L’Estonie envisage un rallye sans public



Face à la recrudescence du COVID-19, les organisateurs du rallye d’Estonie sont prêts à appliquer des mesures drastiques sur leur épreuve.

A moins d’un mois du grand départ à Otepää, l’épreuve estonienne envisage ainsi d’interdire l’accès aux spectateurs.

« Je pense que la situation deviendra encore plus difficile. Il ne faut pas de boule de cristal pour voir ce qui se passe. Bien sûr, nous avons un plan B pour cela. Nous ne voudrions pas l’utiliser, mais cela doit être fait si la situation l’exige. Le plan B consiste à organiser le rallye sans public. Nous sommes également prêts pour cela.«  a déclaré jeudi Margus Kiiver, responsable presse du rallye d’Estonie à Radio Estonian 2.

Si le rallye se déroule sans public, le défi sera évidemment énorme de garder les spectateurs à l’écart du rallye. Et dans le cas d’un cas positif parmi les concurrents, une solution comparable à celle appliquée en FI est envisageable.

« La FIA a des instructions très claires pour cela. Nous l’avons déjà vu en F1 lorsque Sergio Perez a eu un résultat de test positif. Il a été isolé de tout le paddock et tous les contacts étroits ont été supprimés. Maintenant, il est en quarantaine pendant deux semaines. » expliqué Kiiver.

« Nous ferons de même. L’ensemble de la communauté du rallye est désormais dans ses propres bulles. Les spectateurs et les concurrents ne sont pas en contact les uns avec les autres, ni les conducteurs et les mécaniciens en cas de besoin. Ces contacts sont réduits au minimum. Si quelqu’un donne un échantillon positif, nous pouvons isoler un petit groupe, pas toute l’équipe. Et si le concurrent donne un échantillon positif, alors bien sûr il ne conduit pas. »

Intégrant le championnat du monde des rallyes pour la première fois, l’Estonie sera évidemment sous le feu des projecteurs pour cette reprise attendue depuis mi-mars.

« Le monde entier regarde notre rallye, car nous sommes le premier grand événement du championnat du Monde à être organisé avec le public. La façon dont nous compartimentons les gens et minimisons les risques a déjà suscité beaucoup d’intérêt. » a déclaré Kiiver.

« Les organisateurs du rallye allemand nous ont entre autres contactés et nous ont demandé de partager nos expériences. Ils aimeraient également permettre au public d’accéder aux spéciales parce que les spectateurs rapportent de l’argent. Cependant, ne vous méprenez pas. Si une course doit se dérouler sans public, nous le ferons. »




S’abonner
Notifier de
guest
28 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
berlinette
berlinette
1 mois il y a

N’oublions pas que le corona virus est dangereux essentiellement pour les personnes dont la santé est fragile, ce qui n’est certainement pas le cas des concurrents qui sont jeunes , sportifs et en bonne santé. Si par hazard l’un d’entre eux était infecté (positif) , il ne s’en rendrait certainement pas compte et s’il contaminait son entourage professionnel ce serait idem pour les « victimes ». On envisage des mesures disproportionnées à la dangerosité du virus sur cette population de concurrents. Et essayer d’ empêcher les spectateurs d’aller voir les spéciales, c’est à mon avis perdu d’avance. Les commissaires ont peut-être mieux… Lire la suite »

jimmie
jimmie
1 mois il y a

L’Estonie veut organiser son rallye coûte que coûte alors que le virus gagne du terrain dans le pays.
Il va falloir en mobiliser des flics pour quadriller le parcours et ne pas avoir de public!
Que de complications pour 2 jours de rallye.
Il semblerait qu’on leur aurait promis une place dans le championnat 2021, une des raisons pour lesquelles, ils ne veulent rien lâcher.