Manu Guigou se relance idéalement




Ce week-end, au Rouergue, il a fait chaud, très chaud même, mais cela n’a pas empêché Manu Guigou d’exploiter pleinement sa Renault Clio R3 pour...

nouvelle fois le groupe R, tout en terminant sixième au général. Le pilote d’Apt, toujours en tête du Trophée BFGoodrich, revient au 4e rang du Championnat de France des rallyes, à trois points du podium.

L’Aveyron est réputé pour son Aligot, mais aussi pour son rallye et ses superbes routes, glissantes et difficiles, surtout quand la chaleur s’en mêle. Pour Emmanuel Guigou, se présenter au départ du 37e Rallye du Rouergue était déjà une première satisfaction. « Mes partenaires, ainsi que mon préparateur Chazel Technologies, se sont mobilisés autour du programme Renault Clio R3. C’est grâce à eux que nous pouvons continuer cette saison 2010 en Championnat de France des Rallyes, et il faut vraiment les remercier », explique Manu.

Découpé en trois étapes, le rallye débutait vendredi soir par trois spéciales, disputées sous une chaleur suffocante. « Il fallait, dans un premier temps, reprendre nos marques après notre sortie du Limousin, et dès la première spéciale nous étions dans les temps. Ensuite, nous écopons d’un temps forfaitaire dans la deuxième spéciale, comme les principaux concurrents en deux roues motrices, suite à la sortie de route de Romain Dumas, le vainqueur des 24 Heures du Mans. Puis malheureusement, nous perdons une grosse vingtaine de secondes dans la troisième spéciale, suite à une petite contrariété technique. »

Samedi, pas de calculs, Manu partait le couteau entre les dents. Douzième au départ de la deuxième étape, il revenait rapidement en tête du groupe R, puis remontait finalement jusqu’à la septième place, à cinq secondes du leader en deux roues motrices. « Nous avons roulé vraiment fort samedi. Il faisait très chaud, mais j’aime assez ce genre de conditions. Notre Renault Clio R3 Maxi a parfaitement bien fonctionné, laissant la part belle au pilote. Nous avons fait à plusieurs reprises le 5e temps scratch, devant plusieurs quatre roues motrices. On signe même le 4e temps de la spéciale tracée dans la ville de Rodez, face à un public nombreux. »

Le programme était encore chargé dimanche, avec notamment la spéciale de Campouriez, longue de 35 kilomètres, qu’il allait falloir parcourir à deux reprises. Emmanuel Guigou et Éric Domenech adoptaient le bon rythme, mais Marc Amourette, le leader des deux roues motrices, résistait bien. Le duel entre Manu et Marc était de loin la bataille la plus haletante à suivre lors de ce rallye.

« Nous avons roulé à fond jusqu’au bout. Dans la dernière spéciale du rallye, seulement 0,9 seconde sur 35 kilomètres nous sépare de Marc Amourette. À mi-spéciale, nous pointions même dans la même seconde ! On termine sixième au général, à moins de cinq secondes de Marc, et on remporte une nouvelle fois le groupe R. Cela nous fait 13 points de plus au championnat. C’est un super résultat qui nous replace parfaitement au Championnat de France des Rallyes », commente Manu.

« Durant tout le rallye, nous avons pu apprécier la nouvelle gomme BFGoodrich, baptisée A31. Cela nous a permis, malgré la forte chaleur, de tenir un très gros rythme dans la spéciale de 35 kilomètres. Ces pneus sont vraiment endurants. »

En parallèle à son rallye rondement mené, Manu suivait d’un œil attentif la première participation de Twingo R1 en Championnat de France des Rallyes. « C’est parfait de voir Twingo R1 à l’arrivée. L’auto a prouvé sa fiabilité et son potentiel. J’espère que cela va séduire de jeunes pilotes. Twingo R1 est un produit parfait pour se lancer en rallye. »

La suite du programme d’Emmanuel Guigou passe par Twingo R2. Après une séance d’essais sur la terre dans la semaine, Manu sera au départ du rallye terre de Langres, du 23 au 25 juillet. Puis c’est en septembre que le Championnat de France des Rallyes reprendra ses droits, au Rallye du Mont Blanc.

« La concurrence s’organise, une nouvelle voiture est attendue au Mont Blanc dans la catégorie R3. Mais nous serons là, à bord de notre Renault Clio R3 Maxi, assistée par le Team Chazel Dalta, pour tenter de gagner de nouveau en deux roues motrices et de poursuivre notre remontée au classement Pilotes, tout en défendant notre première position au Trophée BFGoodrich ».

Communiqué de presse

Site Internet : guigou.net





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *