Latvala : « Des résultats en fin d’année »



Comme Sébastien Ogier, Jari-Matti Latvala a connu un hiver mouvementé, marqué évidemment par l’arrêt brutal de Volkswagen et son transfert chez Toyota.

Nommé officiellement dans le team japonais à la mi-décembre, le pilote finlandais a pourtant enchaîné les essais sur neige, asphalte et même terre.

« J’ai pu faire 10 ou 12 jours de tests, donc c’était un gros changement. Quand Volkswagen s’est arrêté, j’ai passé un mois sans savoir ce que j’allais faire. J’ai même hésité à faire le Championnat Finlandais pour garder le rythme ! J’étais ravi d’avoir la place de Toyota et le feeling s’est amélioré au fur et à mesure des tests. C’était piégeux dans le shakedown, mais je me sens plus confiant sur cette voiture maintenant.

J’ai dit que nous devions peut-être essayer le Championnat Finlandais… comme Séb l’a dit, si vous partez un an, c’est très difficile de revenir. Je ne voulais pas manquer une année. Ce n’est pas évident de revenir après, donc j’ai vraiment insisté pour revenir dans ce championnat. Il y avait des places privées mais quand on pilote pour un constructeur, vous êtes toujours soutenu pour développer la voiture – surtout
avec un président comme Akio Toyoda. Cela fait un moment qu’il soutient le programme. »

Questionné sur les chances de succès de la Yaris WRC, l’ancien pilote Volkswagen est resté prudent, privilégiant le développement avant de viser un quelconque résultat.

« Cela fait moins d’un an que la voiture roule. Le premier test était en Mars ou en Avril et c’est une période de temps très courte. Quand Volkswagen est arrivé, les périodes de tests étaient bien plus longues. Cette année est pour moi plus une possibilité de pouvoir travailler sur la voiture, la rendre encore plus rapide – et à la fin de l’année, nous pourrons nous battre pour des podiums ou des victoires. Mais les six premiers mois vont être essentiellement consacrés au travail sur la voiture. L’objectif est plus en 2018, maintenant on travaille pour la mettre au même niveau que les autres voitures. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Denis dit :

    Réaliste !
    Latvala sait sa chance d’avoir pu rebondir après la désaffection de VW. Il s’est jeté sur l’opportunité sachant qu’il n’y en avait pas beaucoup et, il n’est plus vraiment en « pole position ».
    Cette Toyota Yaris, et surtout ce qui va autour me laisse dubitatif. Certes entre ses premières et ses dernières sorties, elle a bien évolué. Mais, reste à quel niveau se situe t-elle ? Ce n’est certainement pas le Monte-Carlo qui sera très informatif.
    Mais déjà Latvala semble vouloir tempérer en annonçant des résultats qu’en fin d’année.
    Toyota et Makinen lui laisseront-ils du temps ?
    A voir…

  2. le grand blond à la godasse de plomb dit :

    c’est bien a cette idée que Sébastien Ogier était arrivé après essai de l’auto.
    Avec la Ford, il sera champion du monde cette année,
    avec la Toyota, ce sera l’an prochain.

  3. natlin dit :

    deja qu’il galerait en 2016 avec une polo qu’il connaissait par coeur, avec une nouvelle voiture et surtout plus de concurrence, il va meme pas exister , quelques top 5 par ci par la