Loeb : « C’est en train de fondre actuellement »



Connaissant tous les rouages qu’un Monte-Carlo peut offrir, Sébastien Loeb arrive avec de meilleures armes que l’an passé, bien habitué désormais à sa nouvelle équipe et surtout à sa Hyundai i20 WRC.

Seuls à interviewer le pilote Hyundai, nous avons pu évoquer différents sujets avec l’alsacien, co-recordman de victoires sur cette épreuve.

Comment ça se présente par rapport à l’an passé ?

« J’ai plus d’expérience, j’ai plus roulé avec la voiture. Je commence à mieux connaître la voiture et il faut réussir à l’emmener. Je connais aussi un peu mieux le terrain, je découvrais toutes les spéciales l’an dernier ou presque. Cette année, il y a beaucoup de spéciales où je possède les notes. Finalement, il y en a une seule qui est vraiment nouvelle pour moi (ES2 de ce soir), mais les autres la connaissances. »

Est-ce que tu te sens plus en forme que l’an passé avec le Dakar en moins ?

« Ma non participation au Dakar ne change pas grand chose. Je m’en été vite remis l’année dernière, ce n’était pas un problème. »

Comment sont les conditions cette année ?

« Les spéciales sont piégeuses et je pense que cela va être un rallye compliqué cette année. Les spéciales vont être très différentes par rapport aux reconnaissances, c’est en train de fondre actuellement. Ce qui risque d’être un problème pour moi, c’est que je pars derrière et les cordes sont actuellement imbibées d’eau et de neige, et les voitures vont ramener ça sur la route. »

Après le Monte-Carlo, tu vas disputer la Suède comme l’an passé. Est-ce que ce programme te paraît logique ?

« Ce n’est pas simple de choisir les rallyes. Idéalement, je refais des rallyes que j’ai fait l’année d’avant pour avoir de l’expérience, mais avec les changements du calendrier (Chili, Tour de Corse et Espagne en moins), il n’en reste plus que trois. Après le Monte-Carlo et la Suède, reste donc le Portugal, mais ce n’est pas encore décidé car c’est aussi un rallye à Sordo aussi. Sur des terrains comme le Kenya et la Nouvelle-Zélande, je n’aurais pas de déficit d’expérience, donc il vaut mieux arriver sur un rallye nouveau pour moi.

Quels seront tes objectifs ce week-end ?

« J’aimerais faire mieux que l’année dernière mais les conditions de route m’inquiètent un peu. Cela risque de vite se dégrader à partir de la troisième ou quatrième voiture, donc on verra bien. Un Monte-Carlo, c’est long et compliqué, déjà, il faudra rester sur la route.

La première spéciale qui s’annonce compliquée, c’est la deuxième de ce soir. C’était très enneigé en reconnaissances, mais sur les dernières images que l’on a pu voir, la route est bien dégagée, mais par contre, il y a beaucoup de neige sur les bords et ça peut devenir un chantier sur la route. »




3
Laisser un commentaire

avatar
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Phipiel
Invité
Phipiel

Ce soir de nuit et avec le froid, ça risque de pas mal glisser. Il peut y avoir du spectacle et des surprises.
Gros travail pour les ouvreurs en perspective.

JMB17
Invité
JMB17

Quand Seb dit « c’est en train de fondre » !
=> J’espère qu’il parle de la neige, et non de ses espoirs de victoire !

Seb73
Invité
Seb73

Donc on va avoir des surprises ce soir dans l’ES 2