Neuville : « 75% de chance d’être champion »



Encore plus convoité que d’habitude aujourd’hui, jour de l’annonce de son nouveau contrat avec Hyundai, Thierry Neuville s’apprête à disputer l’un des rallyes les plus difficiles de sa carrière ce week-end.

A l’issue de la deuxième et dernière journée de reconnaissances, nous avons pu recueillir les impressions du pilote belge avant le véritable lancement des hostilités en Turquie.

Je crois savoir que tu aimes bien les chiffres, donc allons-y. Selon toi, quels sont tes % de chance de :

  • Monter sur le podium en Turquie : 50%
  • Gagner en Turquie : 30%
  • Être champion 2018 : 75 %

Tu viens de re-signer pour 3 ans chez Hyundai. Mais d’autres équipes t’ont contacté. Peux-tu nous en dire plus ?

C’est sûr qu’il y a eu des contacts, je ne pense pas que ce soit important de dire les noms des équipes. Mon agent a fait son travail comme il se doit, et il l’a bien fait.

J’ai prolongé pour trois années, c’est un signe fort donné par Hyundai mais aussi de mon côté en continuant notre collaboration entamée depuis quelques années. Nous avons gagné nos premières victoires en WRC ensemble et même toutes, et depuis deux ans, nous jouons le titre de champion. Nous avons encore l’intention de progresser dans le futur.

C’était un souhait de continuer ensemble tout simplement. Tous les grands champions avant moi ont travaillé avec de la continuité et je voulais faire de même.

Retour à la Turquie. La première journée s’annonce très compliquée avec un terrain très cassant. Tu confirmes ?

C’est costaud, très dur vraiment. Il y a énormément de graviers, le sol est très dur en dessous et il y a de gros risques de crevaisons, ce sera un peu une loterie. Je n’ai jamais vu de telles conditions. Les trois premières spéciales du vendredi sont vraiment difficiles. J’avais déjà vu des portions similaires à ça mais pas sur une spéciale de 38 km. La journée de vendredi sera encore plus capitale ici.

Côté performances, la Hyundai a toujours été à l’aise dans le cassant. Es-tu confiant sur votre compétitivité ce week-end ?

C’est plus un terrain pour nous je pense. La voiture a toujours bien marché quand c’est cassant, dur et avec un gros grip, comme au deuxième passage je pense ou les spéciales de dimanche. Ce sont les mêmes conditions pour tout le monde, et je suis généralement assez fort avec la voiture et les pneus dans cette situation, c’est quelque chose qui me plaît.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. riri73 dit :

    Le problème lorsqu’on a 75% de chances qu’un événement que l’on attend se réalise, ce sont les 25% restants. Les probabilités, c’est parfois perfide. Donc il faut attendre un peu encore quand même et laisser le temps aux choses de se dérouler..

  2. Xarena dit :

    J’ai lu tous vos commentaires, c’est très intéressant ce partage de stats et de points de vue. Soit dit en passant, je trouve que le niveau des commentaires sur RS a fait un sacré bon en avant, ça me plait beaucoup.

    J’ai quand même beaucoup de mal à enterrer Ogier. Neuville n’a pas encore de joker: il n’est pas à l’abri d’un Super Rallye vs. grosse perf d’Ogier. Si Seb lui reprend 10 points en Turquie, c’est Neuville qui aura la pression. Je suis convaincu que Thierry doit continuer à progresser dans sa gestion du stress, là où Ogier est capable du meilleur.
    Pour moi Tanak est trop loin, même si sa nouvelle voiture est au-dessus du lot. Toy doit jouer le championnat constructeur à mon avis. Pour le pilote, bien-sûr Neuville est le favori pour (enfin!) obtenir sa 1ere couronne. Mais… Ogier n’est pas mort. Ça va être une fin de saison de dingo! 🙂

  3. Sylvain dit :

    Les chiffres de Neuville?

    1) il dit ce qu’il veut, ça veut pas dire qu’il dise ce qu’il pense 😉
    2) on pense ce qu’on veut, ça ne changera rien aux résultats 😀

    De mon point de vue il a plus de 75% de chance d’être champion en 2018, mais moins de 30% de chance de gagner en Turquie… la victoire en Turquie, je la verrais 50% Tanäk et après des 10% à 5 pilotes dont Neuville, pourquoi pas… mais cela serait sans aucun sens pour lui de « rouler pour gagner », lui il roule pour le titre!

