?

“Les conditions étaient telles que je ne pense pas avoir utilisé la meilleure partie du potentiel de la voiture, mais c’est déjà une auto très impressionnante en terme d’efficacité pure ! Elle a notamment un moteur de folie, toujours plein, puissant et coupleux. Pour le reste, freins et châssis, je pense qu’en Corse nous aurons largement plus de quoi nous lâcher mais je ne suis pas inquiet quant au potentiel de l’auto ! C’est pour moi la meilleure des Rally4 actuelles.”

Quel est ton programme pour cette fin de saison ?

“Balagne donc, et ensuite ponçage et peinture dans la maison tout en préparant le Monte-Carlo en copi !”

Est-ce que tu as des pistes pour 2022 ?

“C’est encore trop tôt, et comme d’habitude ce sera en fonction de mon activité de coaching & copilotage. Clio Trophy ? Finale ? Ou juste quelques épreuves plaisir, cela se dessinera en début d’année…”




S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Carl
Carl
5 mois il y a

Il le mérite, un sacré coup de volant, Guillaume Gy sur sa saxo N2 pour son septième départ a 19 piges sa septième victoire de classe et son septième Podium mérité amplement d’avoir une attention particulière. Un jeune a surveiller.

Mais il est vrai que thomas a fait lui aussi une grosse mais très grosse perf.

Bravo

Albe
Albe
5 mois il y a

Un excellent pilote, accessible en plus. J’ai engagé la conversation au parc d’assistance du rallye d’automne et il m’a très gentiment répondu alors qu’il décomptait le temps restant à son pilote du we (Eddy Lemaitre).
Il va vite quelles que soient l’auto et les conditions, un vrai coup de volant et une sacrée attaque !
Quant à la Clio Rallye 4, le 1330 cm3 respire fort et les 215ch semblent bien “hors taxes” malgré la bride de 30mm…..ah les chiffres constructeur!