Le Pays de Galles garde sa place en 2020



Présente au calendrier WRC 2020, la Grande-Bretagne avait laissé planer quelques doutes quant à la destination retenue pour la prochaine édition de son rallye.

Evoquée un temps en partance pour l’Irlande, la Grande Bretagne a finalement validé la présence du Pays de Galles en championnat du monde des rallyes pour la saison 2020.

Moins d’une semaine après la dernière édition qui s’est tenue autour de Llandudno, les organisateurs ont confirmé l’information en s’appuyant notamment sur un record d’affluence en terme de spectateurs lié au départ inédit depuis Liverpool et à la spéciale d’ouverture à Oulton Park.

« Nous sommes absolument ravis d’être de retour au Pays de Galles l’année prochaine – et ce d’autant plus après tous les commentaires extrêmement positifs que nous avons déjà reçus sur ce qui était un weekend incroyable en 2019, » a commenté Hugh Chambers, organisateur du Wales Rally GB.

En 2020, l’épreuve britannique fêtera sa 21e organisation consécutive au Pays de Galles et le 18e anniversaire du Wales Rally GB avec le gouvernement gallois comme principal partenaire.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Le cevenol dit :

    Les décideurs de la fia sont des anglais me semble t-il…. il n’y a peu de chance qu’il supprime un jour un rallye chez eux…..

    • Jeanlouis dit :

      +10000000

    • Gaz dit :

      La question n’était pas de savoir si un rally en grande bretagne aurait lieu mais oú aurait il lieu.
      L’Ecosse et surtout l’irlande était candidats a la sucession du pays de galles pour l’organisation du GB Rally.

    • roland59 dit :

      le Wales (rallye GB) et les Finlande/Catalogne sont les seuls 3 rallyes ayant participé en totalité au WRC depuis son arrivée… viennent ensuite les Suède/Argentine avec -1 participation… puis le MC – 3…
      alors oui, il y a sans doute moins de risque de suppression/rotation que pour d’autres… et ce n’est pas forcément qu’une question de décideurs puisque que les constructeurs en sont, et il n’y a plus d’Anglais..