L’abandon volontaire de Bertelli




Dix-neuvième du classement général avant la Power Stage, le pilote italien Lorenzo Bertelli a volontairement abandonné au Tour de Corse.

hrono, il aurait été impossible de diffuser l’ensemble des WRC à la télévision dans la tranche horaire prévue. Le promoteur a donc pris le choix de reléguer certains pilotes après le leader du rallye, Jari-Matti Latvala.

Quatrième sur la route lors des deux premiers chronos du jour, Bertelli devait ainsi s’élancer en dernière position des WRC. Mécontent de ce traitement « arbitraire », le pilote Ford a refusé de prendre le départ.

« Avant l’ES9, notre pilote était 14e des pilotes du WRC, devant Kubica et Neuville qui sont passés par le Rally 2 (Ogier est également reparti en Rally 2 mais il a dépassé Lorenzo lors de la dernière étape). Le promoteur a décidé de mettre Bertelli et Lefebvre à la fin du groupe, laissant Neuville et Kubica partir devant eux. Leur réponse à cette décision était que Neuville et Kubica avaient des chances de gagner la Power Stage. 

Les conditions de route (spécialement sur asphalte) changeant très vite d’une voiture à l’autre et peut influencer la performance d’une voiture sur une spéciale, les pneus et le setup peuvent être modifiés en fonction de ça. Notre équipe n’accepte pas que certains pilotes possèdent un avantage de ces choix et d’autres non. »

L’équipe italienne regrette l’absence d’une règle claire : « Nous ne pouvons pas accepter l’absence de règle décidant cet ordre. Cette règle devrait être équitable pour tout le monde et ne pas pénaliser un pilote plus qu’un autre, au-delà de la diffusion télé, il y a des résultats sportifs qui sont impliqués. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bruno dit :

    Et c’est reparti pour des critiques inutiles sur l’excellente idée du SuperRallye (hors de question de m’abaisser à appeler ça Rallye2 pour faire plaisir à cette feignasse de Todt). OK pour établir une réglementation claire mais finalement, il a bien été décidé en dernière minute de faire partir Neuville et Kubica après Latvala (même les commissaires à l’arrivée se demandaient ce qui se passait et ne comprenaient pas pourquoi les voitures 14 et 7 ne passaient à aucun pointage mdr), mais c’est quand même un caca nerveux pour pas grand chose, il espère quoi Bertelli, battre Jipocar au championnat constructeurs ?

  2. rjle dit :

    Cest vrai que cest injuste mais a la vue de ses resultats de cette année :
    http://www.wrc.com/fr/wrc/drivers/drivers/driver/lorenzo-bertelli/page/874-94-874–.html?h=2015/drivers/45
    je trouve dommage qu il se prive de km de roulage car il a pas été tres brillant

    • Arcalod dit :

      C’est clair, qu’est ce qu’on en a à taper de son caca nerveux bidon… A la régulière et sans incident il est derrière 5 WRC2 et juste devant Delecour et sa Porsche, quelle gloire!!! Le tout avec une Fiesta WRC (2014 ou 2015?) !!! Et il est vrai que Kub avait des chances de gagner la P.S., la preuve, il est deuxième!! Pilote en carton!!!

  3. tbr dit :

    Oui il a raison. Pour moi aussi on devrait revoir la question du Rally2

  4. Loic dit :

    Le fait qu’une voiture passant par le rally2 puisse finir devant une voiture n’en ayant pas eu besoin car elle a su éviter tous les problèmes mécaniques et éviter la sortie de route est déjà en soi une idiotie sans nom.

  5. Gazafon_74 dit :

    Il a raison tous les equipages devraient agir de cette facon

  6. enriche dit :

    Ah voila un excellant pilote qui en a…, malheureusement il y en a beaucoup qui en ont qu’une…