Lappi : « Le monde du rallye est si brutal »



Se retrouvant brutalement sans volant, Esapekka Lappi doit maintenant trouver des solutions miracles pour disputer le championnat du monde des rallyes la saison prochaine.

Au lendemain de l’arrêt du programme Citroën, le finlandais s’est encore entretenu avec les finlandais de Rallit. Formé par Toyota pendant deux ans et promis à un très bel avenir, Esapekka Lappi avait surpris en fin de saison dernière, optant pour Citroën avec un contrat jusqu’en 2020, un choix évidemment discutable, surtout depuis hier.

« Maintenant, il est facile de dire après coup que c’était en quelque sorte une mauvaise décision. Mais je ne sais pas comment j’aurais piloté chez Toyota cette année. C’est une sorte de fiction fictive. Mais vous devez penser que tout a un but. C’était censé se passer comme ça. »

Pour le finlandais de 28 ans, cette saison n’aura pas été de tout repos, sa Citroën C3 WRC ne répondant pas vraiment à ses attentes malgré trois podiums.

« Cela résume toute l’année: la saison a commencé par l’explosion du moteur au Monte-Carlo. Et puis les problèmes se sont enchaînés avec l’équipe pendant un an. »

Questionné sur le choix effectué par Sébastien Ogier et son départ de Citroën, Esapekka Lappi comprend cette décision, sans savoir s’il aurait pris la même.

« Tu peux vraiment y penser. Je ne sais pas si je ferais la même chose si j’étais dans une telle situation et si j’avais un avantage concurrentiel et l’opportunité de changer d’équipe. Le monde du rallye est si brutal. Il n’y a pas de rancune contre lui. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. cachcam dit :

    On atteint le grand n’importe quoi, malheureusement bien dans l’air du temps : on vénère le dieu fric celui qui tue le spectacle mais fait gagner les coulisses qui n’ont rien à faire du sport concerné ! et ceci tout sport confondu !
    Vive le hornus (= un sport traditionnel pratiqué en Suisse. Le principe consiste à frapper à l’aide d’une longue tige flexible un palet,… j’imagine la tête de certain directeur d’équipe prendre la place du palet et en prendre plein la gueule). Ah le plaisir de voir ces futures Huyndai plantées dans le talus, en panne en bord de spéciales ou en manque de motricité ailleurs. Quel bordel cette équipe aura réussi à mettre dans le sport qui nous réuni. Cela me fait penser au Grand Real Madrid, il y a déjà bien des années, qui avait engagé les plus grands joueurs européens pour tout bouffer et qui ses sont retrouvés sans aucun titre en fin de saison. Savoureux !-)
    Et pour finir mon coup de gueule, les jeunes pilotes formés principalement par la seule équipe qui n’est pas d’usine – salut Malcom – devraient lors de leur transfert dans d’autre équipe payer une somme importante, histoire que le dindon ne se retrouve pas toujours dans la même basse cours.
    Merde ! mon sport favori part en couille et ça me gonfle au plus haut point.
    A bon entendeurs salut

  2. roland59 dit :

    oui, clairement… après les Meeke, Lefebvre, Breen, Paddon dans un passé récent et maintenant les Mikkelsen, Breen, Meeke (encore) et Latvala, Lappi… sans oublier ostberg aussi… c’est éminemment brutal et parfois même destructeur… Mais c’est hélas inévitable quand on regarde la faible offre face à la demande…
    il n’y a pas 50 solutions pour éviter ces situations trop nombreuses et désolantes, le WRC doit à minima modifier certaines de ses exigences d’entrées voire se réformer.
    et avec l’arrivée de l’hybride en 2022, ce sera une occasion à ne pas rater pour changer/améliorer les choses.
    enfin, j’espère.

  3. Yep dit :

    Petit HS : Que vont devenir les C3 WRC new génération ? musée ? privé du type PH SPORT par exemple ? des particuliers ? autres ?

    Merci

  4. CRIC 12 dit :

    Il faut arrêter le conneries avec Ogier, il n’est pas responsable de l’arrêt de Citroen…. (Pour info, ce n’est pas mon idole)
    Citroen avait prévu depuis longtemps de se retirer du WRC fin 2020 car en panne de budget (la maison mère ayant commencée à fermer les robinets depuis un moment).
    Le départ d’Ogier leur fait gagner un an un point c’est tout.
    Mais quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage, alors l’excuse de la directrice à la con (qui doit avoir d’autres orientations budgétaires) comme quoi ils arrêtent car Ogier arrête ne tient pas.
    De toute façon le développement de la voiture ne suivait pas et ils auraient étés encore plus minables l’année prochaine que cette année !!!