    Le podium? lui aussi est loin…

    Les pourcentages sont étranges, au sens ou si Neuville fait 4, c’est un super résultat aussi… du coup pour Neuville le rallye n’est pas le même que celui de Tanäk, Ott cela pourrait être 50% victoire 30/40% DNF… tandis que Neuville je lui mettrais un DNF très bas.

    Ils ne courent pas tous la même course, Neuville il doit finir ce rallye et il sait que s’il le finit il fait une bonne opération : ça va casser, ça va sortir… et le risque de casse n’est pas le même si tu roules pour finir ou si tu attaques dans les pierres pour faire un résultat…

    Neuville est dans un fauteuil, objectivement. Le passé est le passé, il a fait une saison magnifique et chanceuse… pourquoi devrait-il arrêter de bien piloter et pourquoi les mouches devraient-elles changer d’âne? On n’en est pas à un petit « si »… tous les « si » disent Neuville cette saison, il y aura sans doute un vrai gros pourquoi derrière, non?

    • Fab dit :

      Quand je dis il répond, le « ce qu’il veut » était sous entendu. 🙂

      Pour Tanak, on est sur un terrain particulier donc j’ai quelques interrogations sur la Toy dans ces conditions et aussi sur Tanak dans ces conditions. C’est un peu l’extra terrestre depuis quelques rallyes. Est ce que ce sera le cas ici sur ce terrain cassant et atypique? J’attends de voir.
      En d’autres termes, à l’instant où j’écris ces lignes, je n’ai pas assez de billes pour lui donner 50% de chance de gagner. En revanche, je donne plus de 10% à Ogier, sans aller jusqu’à 50! 😀

      Pour ton dernier paragraphe, je suis tout à fait d’accord. Mais on sait à quel point un petit grain de sable peut avoir de grosses conséquences… Alors vu les pierres de la Turquie…! 😉

      • Joël G dit :

        sur ce shakedown, on dirait que Tanak a perdu de sa superbe. Un effet du retour aux anciennes configurations pour la toyota? Bien sûr, ce n’est jamais qu’un shakedown.

        • Sylvain dit :

          On peut imaginer que c’est plus qu’un shakedown…

          On peut imaginer que Toyota travaille pèse, soupèse, suppute… ils doivent gagner, mais quoi?

          C’est QUOI leur premier objectif aujourd’hui? faire un vrai shakedown… vérifier les trucs, ne rien abîmer.

          On sait que Tanäk vaut largement les autres, pourquoi s’exciter sur un shakedown (de son point de vue, pas du notre!)?

          On ne sait rien, il a peut-être testé avec 2 roues de secours et pas Latvala, etc.

          Moi j’en fais mon favori logique.

    • Sylvain dit :

      @Fab… mais oui, on y croit tous dans le grain de sable, c’est pour ça qu’autant de doigts sont croisés… à l’envers ou à l’endroit 😉

      Mais bon, flocon de neige, pluie, pierre, sortie gratuite ou pas… tous les indices pointent dans UNE direction.

      L’interview d’Ogier est claire, il faut rouler et pas se poser de questions, c’est ce que fera Tanäk… Neuville se posera un poil plus de questions, et Ogier pensera… comme toujours.

      Comme d’hab, les conditions de pistes seront la première variable du rallye, la seconde sera le classement du championnat, la troisième le talent des pilotes… bref en combinant le tout, Tanäk est celui qui doit tout risquer, troisième il l’est déjà, pour aller plus avant il doit gagner.

      Neuville lui peut être gagnant même en perdant, Ogier sait qu’il ne doit plus rien laisser en route, les données ne sont pas les mêmes pour tout le monde (et comme le dit bien Ogier, il n’est pas le meilleur dans le cassant au sens où je crois qu’il n’accepte pas d’être fataliste).

      Neuville est très confiant dans sa Hyundai, toi tu penses que la Toy n’est pas au mieux sur ce type de terrain?

      C’est un peu le sens de Neuville, il pense avoir de bonnes chances ici en Turquie.

      • Fab dit :

        Sur la Toy, je m’interroge simplement, sans vraiment avoir de billes. Elle semble avoir sacrément progressé mais comme on ne l’a pas encore vu sur du très cassant, il est envisageable qu’elle ne fonctionne pas aussi bien, sans parler du retour à l’ancienne version, moteur notamment. (cf. interview de Makinen semaine dernière)
        A voir.

  4. Fab dit :

    Y a pas grand chose à critiquer dans cet interview et dans les chiffres qu’ils donnent. On lui demande; il répond.
    Après, on peut penser autrement mais perso., ça me semble assez cohérent de voir la situation comme il la voit.

