Le JWRC passe sur terre



Après la neige suédoise et l’asphalte corse, le JWRC débarque au Portugal sur la surface prédominante du championnat du monde des rallyes.

Sur cette terre portugaise, Jean-Baptiste Franceschi est clairement attendu au tournant après sa victoire convaincante au Tour de Corse. Brillant sur cette surface la saison dernière en championnat de France Junior, le pilote varois est dans l’obligation d’accrocher un gros résultat pour poursuivre ses rêves de titre.

« Je me sens vraiment bien avant ce premier rallye sur terre. J’adore la terre et j’ai hâte de débuter cet incroyable rallye. Je me sens assez confiant, mais ce sera ma première participation au Portugal et je sais que c’est un rallye très difficile.

Nous devrons rester concentrés car je sais qu’il y aura un gros combat pour les première positions. Quasiment tout le monde a de l’expérience sur la terre et j’ai fait des tests en Espagne pour me préparer. Je veux vraiment faire de mon mieux et marquer le maximum de points possible. « 

Pour un petit point, le suédois Dennis Radström devance le pilote français au classement du championnat du monde des rallyes Junior. Contrairement à son plus proche rival, Dennis peut s’appuyer sur une bonne expérience sur terre avec cette voiture après avoir participé au JWRC la saison dernière.

« Je suis impatient d’être à cette épreuve et pense que ce sera un beau défi. Cette surface est amusante à conduire, et le Portugal semble être une grande épreuve avec une atmosphère fantastique.  Nous avons fait de bons essais avant cet événement et nous nous sentons bien préparés avec les notes. Nous avons passé de nombreuses heures à regarder les caméras embarquées et à nous entraîner physiquement. Nous avons également piloté notre propre Fiesta R2 sur une manche terre du championnat des rallyes de Norvège. »

Deuxième français engagé cette saison et quatrième du classement provisoire, Terry Folb possède une expérience intéressante au Portugal avec des participations en 2015 et 2016, déjà dans le cadre du JWRC. Pour cette épreuve, Terry sera accompagné d’un nouveau copilote, Kevin Bronner, actuel coéquipier d’Eric Mauffrey notamment. Déjà distancé de 16 points face au leader du championnat, le pilote alsacien doit déjà viser la victoire sous peine d’être décroché dans un championnat ne comptant que cinq  épreuves.

« Cela fait longtemps que nous n’avons pas été sur terre et je suis très heureux d’être de retour sur cette surface. J’ai déjà fait deux fois ce rallye et j’aime beaucoup les spéciales. J’ai une bonne expérience et j’espère me battre pour les meilleures positions.

Pour me préparer, j’ai effectué un test en Espagne avec mon nouveau copilote Kevin Bronner. Ce fut l’occasion de trouver une bonne configuration et de s’habituer à rouler sur la terre – et j’espère que cela nous aidera cette semaine. « 

Quatrième et dernier pilote du peloton de tête au championnat, Emil Bergkvist a réalisé un début de saison mitigé malgré deux podiums en Suède (2e) et en Corse (3e). Au Portugal, sur un terrain qu’il a déjà parcouru en 2016 et 2017, le champion ERC Junior 2015 veut clairement jouer la gagne.

« J’ai un bon feeling pour cette épreuve et un nouveau copilote en la personne de Joakim Sjöberg sera de retour à mes côtés. J’ai déjà fait ce rallye et je l’aime vraiment. Je veux gagner celui-ci mais je sais que la compétition sera forte alors voyons ce que nous pouvons faire. « 

Liste des engagés JWRC au Portugal

61 Dennis Rådström / Johan Johansson
62 Jean-Baptiste Franceschi / Romain Courbon
63 Emil Bergkvist / Joakim Sjöberg
64 Terry Folb / Kevin Bronner
65 Callum Devine / Brian Hoy
66 Julius Tannert / Jürgen Heigl
67 Ken Torn / Kuldar Sikk
68 Luca Bottarelli / Manuel Fenoli
69 Emilio Fernández / Joaquin Riquelme
70 Bugra Banaz / Burak Erdener
71 David Holder / Jason Farmer
72 Tom Williams / Phil Hall
73 Enrico Oldrati / Danilo Fappani
74 Umberto Accornero / Barone Maurizio





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Thomas dit :

    Ne pas oublier non plus de parler de la Coupe Peugeot Iberica(21 inscrits au Portugal) 😉