Le Chili forcé d’annuler en 2020



Confronté à une crise sociale majeure, marquée par de nombreuses violences, le Chili était dans une situation très délicate alors que son épreuve WRC était prévue du 16 au 19 avril prochains.

Ce jeudi, lors d’une réunion regroupant les principaux acteurs de cette épreuve, la décision a été prise d’annuler cette manche du WRC ! Confronté à une situation exceptionnelle, le Chili garde toute sa motivation pour ré-intégrer le calendrier en 2021.

« Nous avons vu l’intérêt pour ce rallye et l’impact pour le tourisme cette année, et nous souhaitons que le rallye revienne en 2021. L’engagement demeure. Mais la démocratie est la chose la plus précieuse du Chili. C’est une décision prudente pour la démocratie. » a déclaré le responsable de la région de Bio Bio (lieu de l’épreuve), Sergio Giacaman.

Avant cette réunion exceptionnelle, l’organisation avait enregistré un coup dur avec l’annulation d’un soutien financier majeur promis par les autorités régionales. Dans cette période noire pour le pays, ce budget sera plutôt réservé à la réparation et la reconstruction d’infrastructures détruites pendant les manifestations.

Prévu pour avril 2020, le rallye du Chili tombait en plus bien mal dans le calendrier local, un référendum visant à revoir la Constitution étant programmé pour ce mois-là.

De son côté, Gonzalo Concha, directeur du Chili Rally, a exprimé le caractère préventif de cette décision. « Les bonnes décisions sont celles prises à temps. Aujourd’hui, nous comprenons que le pays est dans une situation particulière. La situation en avril prochain ne se combine pas avec l’environnement dont la WRC a également besoin. »

En mai dernier, l’épreuve chilienne avait fêté sa première apparition en championnat du monde avec un plateau de 55 concurrents, l’épreuve étant inscrite au championnat local.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. PierreetSo dit :

    Et oui une annulation de plus….
    Une bonne nouvelle pour la planète !

  2. Jeanlouis dit :

    Et pour en remettre petite couche. .. POUR UN RETOUR DU TOUR DE CORSE. … N’en déplaise à certains. ….

  3. Quent-Enbach dit :

    Arrêtez avec votre tour de corse vous êtes lassant à pleurer votre rallye sur tout les post ! On a compris ! Vous n’êtes pas les seul à vouloir un retour de son rallye en mondiale !

  4. Swiip38 dit :

    Hey les gars, faut arrêter !

    Je ne sais pas combien d’entre vous sont déjà allé au Chili mais, ce qu’il a de sur, c’est que le Chili ce n’est pas l’Iran.

    Il n’y a pas plus européanisé comme pays en Amérique du Sud donc, si vous dites que le Chili est une destination exotique, alors on peut en dire autant pour l’Espagne, l’Italie, la France et pourquoi pas les Etats-Unis …

    En gros, même si je suis d’accord avec vous sur le fait que je préfère avoir un rallye « historique » au calendrier (genre tour de corse, san remo … pour ne citer qu’eux) c’était impossible à prévoir pour la MAFIA … d’ailleurs, que se serait-il passé s’il y avait eu un rallye WRC en France pendant « la grande époque » des gilets jaunes ? probablement annulé je pense (comme le Chili) …

    • CitiusAltiusFortius dit :

      Remarque très pertinente. Il y a beaucoup de passionnés de rallye qui font des commentaires sur ce site, et c’est un grand plaisir de les lire, mais il semble que la géographie et la géopolitique ne soient pas leur fort. Rien de grave du moment qu’un esprit éclairé comble les lacunes. Le Chili, de beaucoup de points de vue, ressemble à un pays européen.

      • JP FORNESI dit :

        Le Chili Longueur 4200 Km , capitale Santiago , 1% de la population détient 25% de la richesse nationale , principale industrie :Extraction et transformation du cuivre .
        Certes c’est un pays moderne ! développé ! incontestablement , plus que beaucoup de pays dits européens (Albanie,Kosovo, Macédoine, etc….).C’est un pays globalement stable plus que la France
        Pour autant , ce pays a connu déjà des contextes politiques difficiles dus à des injustices sociales criardes .Cela est un fait depuis longtemps .
        La FIA ne peut pas l’ignorer .D’autant que le rallye n’était pas organisé autour d’une grande ville,mais dans une contrée reculée .
        Ou était l’intérêt de la chose?, Qui a étudié le dossier? Est ce que 20 voitures au départ nécessitaient un déplacement aux confins de la planète ? ou est la plus- value apportée au championnat ?
        Ce sont ces questions qu’il convient de se poser à l’avenir ! Les personnes un tant soit peu instruites savent que le Chili n’est pas un pays sous-développé loin s’en faut ! Exotique ne veut pas dire Etat bananier , république à la mangue, pays du tiers monde .Le chili n’est ni le Honduras,ni la Bolivie, ni le Salvador .Ce sont des faits.Mais la structure sociale et les disparités injustifiées sont ce qu’elles sont aussi .

  5. minupinu17 dit :

    Non mais le tour de corse n’avait pas sa place ….

