Le WRC en visite en Italie



En pleine intersaison, le WRC n’a pas manqué l’occasion de faire un peu de promotion en marge du Monza Rally Show.

Ainsi, ce jeudi, les quatre voitures officielles du championnat sont présentes devant l’emblématique cathédrale de Milan, plus grande attraction touristique de la ville lombarde. A une vingtaine de kilomètres du centre de Milan,  les quatre voitures seront ensuite exposées lors du 40e anniversaire du Monza Rally Show. Cet événement marquera la dernière occasion de voir les livrées des voitures 2018.

« C’est une occasion très spéciale pour le WRC. Mettre en avant le championnat au coeur de l’une des plus grandes villes d’Europe et présenter les équipes et les voitures à Monza, donne l’opportunité au WRC d’être vu par une dizaine de milliers d’italiens et de visiteurs internationaux. C’est une superbe vitrine pour notre sport. » a déclaré Olivier Ciesla, directeur général du promoteur du WRC.

L’an prochain, le WRC a déjà programmé un autre roadshow en Estonie, peu avant le rallye de Finlande qui se disputera fin juillet. Avant cela,  le 12 janvier prochain, les voitures 2019 seront présentes au salon Autosport International de Birmingham pour l’ouverture de la saison.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. roland59 dit :

    le WRC est bien dans ce monde moderne ou l’apparence est parfois/souvent plus importante que les réalités.
    WRC 1: 3 constructeurs, 1 équipe et onze voitures… point.
    WRC 2: 1 constructeur/ 3 voitures et nombre de suiveuses pour faire le peloton

    alors, vous pouvez toujours allonger la liste des manches, il serait très étonnant d’aboutir à une attractivité accrue… et à un nombre croissant de compétiteurs pour aller au delà des participants suiveurs…