Les conditions en spéciales



Au Monte-Carlo, comme nulle part ailleurs, les conditions en spéciale sont scrutées de près par les concurrents mais aussi par les spectateurs.

Pour cette édition 2020, le copilote de Mauro Miele, Luca Beltrame a décrit les conditions de chaque spéciale au site italien RallyLink. Dans cet article, nous résumons l’ensemble de ses observations, tout en rajoutant quelques indications supplémentaires.


JEUDI

ES1 : Malijai – Puimichel (Jeudi à 20h38)

La spéciale est complètement sèche, sans glace ni neige. À basse altitude (autour de 800 mètres maximum) et à des températures largement positives, ce chrono devrait être relativement simple à aborder pour les concurrents, même de nuit.

ES2 : Bayon – Bréziers (Jeudi à 22h26)

Le chrono démarre par 8 km de sec sans grande difficulté. Les spectaculaires épingles des « Tourniquets » devraient être un lieu très convoité des spectateurs. Jusqu’au km 20, des portions humides seront présentes mais absolument sans neige.

Dans les cinq derniers kilomètres, les choses se compliquent avec de la neige et de la glace jusqu’à l’arrivée.

=> Avec une ES1 totalement sèche et une ES2 proposant un final sur neige et glace, le choix de pneus pourrait déjà être déterminant jeudi soir.


VENDREDI

ES3/ES6 : Curbans – Venterol (Vendredi à 8h36 et 13h54)

Après un départ sur le sec pendant 3 km, de la glace apparaît jusqu’au carrefour de Venterol. Exposée au soleil, la partie suivante est sèche avant de traverser une forêt où l’on trouve encore de la glace. Quelques plaques de glace sont à signaler sur la fin du chrono.

ES4/ES7 : Saint-Clément-sur-Durance – Freissinières (Vendredi à 9h56 et 15h14)

Spéciale totalement exposée au soleil où il ne reste que quelques plaques de glace. Les routes sont très étroites et techniques.

ES5/ES8 : Avançon – Notre-Dame-du-Laus (Vendredi à 11h21 et 16h39)

La spéciale est à 60-70% sèche avec parfois quelques virages glacés dans les portions à l’ombre. La température sera positive pour l’ensemble du week-end avec parfois près de 8 degrés. La descente finale est sèche car exposée au soleil.

Le Col du Tourrond perché à 1096m sera l’endroit préférentiel pour trouver de la glace.

=> Sur cette journée, il apparaît clairement que les pneus softs seront largement privilégiés, sauf grande surprise.


SAMEDI

ES9/ES11 : Saint-Léger-les-Mélèzes – La Bâtie-Neuve (Samedi à 9h38 et 14h08)

Des plaques de glace sont présentes dans la montée vers Ancelle, comme chaque année finalement. En empruntant la route exclusivement ouverte pour le Monte-Carlo, la route est ainsi totalement blanche au milieu de la forêt avec de la neige et de la glace jusqu’à 4 kilomètres de l’arrivée. Sur la fin, la route est complètement sèche sans traces d’humidité avec un enchaînement d’épingles.

ES10/ES12 : La Bréole – Selonnet (Samedi à 10h56 et 15h26)

Dans la première partie, on trouve de la neige fondue avec des rails. Dans la descente du Col de Charamel, la route est plus propre avec seulement quelques plaques de glace à l’ombre. Jusqu’à Selonnet, la route est très propre et très rapide. Après cela, il y a de la neige compacte jusqu’à l’arrivée avec des plaques de glace en surface.

=> Sur cette boucle, les pneus softs seront encore une fois privilégiés même si les spéciales du jour comporteront plus de glace et de neige que la veille.  


DIMANCHE

ES13/ES15 : La Bollène-Vésubie – Peïra-Cava (Dimanche à 8h17 et 10h55)

Sèche sur les huit premiers kilomètres, avant d’attaquer des portions humides jusqu’au Col du Turini où il y a un peu de neige givrée sur la route. La descente est complètement gelée ensuite.

ES14/ES16 : La Cabanette – Col de Braus (Dimanche à 9h08 et 12h18)

Cette spéciale est totalement sèche à l’exception de cinq virages habituels recouverts de glace.

=> Cette journée pourrait être la plus « simple », comme souvent lors de ces dernières années.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kdemonceaux dit :

    Merci RS pour ces détails!
    Vivement demain soir!!

  2. Max70 dit :

    Bonjour ,petite question .
    J’ ai renisialiser mon compte WRC +
    Faut il reprendre l’ abonnement ou cela se fait automatiquement

  3. Cloclo31 dit :

    Il semble qu’à partir de Jeudi, il y ait ( et tous les sites de prévisions metéo convergent à peu prés ) de la pluie et neige mêlée (en faible quantité cependant) surtout le Vendredi et le Samedi matin, avec du brouillard, givrant par endroit le matin : Le caractère pour l’instant « peu ou moyennement hivernal  » du parcours , au vu de cette synthèse, pourrait donc évoluer pendant ces 2 jours.
    On a en tout cas sur le papier les ingrédients d’un « vrai » Monte Carlo.
    Puisqu’il est question en 2021 (et cette année seulement ?) d’un MC recentré autour des villes de la côte d’azur ( pour des raisons politiques évidentes), j’avoue un certain ras le bol des sempiternelles spéciales de l’arrière pays niçois : Quel intérêt sportif pour le Turini en montée, parcouru au moins 70 à 100 fois par les pilotes les plus chevronnés et qui fait la part belle à la puissance et à la motricité ?

    • Yep dit :

      au vu de la météo annoncée pour le moment et vu que c’est souvent changeant, effectivement de la pluie et neige sont attendues sur les hauteurs, dans les alpes… je pense que ce sera un beau MC avec des rebondissements… des choix de pneus primordiaux, vivement le début 😀

  4. Kivala dit :

    Bravo et merci RS pour cette rubrique !