La Rallye des Vins Mâcon par Nicolas Bernardi




Le rallye des Vins de Macon est certainement un des rallyes les plus rapides du championnat, les voitures puissantes y seront à l’aise. Il faudra...

img_0157-8
/span>
Il faudra compter sur les GT+ pour aller chercher des places d’honneurs, outre les surpuissantes WRC, les 2L surtout, les autos pourvues d’un moteur mais aussi d’une boîte de vitesses autorisant des vitesses au-delà des 200km/h permettront aux pilotes de gagner un temps précieux alors qu’au même moment les S2000 feront rougir leur rupteur autour de 170 km/h.

Si la météo nous épargne un peu les pilotes auront une attention particulière au goudron noir c’est-à-dire fondant, qui devient pratiquement aussi délicat à gérer que des plaques de verglas en hiver.

On se souvient l’an dernier de la prestation de Julien Maurin qui pour la première fois était en mesure de s’imposer sur une manche du championnat de France des rallyes, malgré son moteur 1.6L turbo qui développe un peu moins à haute vitesse, il a fait preuve d’une vitesse de pointe depuis le début de la saison de tout premier ordre, prendra-t-il les commandes du championnat après cette manche ?

Jean-marie Cuoq, Eric Brunson ou encore Dany Snobeck ne le voient pas de cette œil.

Pas de formules promotion sur ce rallye mais nous retrouverons les pilotes Rallye Jeunes FFSA, Eric Camilli et Laurent Laskowski qui évolueront cette fois en dehors du programme initialement prévu pour les lauréats mais grâce à leur engagement et à leurs partenaires ils évolueront afin de prendre de l’expérience supplémentaire. Ils seront quand même encadrés de la même manière que sur les manches officielles de leur programme.

Avec 120 engagés au départ la liste est longue tant mieux pour les spectateurs.

Prochain rendez-vous : Rallye d’Ypres.

NBR DRIVING
Ecole de pilotage rallye
www.nbrdriving.com





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *