La perf’ du week-end : Vincent Leduc



Pour cette perf’ du week-end, quatre épreuves étaient en lice avec deux nationaux et deux régionaux. Engagé au volant d’une Peugeot 208 R2 au rallye régional du Pays Rignacois, c’est l’expérimenté Vincent Leduc qui a retenu notre attention.

Pour le 4e rallye depuis son retour à la compétition l’an passé, Vincent est grimpé sur le podium final alors qu’il découvrait sa Peugeot 208 R2.

Suite à ce joli résultat, nous avons donc voulu en savoir plus sur Vincent, déjà riche d’une grosse carrière, avant par la suite, d’évoquer ce rallye 

Peux-tu te présenter et nous parler de tes débuts en rallye ?

« J’ai toujours baigné dans le sport mécanique en commençant par des courses de mobylette, de motos en coupe Yamaha 125, enduro… puis le permis de conduire en poche j’ai voulu essayer le rallye. J’ai fait mes 5 premiers rallyes avec une GT turbo vieillissante et avec laquelle j’ai rapidement fais quelques résultats. Quand pour le rallye du Var 1993 (j’avais 21 ans) j’ai eu l’opportunité de louer une Clio lors de la dernière manche de la coupe Renault (grace au Pat’H racing et le garage Brossy) et à la surprise générale on remporte cette manche au prix d’une super bagarre. C’est tout naturellement que l’année d’après (1994) j’ai voulu participer à la formule de promotion la plus convoitée (Peugeot 106 Rallye) qui offrait 2 volants officiels : 1 au vainqueur et 1 au premier junior(-25ans) .J’ai manqué d’experience et je fini 2ème junior alors j’ai remis ça en 1995 pour cette fois remporter le volant junior et décrocher mon premier volant officiel pour 1996 sur une Peugeot 106 kit-car. L’aventure se poursuivra jusqu’en 1997 avec la 106 Maxi … »

Pourquoi as-tu choisi de faire ce rallye ?

« Il m’a été possible de participer à ce rallye qui se trouve dans ma région et qui pour un régional offre 3 boucles de 13 km. A mon sens, c’est d’ailleurs une très bonne formule. »

A l’arrivée, tu grimpes sur le podium scratch avec une grosse fin de rallye (2 deuxième temps). Es-tu pleinement satisfait de ton week-end ?

« Effectivement, sans même avoir essayé la voiture avant le départ, dès la 1ere spéciale je me suis senti très vite àé l’aise malgré les conditions climatiques délicates. »

Pourquoi étais-tu au départ de cette épreuve en 208 R2 ? Que penses-tu de cette voiture ?

« J’avais découvert la 208 dans une version F2013 au Rouergue cette année mais malheureusement par manque de temps, l’auto manquait d’evolutions alors je suis repassé sur une R2 vraiment aboutie.

La prise en main d’une R2 reste bien plus simple qu’une R5, et puis pour ma part, même si je roule vraiment peu …certains automatismes propre à une 2 roues comme j’ai pu connaitre avec la 106 kit car et la 106 maxi reviennent plus rapidement. »

Comment s’est effectué ton retour en rallye ?

« Concernant mon retour en 2018 au rallye du Rouergue sur une R5, cela avait été vraiment très compliqué parce que cela faisait 19 ans que je n’avais pas piloté une auto de course.

Et, est-ce que je roulerais l’année prochaine et sur quoi je ne me pose pas la question pour l’instant… »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Xarena dit :

    Vincent Leduc, je l’associe avec Lionel Montagne dans la 106 maxi, et Priscille de Belloy. Mais que sont-ils devenus?

  2. Steph dit :

    Cette auto préparée chez ONYX est une bombe…!
    Bravo Vincent et Laurence…