  5. realiste dit :

    75% …
    Ne jamais vendre la peau de l’ours, même 75% de la peau!
    Le plus malin reste Ogier, Neuville est le plus régulier et Tanak le plus rapide.
    Perso j’y crois pas pour le titre.
    Bien malin celui qui peut dire aujourd’hui à J – 120 points lequel des trois sera champion.

    • roland59 dit :

      si on pose la question inverse: « qui a le moins de chance..?? »… cela apparaît peut-être un peu plus évident..
      ou encore: « qui est le mieux placé.. là aussi, c’est plus net…
      après le jeu des chiffres reste un jeu… et sur le coup, c’est un jeu et pour le titre rien n’est joué
      et on en revient, bien sûr, toujours au même constat… les 23 points d’avance, c’est le belge qui les a… et il va absolument falloir aller les lui reprendre… maintenant, Ogier peut jouer avec malice… je ne suis pas convaincu, mais pas du tout, qu’elle ait pu le servir depuis ce début de saison… il peut jouer de sa vitesse,
      mais, outre le fait qu’il n’a jamais dominé la situation cette saison sauf peut-être en corse… et encore, çà s’explique… il perd 2 combats majeurs et impactants face à ses adversaires: d’abord en Sardaigne face au belge puis à l’ADAC face à Ott…
      en résumé, il apparaît comme étant un peu coincé dans le coin… et sur des déroulements normaux, on/il est loin de pouvoir dire qu’il peut/va réussir à revenir sur Neuville et tout aussi loin de pouvoir dire qu’il va/peut contenir Tänak…
      je vois plutôt les fiabilités/ robustesses voitures faire en sorte que.. ou pas… voire l’un ou l’autre fait de course…
      maintenant, il n’est pas interdit de poser la même question aux Ogier/Tänak… les réponses seraient certainement intéressantes… et éclairantes… 🙂

      • Sylvain dit :

        Tout ce que tu dis est fort juste… je me demande juste un truc… où sont passés le MC et le Mexique?

        MC dominé du début à la fin, Mexique remonté de façon magnifique 🙂

        Neuville fait un (très!) beau championnat, mais n’oublions pas la Suède. CE rallye de Suède 2018 était tout sauf fair-play, il a impacté à ce jour pour 22 des 23 points d’avance de Neuville.

        • Joël G dit :

          MC avec une sortie ou une un touchette, comme chaque année, mais bon!
          La suède, pose un problème? On peut imaginer du rallye indoor, car en extérieur il faudra toujours que quelqu’un parte en 1°, ce qui peut parfois être un avantage d’ailleurs. Qui décide avec 100 % de justesse de qui par en 1? Et si partir en 1 est un désavantage, on change encore? On décide à chaque rallye? Des drapeaux rouges à chaque crachin, comme en F1?
          Au Mexique, pourquoi une remontée, aussi « magnifique » soit-elle?

          • Sylvain dit :

            Euh Joël, c’est un gag?…

            – On n’est pas obligé de faire partir le même gars TOUTE la première étape devant!
            – On n’est pas obligé de faire partir un rallye historique sur la NEIGE au milieu d’un rallye du championnat du monde!

            ==> Il ne s’agit pas d’avoir des conditions parfaites, mais d’enlever celles qui sont volontairement imparfaites! Cette règle a été faite pour pé-na-li-ser et bizarrement elle fait quoi? elle pénalise…

            Il y a assez d’aléas comme ça en rallye, la pierre, la sortie payée cash ou pas, la place gagné sur une sortie d’un concurrent ou pas, etc. on peut essayer de faire en sorte que le championnat soit ouvert!

            Et je te pose une question directe… qu’est-ce qui empêcherait de faire une règle différente pour le dernier rallye de la saison?

            Tu imagines un mec qui domine une saison et se fait taper en Australie parce qu’il part premier?!?… on pourrait imaginer de faire partir en Australie le matin en ordre inverse du championnat… où serait le problème? moi je veux protéger le mérite, pas que « mon » mec gagne.

