L’Opel ADAM Cup tient toutes ses promesses ! (Lyon-Charbo)




Opel profitait du Rallye Lyon Charbonnières Rhône, deuxième épreuve du Championnat de France des Rallyes, pour lancer sa coupe de marque : l’Opel ADAM Cup....

img_6525
ntrairement à la météo particulièrement dantesque ce week-end, Rémi Jouines en remportant la première manche de l’Opel ADAM Cup 2013 après une bagarre très serrée et Charlotte Berton en enlevant de très belle manière le classement féminin, ont fait briller l’Opel ADAM Rallye sur les routes rhodaniennes !

Avec quinze Opel ADAM Rallye en lice dans la « Cup » en plus de l’Opel ADAM Rallye officielle, le Rallye Lyon Charbonnière Rhône a permis à Opel de revenir officiellement dans le grand bain de la compétition par le biais du Championnat de France des Rallyes. Après une bagarre de tous les instants pour la victoire dans l’Opel ADAM Cup et une fiabilité avérée en ne comptant aucun abandon d’ordre mécanique, toute l’équipe Opel Motorsport – Team France peut être satisfaite de la copie rendue pour ce retour. « Le résultat d’ensemble du week-end est bien évidemment à la hauteur de nos attentes. Nous n’avons rencontré aucun souci technique sur les Opel ADAM Rallye, le niveau révélé par notre coupe a montré qu’elle avait pleinement sa place dans le Championnat de France des Rallyes et notre voiture officielle, emmenée par Charlotte Berton et Charlène Gallier, a remporté sa première victoire en classement féminin pour ses débuts ! Je tiens vraiment à féliciter les équipages de l’Opel ADAM Cup et j’ai également une pensée pour ceux qui ont dû abandonner suite à des sorties de route en espérant les retrouver dès le Limousin, prochaine manche de l’Opel ADAM Cup. » déclare Christian Hot, Manager de l’Opel ADAM Cup.

Impatiente de débuter « réellement » sa saison après sa participation en ouverture du Rallye Le Touquet Pas-de-Calais, Charlotte Berton a rencontré une nouvelle fois des conditions de route très compliquées. Ne voulant pas griller les étapes, la pilote officielle Opel Motorsport – Team France est montée en puissance crescendo durant les deux jours pour finalement s’imposer dans le classement féminin. « Notre objectif initial était de permettre à l’Opel ADAM Rallye de briguer sa première victoire ! C’est chose faite mais non sans mal avec une pluie insistante qui a rendu l’apprentissage délicat. Sur la fin du rallye, nous avons pu nous lâcher davantage avec Charlène et nous avons pris un plaisir fou au volant d’une Opel ADAM Rallye toujours aussi plaisante à conduire ! » affirme la pilote aveyronnaise.

Opel ADAM Cup – Etape 1 : Départ des plus prometteurs !
Avant le départ de la première manche de l’Opel ADAM Cup 2013, il était difficile, voire impossible, de distinguer un seul ou même deux favoris tant la liste d’engagés était hétérogène ! Mais c’est à la surprise générale que Paul Antoine Santoni remporte un premier temps scratch historique dans l’ES1, suivi du meilleur chrono dans l’ES5. Le pilote corse, victime d’une petite sortie de route dans l’ES3, laisse pourtant sa place de leader à Rémi Jouines, très en verve avec la victoire dans l’ES2 et l’ES3, au soir de la première étape pour moins de 2 secondes. De retour à la compétition, Yoann Bonato a très rapidement repris ses marques en complétant le podium à 6 secondes et 3 dixièmes de Rémi Jouines. Attendus aux avants postes, Guillaume Sirot et Olivier Marty suivent le trio à moins de 30 secondes. Du haut de ses 20 ans, le pilote vosgien, Jean-René Perry, réalise un très bon début de course en se surprenant lui-même de son niveau de performance au volant de l’Opel ADAM Rallye et se place à la sixième position. En délicatesse avec son nouveau système de note, Jérémy Beaux réalise tout de même un bon départ en devançant notamment Benoit Vaillant, vainqueur de l’ES4 avant de crever dans l’ES5, Romain Fostier, à la recherche de réglages appropriés à sa conduite et Richard Bartolini en manque de roulage. Victimes respectivement d’une erreur dans l’ES1 et l’ES3, Gilles Faure et Fabien Crouzet se sont faits piéger par les routes détrempées des monts du lyonnais et se classent onzième et douzième de la première étape. Vincent Humeau, novice avec une traction, et Benjamin Hanquiez, à la recherche de confiance au volant de sa nouvelle monture, ferment la marche. De son côté, Aymeric Lenoir s’est fait piéger dans l’ES1 en sortant de la route et doit malheureusement renoncer avant même d’avoir pu s’exprimer.

