Mikkelsen : « Du mal à réaliser »




Seulement sixième au soir de la première étape disputée sur terre, Andreas Mikkelsen a bluffé tout le monde sur l’asphalte espagnol, signant notamment quatre scratchs lors de la dernière journée.

é, je ne pouvais pas y croire. Je connais ces gars et il y a eu un moment où c’était « Ah, il est sorti, il est sorti », mais quand nous avons entendu le team à la radio pour nous dire qu’Ogier était arrêté dans la spéciale, je n’arrivais toujours pas à y croire. »

En début d’année en Suède, le pilote norvégien était déjà passé proche de son premier succès mais une erreur dans la Power Stage avait anéanti ses espoirs de victoire

« Nous avons attendu et travaillé si longtemps pour arriver à ce moment. Quand ça arrive enfin, nous pouvons à peine y croire : nous avons gagné notre premier rallye de championnat du monde ! Aujourd’hui, c’était exactement l’inverse de ce qu’il s’est passé en Suède. Je suis fou de joie mais je ne pense pas avoir encre réalisé. Je suis sûr que ça va prendre encore quelques jours.

Nous avons donné le meilleur de nous-même sur la Power Stage pour finir sur une spéciale parfaite sur ce rallye. C’était suffisant pour la deuxième place mais la victoire a été évidemment la cerise sur le gâteau.

C’est dommage pour Sébastien et Julien mais le plus important c’est qu’ils soient en bonne santé. C’était un week-end incroyable pour nous et on va certainement célébrer ça ce dimanche avec ma famille, mes mécaniciens et l’équipe entière. »

A sa droite, son copilote Ola Floene a rapidement fondu en larmes : « C’est incroyable. Peut-être que vous l’avez vu à la télévision, normalement je peux me contrôler mais cette fois, j’ai dû abandonner. J’ai entendu qu’Ogier était sorti de la route. J’ai demandé : « Ils sont ok ? Oui ils sont ok. » Du coup nous avions gagné, c’était impensable car nous nous battions pour la deuxième place. »

Premier copilote de Mikkelsen dès l’âge de 16 ans, Ola Floene est revenu sur cette entente commune si particulière : « La première fois que je l’ai copiloté, il avait 16 ans et il ne parlait pas tellement comme il le fait aujourd’hui. Nous nous sommes séparés en 2012 après le rallye de Catalogne et c’était difficile pendant un an mais l’année dernière nous sommes revenus ensemble et nous sommes comme des frères. Rien n’avait changé. Nous avons tellement faim de victoires, nous aimons tellement ce sport, nous en voulons toujours plus.« 





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Rallyeplaisir dit :

    À mon tour, je félicite Andreas et Ola pour leur premier succès en rallye. Ils méritent leur victoire. Ils ont été très forts et ils ont battus à la régulière Jari-Matti et Dani.
    Il me semble qu’il était important pour eux de décrocher dès cette année une victoire en WRC. C’est chose faite. J’espère pour l’intérêt du rallye qu’ils pourront rivaliser pour la victoire et pour le titre.
    Andreas a un joli coup de volant, et, en Espagne, il a su rester concentré dans les moments délicats.
    Bravo.

  2. SL dit :

    Il la fallait cette année !
    Il sera libéré pour 2017.
    Et qui sait si ce n’est pas lui qui empêchera Ogier de tourner en rond ????

    N’est pas Mrs Neuneu, Meeke, ostberg et Consort !

  3. fall angel dit :

    Encore bravo à Andréas et Ola pour leur victoire ils tournaient autour depuis un moment et pour ne rien oublier pour les avoir vus plusieurs fois ils son super sympa,Andréas est toujours souriant !!!!!