Lappi : « Attaquer d’entrée »



Rapide mais brouillon depuis le début d’année, Esapekka Lappi arrive enfin sur des épreuves déjà disputées au volant de la Yaris WRC la saison passée.

Insistant sur ce paramètre, le pilote finlandais estime que la deuxième partie de saison lui sera plus favorable.

« Le Portugal est l’endroit où j’ai commencé à rouler avec une WRC l’année dernière, donc je pense que tout devrait être un peu plus facile à partir de maintenant. Dans la première partie de la saison, il y a eu des hauts et des bas, mais j’étais assez surpris de ma vitesse sur certaines épreuves. Il y avait beaucoup de points positifs et nous devons juste essayer d’apprendre des moments négatifs et être mieux dans la seconde moitié de l’année. Cela va m’aider d’avoir déjà fait les rallyes à venir avec cette voiture. Cela est particulièrement vrai pour le Portugal car ce seront essentiellement les mêmes spéciales que l’année dernière.« 

Séduit par le comportement et les performances de sa Yaris en Argentine, Esapekka veut changer d’approche pour le Portugal, décidé à attaquer dès les premiers kilomètres.

« L’Argentine était déjà bonne du point de vue de la configuration de la voiture, mais je pense que nous avons fait un petit pas en avant lors des essais. Je suis assez confiant cette fois pour commencer à attaquer dès la première étape : l’approche sera différente de l’Argentine. »

Participations de Esapekka Lappi au Portugal

  • 2017 : 10e (Toyota Yaris WRC)
  • 2015 : 12e – 2e WRC-2 (Skoda Fabia R5)
  • 2013 : 10e – 1er WRC-2 (Skoda Fabia S2000)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. roumic67 dit :

    Bonsoir,
    Qui peut me dire ou il y a des renseignements sur le rallye d’Allemagne 2018? Merci

  2. roland59 dit :

    oui cette attaque d’entrée peut payer au regard de l’ordre de depart … Lappi peut tenter le coup et alléger un peu Tanak qui doit rester concentré sur le titre pilote et les prestations des Ogier\Neuville.
    De surcroit, il a les moyens de le faire… bonne chance!!

  3. Denis dit :

    Lappi alterne jusqu’ici le bon et le moins bon.
    Ses points récoltés le démontre : 6 – 17 – 0 – 13 – 4
    Maintenant, il ne pourra plus dire qu’il apprend les épreuves.
    La « pépite » de Toyota semble vouloir faire du Ogier, à savoir attaquer d’entrée, dès les premiers kilomètres.
    Pour peu qu’il fasse aussi comme son équiper Tänak, à savoir temporiser lorsque la victoire n’est pas envisageable, cela pourrait bien payer !
    A la 7éme place avec 40 points, il sera intéressant de suivre le match avec ses proches concurrents, bien plus expérimentés : Meeke et Sordo avec respectivement 43 et 45 points.