  5. Buz dit :

    C est le monde tout court qui est brutal mon cher EP, pas que le monde du rallye.

  6. Seb73 dit :

    Il va rebondir notre lappi

  7. Ber dit :

    Conclusion logique !!!!

  8. enriche dit :

    2020: 8 autos WRC en championnat du monde!!! (3 Hiunday, 3 Toyot et 2 Ford à confirmer pour ce dernier…), franchement le WRC a t’il encore une place en CdM???, ne vaudrait t’il s’en tenir qu’aux Groupes N, A, et R ??? avec une quinzaine de prétendants au Championnat… comme il y a 20/30ans!!! que ce serai bien.

  9. Sylvain dit :

    Ah mince un démenti direct pour notre ami 42 « Il peut remercier chaleureusement mon ex équipier d’être à pied »

    Cher 42, c’est fait « Il n’y a pas de rancune contre lui. »

    Il nous reste encore à voir si Evans démentira qui pensait qu’il n’irait jamais se mettre de nouveau dans la « galère » Ogier 😉 ou si les employés de Toyota feront une grève préventive contre le petit caporal qui pourrait venir fermer leur boîte.

    • Rom dit :

      à mon avis, ils vont dire (comme c’est souvent le cas), oui mais c’est une interview, il ne peut pas dire autre chose… blablablabla… bla.
      Bref un discours logique d’une personne qui ne veut pas ouvrir les yeux (pour reprendre ces termes) et qui reste dans son schéma Ogier est une pleureuse, Ogier est méchant, Ogier n’a pas le talent ni l’élégance, …., Ogier est responsable des incendies en Australie, Ogier est responsable de la famine en Afrique, de la mort de Gandi…
      Bref, je crois qu’il y a rien à attendre des discussions (enfin je sais pas si on peut appeler ça comme ça) avec eux… c’est comme parler à un mûr.

      • Sylvain dit :

        Je ne sais pas si « parler à un mûr » est une erreur d’orthographe, un lapsus ou un gag super bien fait… mais pour un mec du Sud comme moi ça me fait rire, oui parfois nos zamis les zantis sont un peu « mûrs » dans leur discours 😀

        • Rom dit :

          non c’était bien une faute mais c’est vrai que celle-là prend un peu de sens au vu des échanges que l’on peut avoir avec certains

    • images 42 dit :

      Sylvain, car moi j’ai la politesse de t’appeler par ton pseudo et de ne pas éborgné ton pseudo. Je remarque juste que Lappi à plus de charisme que ton idole mais bon… Après il va pas démonter Ogier, de toute façon c’est trop tard et cela ne changera rien. Mais tu remarquera qu’il est clairement déçus de la situation crée par ton idole . Pour le reste de ton commentaire, surtout la fin, je te laisse juste avec ton imagination

      • Rom dit :

        ah ben voilà l’argument du il pouvait rien dire d’autre dans une interview. Il est déçu ben tu m’étonnes il a plus de volant… ça sert à rien de le dire mais là il le dit quand même. A mon avis à la place d’ogier il fait le même choix… il a exactement le même avis qu’ogier sur la c3.
        plus de charisme mais sur quoi tu te bases alors que tu ne connais ni Ogier ni Lappi? sur cette simple interview? des fois je comprend pas où tu veux en venir…
        Ogier pourrait être mère Teresa que tu le taillerais encore… franchement je comprend pas.

  10. Gaz !!! dit :

    Une équipe privée pourrait faire rouler les C3 avec les évolutions 2020 si elles sont prêtes…

    • Sylvain dit :

      Est-ce si simple? ne faut-il pas être constructeur? qui peut monter des jokers? etc etc etc.

      Il semblerait que la seule privée qu’on ait vu soit la Fiesta jusqu’à présent et JAMAIS avec un pilote du calibre de Lappi ou autre dessus…

      Lappi doit penser à M-Sport en premier lieu, ou Toyota, si Evans n’est pas déjà dedans.

    • Beej dit :

      En tout cas, suite à l’arrêt de VW, aucun team privé n’a pu récupérer les Polos à l’époque…