Le bon coup d’Andreucci (Italie Terre)



A l’issue d’un final surprise avec l’abandon mécanique du leader incontesté Emil Lindholm avant l’ultime spéciale, Paolo Andreucci a remporté la première épreuve du championnat d’Italie sur terre, le Rally Città di Arezzo – Crete Senesi e Valtiberina.

Auparavant, le finlandais, engagé sur tous les fronts cette année, ERC, WRC-3 et championnat de Finlande, avait été impérial au volant d’une Skoda Fabia R5 chaussée de pneus MRF (comme Craig Breen cette saison en ERC). Avec 15s2 de marge avant la dernière spéciale, la course semblait gagner pour Lindholm, finalement trahi par la mécanique de sa monture sur la liaison.

De son côté, Stéphane Consani, le champion en titre pointait en troisième position à la mi-course, en bagarre face à Simone Campedelli. Le lendemain matin, le français demande deux minutes d’intervalle, au lieu d’une seule, par rapport à la voiture précédente en raison de problèmes de visibilité. Pénalisé de 10 minutes pour ce refus de partir à l’heure prévue, le pilote Skoda s’est retiré volontairement de cette épreuve. Contrairement à lui, cinq pilotes prioritaires disposaient justement d’un écart de deux minutes dont Campedelli et Andreucci. 

A l’arrivée, Paolo Andreucci s’impose finalement au volant de sa Citroën C3 R5, 28s devant Simone Campedelli (Ford Fiesta R5) et 34s3 sur Giacomo Costenaro (Skoda Fabia Rally2 evo)

Supercars1989

VivamedanRally





S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
r 5
r 5
1 mois il y a

Ce n’est pas la premiére fois,et…c’est loin d’ètre la dernière!

jh74
jh74
1 mois il y a

Super une Citroen C3R5 qui bat 16 Skoda,4 Hyundai,4 Fiesta et Polo. Bravo à Citroen et à Andreucci