Le Mont-Blanc prudent mais toujours planifié en septembre



Après l’annulation des rallyes Lyon Charbonnières et du Rouergue, et les reports d’Antibes et du Vosges Grand-Est, tous les regards se tournent désormais du côté de Morzine et du Mont-Blanc.

Face à cette situation inquiétante, les organisateurs de l’épreuve haut-savoyarde ont pris les devants suite aux nombreuses interrogations quant à une éventuelle reprise du championnat de France des rallyes asphalte.

« Depuis quelques jours et suite à l’annonce de l’annulation ou du report des manches Championnat de France des Rallyes 2020 à venir (Charbo, Antibes, Vosges et Rouergue), nous pouvons lire un peu partout, et parfois avec assurance, que la reprise se fera à Morzine début septembre, aux dates convenues.

Même si nous y travaillons avec la FFSA, nos fidèles partenaires ainsi que les autorités locales, et souhaitons effectivement la tenue du rallye à Morzine dans des conditions normales, les événements actuels nous poussent à être prudents quant à la reprise normale des activités quelles qu’elles soient dans un futur proche.

Comme l’ont récemment démontré plusieurs organisateurs via des communiqués sur l’explication de leur annulation, un rallye se prépare des mois en avance, des frais doivent être engagés et du personnel mobilisé. Bien entendu, nous pensons d’abord aux moyens médicaux / secouristes dont nous avons besoin sur nos épreuves et qui sont actuellement extrêmement sollicités; à titre d’exemple et concernant le Rallye Mont-Blanc Morzine, le staff médical / secouristes se compose d’une quarantaine de personnes dont nous ne sommes pas certains qu’elles seront disponibles en Septembre.

Il est aujourd’hui impossible pour nous et pour personne de confirmer que le confinement sera levé prochainement et que tout reviendra à la normal dans les plus brefs délais, bien que nous allons bien évidemment vers une amélioration certaine de la situation dans son ensemble.

A l’heure actuelle nous pouvons simplement vous confirmer que le rallye est toujours planifié aux dates prévues et que nous travaillons dans les délais normaux à sa préparation, que tout le monde, pouvoirs publics inclus, est disposé à organiser l’évènement dans des conditions normales; cependant, nous ne maitrisons pas le facteur temps de cette épidémie et donc la sortie de crise.

Nous vous tiendrons bien entendu informés du développement des événements et sommes malgré tout confiants dans notre capacité à pouvoir accueillir le Championnat de France comme prévu début Septembre à Morzine! »

Malgré cette implication réaffirmée par les organisateurs, rien n’indique à l’heure actuelle que le championnat de France reprendra son cours normal dès septembre.




Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de