Meeke : « Un bon feeling sur l’asphalte »



Sonné par sa bévue finlandaise, et même moqué par Tommi Mäkinen, Kris Meeke va devoir avoir les épaules solides pour disputer ce rallye d’Allemagne, déjà crucial pour son avenir avec l’équipe japonaise, et peut-être même en championnat du monde des rallyes à l’âge de 40 ans.

Au Tour de Corse en mars dernier, le pilote irlandais avait montré de belles choses avec la Yaris sur asphalte, mais son rallye a rapidement été gâché après avoir endommagé une suspension. Par la suite, son rythme avait été convaincant, de quoi être optimiste avant d’aborder cette nouvelle épreuve sur asphalte.

« Après une série de rallyes sur terre, j’ai vraiment hâte de rouler de nouveau sur un rallye asphalte. J’ai eu un bon feeling avec la Yaris WRC jusqu’à présent sur asphalte et j’espère que nous pourrons le retrouver en Allemagne. C’est toujours un événement très exigeant en raison des trois types de terrain et, en plus, la météo change souvent d’une spéciale à l’autre. »

Par rapport à cette épreuve allemande, Kris estime avoir toujours été compétitif, mais à l’arrivée, sa seule grosse performance reste son succès en 2006 en JWRC pour la découverte de ce terrain. En 2014, la victoire en terre allemande était proche, mais sa DS3 WRC avait caressé un mur de trop près.

« C’est un rallye où j’ai été compétitif dans le passé et j’espère vraiment que nous pourrons obtenir un bon résultat pour l’équipe. »

Participations de Kris Meeke en Allemagne

  • 2017 : Sortie + Abandon mécanique (Citroën C3 WRC)
  • 2015 : 12e (Citroën DS3 WRC)
  • 2014 : Sortie (Citroën DS3 WRC)
  • 2011 : Abandon mécanique (Mini JCW WRC)
  • 2008 : 24e, 3e A6 (Renault Clio S1600)
  • 2006 : 16e, 1er JWRC (Citroën C2 S1600)
  • 2005 : 14e, 2e JWRC (Citroën C2  S1600)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. giledouard dit :

    Allez Mekke ! Offre-toi un résultat digne de ton talent en restant sur la route. Evite les cordes, les crevaisons, les talus, les vignes, les blocks, les pannes, la gastro, etc ! Donne raison à Mäkinen de t’avoir donner un volant sur la meilleur voiture du plateau.
    Mais bon, je doute fort.

  2. olive dit :

    bon,ma foi vais l’encourager le « vieux » qui a eu c’est 5 victoires mondial entre 36 et 40 ans!!!!!!! alors si tu te sents competitif!!! vas y de toute façon quoi que tu fasses ce sera « que » du meeke faites vous plaisir et regalez moi surtout!!! c’est toujours un plaisir de voir un vieux envoyer du paté!!!!

  3. Fab dit :

    Quand on regarde son palmarès sur cette épreuve, pas de quoi être optimiste…

    Après Meeke restera toujours Meeke. On sait qu’il est capable d’en sortir quelques une d’excellentes dans une saison, même si c’est de plus en plus rare. Alors est ce que ce sera pour l’Allemagne? Le doute m’habite…

  4. saxonic dit :

    sinon les risques calculés sur les cordes pour préserver les roues, c est pas trop le truc de meeke.
    je pense qu’il aurait intérêt à ramener qqes points à son équipe et c’est tout, genre 6 ème.
    ça évitera à makinen de moquer son pilote qu ‘il connaissait pourtant avant d embaucher !

  5. Kaizer Sauzée dit :

    « …et même moqué par Tommi Mäkinen… »
    Il n’a plus le droit à l’erreur.
    Lui qui ne supporte pas la pression, çà nous promet un WE chaud.

  6. jeff dit :

    S’il ajoute une sortie de route à son palmarès, je crains que Toyota ne metre un terme à sa saison !

  7. natlin dit :

    faut passer deja l’es1, pas comme en 2017

  8. Denis dit :

    A 40 ans, il doit être le seul à penser qu’il est encore compétitif en Allemagne.
    Vu ses participations, j’en doute.

  9. alain Dollé dit :

    Ca veut dire 1 jour OK, sortie le 2 ème jour et le 3 ème en rallye 2 avec sortie définitive et donc pas de résultat comme d’hab

  10. olive dit :

    4 particiations en wrc contre 12 pour sordo et latvala

  11. Jean Dridéal dit :

    Faudra qu’il fasse attention à prendre les cordes comme un gros bourrin, il y a des blocs de béton dans certaines spéciales… les jantes et les suspensions de la Yaris ne vont pas apprécier…

  12. roland59 dit :

    oui bien sûr, un bon résultat pour l’équipe est toujours un bel objectif. Sur sa vitesse, il est capable de le faire.. à condition d’être un peu plus concentré, et avec une dose de chance, car il en faut un peu, tout est possible.
    Je peux même ajouter, que s’il était à l’arrivée, devant les Citroën, ce serait un très bon résultat personnel.
    En tout cas, un résultat est important pour lui, plus que pour tout autre.

  13. Valentin dit :

    Moi jaurais mis comme titre :
    Un bon feeling dans les vignes
    Mdrrr

  14. lolo68 dit :

    Je peux lire avant le départ de chaque rallye, qu’il part confiant. C’est un pilote bien sympathique, réalise de belles performances aux premières spéciales, puis arrive la grosse bourde…!