Mikkelsen éjecté du podium mais satisfait



Si on pouvait raisonnablement attendre le trio Ogier/Sordo/Neuville jouer devant en Allemagne, la belle surprise de ce rallye provient d’Andreas Mikkelsen, longtemps en lice pour la victoire.

Leader du rallye après la deuxième spéciale de Moselland vendredi matin, le norvégien a tenu bon jusqu’au premier passage dans Panzerplatte le lendemain matin. Là, le pilote VW a souffert avec un mix tendres/durs en croisés alors que Sébastien Ogier a survolé cette spéciale.

Tombé au deuxième rang, Mikkelsen s’est un peu écroulé le dimanche, rapidement dépassé par les Hyundai après une matinée moyenne. Malgré une grosse attaque dans la Power Stage, il s’incline pour mois de sept secondes face au duo coréen.

« Dans l’ensemble, je suis très content de notre performance, mais le résultat aurait pu être meilleur si j’avais eu un peu plus de chance. Le week-end entier a été marqué par la difficulté des choix de pneus, et à chaque fin d’assistance, la décision a été prise à la dernière seconde. Nous avons opté pour des stratégies totalement différentes à certaines occasions, ça rend les choses intéressantes mais ce n’était pas toujours la bonne décision.

Nous avons sortis la grosse attaque encore ce dimanche avec une grosse bagarre face aux deux Hyundai pour la deuxième place. Nous voulions briller autant que possible pour le dernier rallye de Jost Capito. Il va quitter l’équipe à la fin du mois d’août, et nous avons eu d’excellents moments ensemble ces trois dernières années. 

Malheureusement dans la Power Stage, les freins ont surchauffé et ceci m’a mis hors du coup. C’est dommage, mais la quatrième place est une petite consolation en vue du championnat. »

Allemagne-2016-Mikkelsen-Power-Stage





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. sebenfer dit :

    Je ne vois pas bien en quoi cette 4ème place est une bonne opération au championnat. Il est parti pour passer en seconde position sur les deux dernières manches de la saison alors qu’il n’a ici pas réellement pas fait le trou sur Paddon et que Neuville s’est rapproché. Heureusement pour lui, la Chine est annulée.

  2. Tutut dit :

    « Manqué de chance »…dit il….

    Regardez sur YouTube ses passages au shakedown, son tout droit dans un talus ou sa touchette dans un gauche à 100km.h, et on peut raisonnablement lui dire que « non » il n’a pas manqué de chance…!

  3. riri73 dit :

    C’est facile de le dire après mais Mikkelsen a raté son pari de pneus dans Panzerplatte2 (4 tendres pendant que Ogier,Neuville,Sordo avaient monté 4 durs). La route était sèche, les tendres ont pas tenu le coup. Mikkelsen a pris cher par rapport aux 3 autres pilotes. Si la pluie était tombée dans la spéciale, il raflait la mise et reprenait la tête du rallye le samedi soir. Bien joué tout de même, Mikkelsen voulait gagner et ça aurait pu marcher.

    A d’autres moments du rallye les choix pneus de Mikkelsen différents de ceux d’Ogier lui ont permis de faire des écarts. La météo incertaine et l’aspect loterie des options pneus, ont rendu ce Deutschland 2016 au moins aussi compliqué que les éditions précédentes. Pas sûr que le Corse à cette période de l’année, fin septembre début octobre soit plus simple à gérer niveau météo (édition 2015 avec spéciales annulées, déluges par moments etc…)