Loubet : « Repartir en JWRC l’an prochain »




Auteur d’une superbe performance lors de son premier rallye mondial en début d’année, Pierre-Louis Loubet a ensuite enchaîné trois abandons dont un sur son épreuve fétiche, le Tour de Corse.

veau co-pilote Vincent Landais à bord de la DS3 R3 Max ?

Le rallye de Corse fût assez difficile, tout d’abord à cause de la météo. De mon côté j’ai commis pas mal d’erreur, une crevaison dans la 2 et une erreur dans la très longues spéciale de 48 km, qui m’a coûté 20 secondes. Et malheureusement le lendemain une touchette m’a contraint à l’abandon…Ce fût donc assez compliqué mentalement car c’est une nouvelle désillusion.

Tu viens de participer au rallye d’Espagne en Catalogne, rallye mixte, comment as-tu vécu la journée sur terre du vendredi ?

J’ai eu un gros problème électronique qui m’a malheureusement obligé à rouler au ralenti toute la journée, ce qui me faisait perdre plusieurs minutes par spéciale (cause électronique).

Ensuite retour sur l’asphalte, comment s’est déroulé la suite de ton épreuve dans la catégorie J-WRC ?

Le lendemain un autre petit problème s’est posé, donc encore une journée difficile mais le dernier jour sur l’asphalte était génial car l’équipe a réussi à trouvé le problème. Ainsi nous avons fait de bons temps dans le wagon de tête lors de cette dernière journée.

Prochaine échéance pour toi, le rallye de Grande-Bretagne, quel résultat souhaites-tu obtenir sur ce légendaire RAC ?

Finir pour prendre de l’expérience et continuer mon apprentissage !

Est-ce que la catégorie J-WRC dans le championnat mondial est pour toi la meilleure école pour devenir un pilote professionnel et quel est ton projet pour 2016 ?

Je pense que c’est la où il faut être, et c est très formateur pour la suite. Je pense encore faire le JWRC l année prochaine.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. sebenfer dit :

    Bonne stratégie ! Il faut effectivement être en JWRC si on veut accéder plus tard au WRC. Championnat de France, ERC, ça n’a pour ainsi dire aucun intérêt.