    • Pied gauche dit :

      La Cdc donnait 760000€ pour le TDC (budget 2018 et idem pour 2019) mais pour 2020 la FFSA demandait 1,2 M de financement pour que le rallye se fasse,la CDC n’a pas dit non mais n’a pas apporté non plus les garanties budgétaires en temps voulues.

  6. Pipolaki dit :

    Il faut qu’ ALPINE revienne en rallye. Ça raviverai beaucoup de souvenirs à certains fans de rallye dont je fait parti…

  7. Sylvain dit :

    Comme avait dit je ne sais plus qui, au Chili c’est la chienlit…

  8. JP FORNESI dit :

    Et voilà ce qui devait arriver arriva! Bravo la FIA ,chapeau le promoteur pour ces choix judicieux Après l’annulation du rallye d’Australie à cause des incendies , voilà l’annulation du Chili pour des raisons politiques et sociales

    C’est bien les rallyes dans les pays exotiques ., c’est du sur , c’est garantie ,c’est Nickel .Bravo encore les mecs
    Monsieur Todd est un géopoliticien hors paire , un diplomate hors du commun , le vendeur de bulles va refiler ses boissons gazeuses aux victimes des incendies australiens et aux pauvres chiliens .
    Bientôt ça risque d’être aussi le tour du Kenya victime d’intempéries.
    Encore chapeau les gars , pendant ce temps on faisait des chichis, avec le Tour de Corse snobé , la Belgique qui ne serait pas encore prête etc…..
    Du grand art on vous dit une vista hors normes des membres de la FIA , exactement comme pour les constructeurs qui ne se bousculent pas au portillon du WRC .
    Ou peut être que c’est une histoire belge que nous raconte Monsieur Matton !

  9. RP14 dit :

    C’est la faute à Ogier ou pas? 😉

  10. Jean Dridéal dit :

    Le Condroz en Novembre, ça fera un rallye terre 😀

  11. Davstappen dit :

    Attendez, ça va être la faute à Ogier!

    • rh74 dit :

      Ça fait la une des journaux là bas. Les bruits courent qu’il formenterait un coup d’état pour préparer l’après WRC.
      Plus sérieusement, c’est le parti pris par le promoteur en nous proposant des destinations exotiques qui sont moins stables politiquement que les pays occidentaux. Dommage… Quoiqu’on en dise, l’amérique du sud est une terre de sport auto aussi.

  12. fabrice dit :

    L’espagne est prête a accueillir je pense

  13. Buz dit :

    MDR. Aller Monsieur le promoteur et Monsieur Matton faut continuer. Moi je propose le Yemen, la Corée du Nord, l’Afghanistan, l’Irak ou le Burkina Faso. Il y a le choix c’est pas ce qui manque comme pays instables.

  14. Manu XSI dit :

    il faut le remplacer par le TOUR DE CORSE

    • Rallye-Sport.fr dit :

      Et qui paye ? C’est la FFSA qui a retiré sa demande à la FIA pas l’inverse.

    • Manu XSI dit :

      je vais te répondre cher ami , avec près de 40000 licenciés qui payent leur licences très cher les licences club , ect ect un président parachuté qui ne connaissait rien au sport auto et a qui on a donné une licence de directeur de course pour pouvoir se présenter a la présidence de la FFSA , mais qui refuse de la redonner a un licencié sportif parce que il a eu une interruption de pratique , pendant un peu plus d un an ,alors le sport auto, c est comme le reste, magouille est compagnie, et le tour , il peut l organiser.

    • Anthony dit :

      Ya pas que la Corse en France bien qu’il soit vraiment atypique . Plein de région on de beaux rallye qui pourrait être agrandit pour accueillir une manche du wrc

  15. natlin dit :

    le chili peut il etre remplace par un pays en attente?

  16. Boulidourallyeman dit :

    Mettez au calendrier des pays où il n’y a pas de conflits. La France avec le meilleur rallyeman de tout les temps a le droit et même l’obligation d’avoir son rallye.

    • Loïc dit :

      « Mettez au calendrier des pays où il n’y a pas de conflits. » […] « La France ».

      Je me contenterai d’un simple Lol.

      • Kivala dit :

        Bah, on peut pousser jusqu’au double LOL ! Surtout quand on sait l’affection croissante du WRC pour les donuts autour des ronds-points…

  17. Boulidourallyman dit :

    Remettez nous le tour de Corse

    • Rallye-Sport.fr dit :

      Pour rappel, c’est la FFSA qui n’avait pas les armes pour continuer en Corse : « C’est la Fédération française du sport automobile (FFSA) qui a souhaité faire une pause assumée d’une saison pour construire de façon plus durable », a expliqué à l’AFP le président de la FFSA, Nicolas Deschaux. _ »Nous n’avions pas les garanties financières des collectivités et pas de lisibilité sur le calendrier. »

  18. pekadi dit :

    2020 n’a pas encore commencé … et …
    Le Kenya et la Turquie, c’est pas non plus des pays qui inspirent 100 % de confiance.
    Et l’Argentine n’est pas dans une brillante situation économique non plus.
    On n’est pas sortis de l’auberge …

  19. Alfred dit :

    Remettez le corse à la place

  20. gillesprod dit :

    ça valait le coup d’arrêter le tour de corse …