N.Ciamin : “Faire au moins dix rallyes en 2021”



Attendu sur un programme complet en WRC3 au début de saison, Nicolas Ciamin n’a finalement disputé que trois épreuves mondiales cette année au volant d’une Citroën C3 R5.

Dans ce mini-programme, le pilote niçois s’est montré performant au Monte-Carlo (2e) et en Sardaigne, terrain où il joua la victoire jusqu’au samedi matin avant de rencontrer un problème mécanique. En cette fin d’année, tous les regards sont forcément tournés vers la saison 2021, et pour Nicolas, l’incertitude est encore grande.

Quel est le bilan de ta saison 2020 ?

“Je n’ai pas fait beaucoup de courses au final avec seulement cinq rallyes : 1 en BMW M3 et 4 en C3 R5. Au final, je n’ai même pas fait un vrai rallye asphalte en C3. Normalement, je devais faire un programme de six rallyes en WRC3.

Au Monte-Carlo et en Sardaigne, le niveau de performances était vraiment bon. J’ai un besoin de rouler sur terre et prendre plus d’expérience, mais en Sardaigne, j’avais bien la connaissance du terrain.”

Tu étais absent à Monza, pourquoi ? 

“Je ne jouais pas le championnat donc je ne voyais pas beaucoup d’intérêt de rouler à Monza. Le rallye ne doit pas revenir au calendrier et finalement, seule la journée du samedi était vraiment du rallye. Avec des conditions Monte-Carlo, cela aurait pu être bien pour l’expérience mais ce n’était pas facile de prévoir de telles conditions. Cela a permis d’économiser du budget pour la saison prochaine (une manche équivaut à 100 000 € brut).”

As-tu envoyé ton engagement pour le Monte-Carlo ?

“Non je ne l’ai pas envoyé, comme à chaque fois finalement et comme beaucoup de monde…On verra à la dernière minute. Je ne sais pas si j’y serai, j’espère bien sûr.”

Quel est le programme envisagé ?

“Pour la saison prochaine, je veux rester chez DG Sport, il n’y a pas à discuter là dessus, je suis en très bonnes relations avec eux et la Citroën me convient bien. Citroën m’apporterait d’ailleurs la même aide que cette année et je n’ai pas à me plaindre d’être suivi par un constructeur. Je regrette seulement de ne pas avoir pu faire de développement sur cette voiture mais cela pourrait changer l’an prochain si j’arrive à avoir ce programme.

En 2021, il faut vraiment quelque chose qui me va mieux car j’en ai un peu marre de faire des saisons à moitié alors que d’autres arrivent à faire une dizaine de rallyes, même sur cette année 2020. Donc on recherche un budget pour faire une grosse saison avec 6/7 manches en WRC-3 mais aussi des rallyes du championnat de Belgique où les épreuves sont très intéressantes. J’espère qu’on y arrivera à faire une dizaine de rallyes.

Si je n’arrive pas à monter un gros programme comme celui-ci, je pense que j’arrêterai le rallye et me tournerait vers le circuit.”

Si tu devais aller vers le circuit justement, quelles seraient tes possibilités ?

“Cette année, j’ai déjà pu m’exercer avec trois courses en Ligier JS Cup avec la JS2 R. J’ai également pu faire deux demi-journées d’essais avec la LMP3, la JSP320.

 J’ai reçu quelques propositions pour continuer de rouler avec cette voiture. C’est très sympa à conduire et cela représente un tiers du budget pour une saison WRC3 avec le même nombre de week-ends de course ! J’ai des possibilités de rouler en Michelin Le Mans Cup et en ELMS.

Mais ma priorité reste bien sûr le rallye, mais si je n’ai pas les kilomètres suffisants pour progresser et exploiter mon talent, cela ne sert à rien de rouler.”

Quel serait ton calendrier en WRC3 si le budget est là ?

“On travaille pour faire sept épreuves. Le Monte-Carlo évidemment d’entrée. Ensuite, la Croatie car c’est nouveau et surtout sur l’asphalte là où je suis le plus performant pour l’instant. Le Portugal même si c’est casse-voiture. La Sardaigne que je connais bien désormais puis le duo Estonie/Finlande que j’adore, ce sont mes deux rallyes préférés. En fin d’année, terminer sur la Grande-Bretagne et l’Espagne.”




S’abonner
Notifier de
guest
16 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
jmb17
jmb17
7 mois il y a

Un spectateur s’adresse à Yannick Roche !
=> Vous coupez vachement les virages !
Yannick => C’est facile de couper avec Ciamin

Marco
Marco
7 mois il y a

Il est vrai que l’expérience et le roulage étant essentiels dans ce sport, savoir qu’on manque des 2 par manque d’argent doit être très frustrant !
Ne pas pouvoir exploiter à fond son talent est tellement dommage.
Ce serait vraiment triste que ce talentueux pilote quitte le rallye pour une raison de budget…