        • Pierre12 dit :

          Et oui n oublions pas la Suède. ……

        • roland59 dit :

          chui en retard, désolé…
          au MC, il n’y avait quasi plus d’opposants après l’ES1… le seul qui l’accompagna longuement, Ott.. refusa (intelligemment) le combat… pour se planter bêtement sur une stupidité au Suède…
          le Mexique fut un tout beau rallye pour Ogier, j’ai forcément dû le dire à ce moment là… suffit de retrouver les moments…
          mais il ne fut pas dominateur puisqu’il gagna suite à une crevaison de Loeb je crois, d’une ènième meekerie et peut-être aussi d’un « laché » de corde de Sordo…
          mais il n’en reste pas moins que ce fut une très belle prestation… sans doute la plus belle cette saison et à ce jour avec la Sardaigne bien sûr.
          donc, pour moi, le seul ou il domina fut le Corse… les toy ( lappi) étaient pourtant pas trop mal, mais les bons réglages ont mis du temps… les Hyundai n’y étaient pas et Neuville a dû s’employer et prendre des risques pour aller chercher les points du podium, je crois…
          tout cela est de mémoire et donc à vérifier…

  6. roland59 dit :

    chiffres très cohérents au regard des déroulements de la saison…
    podium: 50%… oui, les tops sont très souvent devant…
    victoire: 30%… oui, les tops se les partagent.
    titre: 75%… oui, s’il estime que Tänak n’y arrivera pas… cela revient à dire qu’il est confiant, tant mieux car il vaut mieux, tout en admettant être toujours en situation d’échouer…

  7. prince dit :

    xarena, Le type !!!, étonnant !, pourquoi cette agressivité ?, pas digne d’être ici.

  8. Xarena dit :

    Une vingtaine de point d’avance, 4 rallyes dont 2 et la moitié du Catalogne avec du balayage… Il est optimiste le type.

    • Joël G dit :

      Les pieds sur terre au contraire. Il est le plus à l’abri; les 2 autres, surtout Tanak, devront prendre de gros risques, tandis que lui peut se contenter d’un rôle d’épicier. Estimer à 75% la possibilité, qu’en prenant de gros risques, ses 2 adversaires, connaissent des soucis ou commettent des fautes, n’est pas irréaliste. Et penser qu’il est optimiste, c’est penser que lui, ne marquera plus de gros points, et là, je ne vous suis pas. La réaction de Ott à l’issue du rallye d’Allemagne, tente à penser que celui-ci, se rends compte que cela sera très difficile de décrocher le titre, car Neuville est dans une spirale de réussite nécessaire à tout champion.

      • Xarena dit :

        Ce que vous venez de faire, c’est un exercice comptable. Moi je parle du concret, du terrain, de la gestion des ordres de départs, de la pression induite par l’enjeu, du team qui va presser, de la crevaison du vendredi… C’est le WRC, pas de la F1!

        • Marcustheking dit :

          Pas plus optimiste que ça,realiste je trouve.Face a un ogier il est dans une situation plus que favorable a obtenir le graal mais ce n’est pas gagné pour autant…
          Pour lui c’est l’année ou jamais si le titre lui echappe il va falloir qu’il soit solide psychologiquement pour encaisser la deception et se remobiliser pour etre a donf dès le montecarl.

      • Joël G dit :

        et dans mon plan comptable (dixit Xanera), j’oublie une donnée.Si Ogier ou Tanak, font un rallye nul dans les 4 qui viennent, ils peuvent dire adieu au titre. Si Neuville fait un rallye nul (alors que les autres scorent!), on revient à quasi égalité, mais cela ne sera plus nécessairement lui qui balayera! D’ailleurs certains esprits plus tortueux (sans y voir le mal de ma part), ont déjà invoqué sur ce forum, cette possibilité, que je ne suis pas, de faire le possible pour ne pas balayer en Australie (Ogier et Tanak, mettant la pédale douce pour ne pas dépasser Neuville, celui-ci « abandonnant » dans un rallye pour y arriver. )

        • Sylvain dit :

          jojo… de mon point de vue, il a plus de 75% de chance d’être champion!

          Par contre oui, en cas de DNF de Neuville couplé avec un excellent résultat des autres, sans qu’ils fassent eux-mêmes de DNF (ça en fait des SI qui doivent coïncider!), je crois que nos trois amis préféreraient tous être 3ème sur la route en Australie plutôt qu’y ouvrir… le mec qui ouvre, il ne gagnera pas l’Australie, on le sait déjà, donc… donc en cas d’arrivée au photo-finish il faut 1) gagner l’Australie et 2) espérer qu’un peintre s’intercale entre toi et les concurrents pour le titre… bref si je devais choisir je dirais troisième sur la route avec une petite dizaine de points de retard 😀

    • Nounours8865 dit :

      Mtn, il va pas dire non plus, « oh….20%, je vais tout perdre »…lol ! L’optimisme est un esprit positif …:-)