Opel ADAM Cup – Etape 2 : Rémi Jouines dans l’histoire !
Partie sur la même intensité que le premier jour, la lutte pour la victoire s’annonçait palpitante avec un trio, Jouines-Santoni-Bonato, déchaîné ! Malheureusement, les faits de course vont animer la deuxième étape. Roulant sur un gros rythme pour aller chercher la première place, Paul Antoine Santoni est le premier des trois à quitter la course après une sortie de route dans l’ES9. Retrouvant son sens de l’attaque qui a fait de lui un des meilleurs pilotes français de cette dernière décennie, Yoann Bonato a pris la tête de la course à l’issue de l’ES6 avant de perdre plus d’une minute suite à une crevaison (ES10). Leader après la première étape, Rémi Jouines reprend son droit pour ne plus jamais le quitter et remporte la première manche de l’Opel ADAM Cup de l’histoire ! A la recherche du mode de pilotage le plus efficace pour l’Opel ADAM Rallye, Olivier Marty réalise au fil de la journée des temps de tout premier ordre pour prendre la troisième place et profite de la crevaison (et touchette !) de Guillaume Sirot, pour s’assurer le podium. Véritable révélation de cette première manche, Jean-René Perry n’a commis aucune erreur pour s’octroyer une cinquième place inespérée avant le départ ! Auteurs d’une bagarre aux dixièmes jusque la dernière spéciale, Benoit Vaillant et Jérémy Beaux ont prouvé leurs capacités à jouer aux avants postes lorsque la confiance avec leur nouveau matériel était de mise ! Malgré une nouvelle crevaison pour le premier et une légère sortie de route dans l’ES6 pour le second, ils décrochent une sixième et septième place respective. Après avoir retrouvé leurs marques, Romain Fostier (8e) et Vincent Humeau (9e) ont progressé dans la hiérarchie tout au long de cette deuxième étape et peuvent désormais penser positivement au Rallye du Limousin – Lac de Vassivière. Fabien Crouzet et Gilles Faure terminent respectivement à la dixième et onzième place de l’Opel ADAM Cup pour une première en formule de promotion ! Alors en pleine remontée au classement général, Richard Bartolini est victime d’une sortie de route dans l’ES11, tout comme Benjamin Hanquiez dans l’ES8.

Classement général – Rallye Lyon Charbonnières Rhône :
1. Rémi Jouines / Arnaud Mahéo
2. Yoann Bonato / Thierry Michaud +33.5
3. Olivier Marty / Thierry Salva +44.2
4. Guillaume Sirot / Emeline Breuil +1.11.4
5. Jean-René Perry / Joshua Reibel +3.47.9
6. Benoit Vaillant / Henri-Pierre Morin +4.14.8
7. Jérémy Beaux / Thierry Delphin +4.15.1
8. Romain Fostier / Ophélie Abchiche +5.25.4
9. Vincent Humeau / Bruno Vattier +5.27.6
10. Fabien Crouzet / Romain Garrel +7.05.8
11. Gilles Faure / Lionel Arnaud +7.41.5

Classement général Opel ADAM Cup – 1ère manche / 6 :
1. Rémi Jouines / Arnaud Mahéo – 25 pts
2. Yoann Bonato / Thierry Michaud – 20 pts
3. Olivier Marty / Thierry Salva – 15 pts
4. Guillaume Sirot / Emeline Breuil – 12 pts
5. Jean-René Perry / Joshua Reibel – 10 pts
6. Benoit Vaillant / Henri-Pierre Morin – 8 pts
7. Jérémy Beaux / Thierry Delphin – 6 pts
8. Romain Fostier / Ophélie Abchiche – 4 pts
9. Vincent Humeau / Bruno Vattier – 2 pts
10. Fabien Crouzet / Romain Garrel – 1 pt





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *