L’heure d’enfoncer le clou




Avec deux victoires en autant de courses disputées (dans le cadre JWRC), Quentin Gilbert arrive en Pologne avec le plein de confiance. Victorieux au Monte-Carlo...

plein de confiance.

Victorieux au Monte-Carlo dans des conditions parfois piégeuses, puis au Portugal sur des spéciales rendues compliquées par le passage des autres concurrents, le pilote vosgien sait que le profil de l’épreuve polonaise devrait faire la part belle au pilotage et à la vitesse. « C’est un rallye qui nous change de la dernière manche au Portugal » confirme d’ailleurs Gilbert.

Le pilote de 26 ans aura en plus une belle carte à jouer, ce weekend, en l’absence de son plus proche poursuivant, le norvégien Ole Christian Veiby, au classement général. Le norvégien a en effet décidé de faire l’impasse sur le rallye de Pologne (six rallyes sur les sept programmés sont pris en compte le classement final).

En cas de bon résultat ce dimanche du côté de Mikolajki, Quentin Gilbert pourrait donc prendre un avantage conséquent au classement dont il sera néanmoins assuré de garder la tête après l’épreuve polonaise.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kaizer Sauzée dit :

    Et l’heure aussi de garder la tête sur les épaules pour ne pas compromettre ces acquis…!