Neuville : « Améliorer la régularité »



Tout proche du titre l’an passé, Thierry Neuville sera évidemment attendu parmi les grands favoris de cette saison 2019, où tout autre résultat que le titre de champion serait pour lui un synonyme d’échec.

En marge des présentations officielles de demain, à Birmingham, Hyundai Motorsport a diffusé quelques interviews de ses pilotes, dont celle de Thierry Neuville.

Dans celle-ci, le pilote belge souhaite voir une amélioration significative de la régularité au sein de son équipe.

« Nous avons profité de la trêve hivernale pour recharger nos batteries et être prêts pour un nouveau combat pour les titres WRC. Nous avons montré beaucoup de choses prometteuses l’an passé et avons fait de notre mieux mais, pour diverses raisons, nous n’avons pas réussi à réussir notre défi. Nous reconnaissons que la régularité est un domaine d’amélioration important pour notre équipe.

Nous allons travailler ensemble pour essayer de réaliser notre meilleure saison à ce jour, mais nous savons que nos rivaux sont forts et nous devons donc redoubler d’efforts. »

Même s’il n’a gagné « que » trois succès l’an passé contre quatre pour le duo Ogier/Tänak, le pilote belge a bien raison de mettre en avant la régularité, lui qui n’a jamais pu se battre pour le top 5 en Finlande, et encore moins pour les victoires sur l’asphalte.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. philippe combey dit :

    Pour Thierry j’ai bien peur qu’après avoir échoué en 2017 et surtout en 2018 , le titre lui passe sous le nez. la Toyota et très performante et Tanak très performant et surtout gère mieux le stress que Neuville.Et n’oublions pas Ogier …il rêve d’être titré avec un 3 éme constructeur ..seul Kankkunen à réussi cette performance.Et pas sur que le départ de Nandan soit un plus.???

    • Fab dit :

      Certains, dont moi, avaient déjà dit que 2018 serait plus compliqué pour lui alors que le titre s’est joué Jusqu au dernier rallye.
      Donc en 2019, je pense que le scénario peut être identique et que ça se jouera à nouveau sur des détails.
      Je sais pas si Tanak gère mieux le stress mais il est au même titre que Neuville, voire plus, le grand perdant de 2018 quand on regarde sa pointe de vitesse et la vitesse de la Toy en 2eme partie de saison.
      L’estonien doit lui aussi encore progressé sur la gestion/ régularité.

    • roland59 dit :

      sans oublier les Latvala, Lappi, Meeke, qui pourraient bien se porter volontaires sans être désignés…
      j’ose à peine citer Mikkelsen , tant il nous/m’installe dans l’attente et la longueur du temps… mais… ne faut il pas encore y croire…?? et les Evans/Suninen, qui, ne devant plus « reculer », pourraient très bien s’inviter au bal et en modifier la danse.. au moins sur quelques rondes… mais les quelles..??
      et puis évidemment les Loeb/ sordo… même si leurs partiels les met sur un autre objectif…ils n’en auront pas moins un impact sur les résultats pilotes…
      alors, le stress, si tant est qu’il soit là, mais je n’y crois pas un instant, sera bien le dernier à déterminer les résultats des uns et des autres d’autant que la fiabilité y prendra possiblement sa part…
      je pense surtout qu’il (nous) faut garder en mémoire les dires de Tänak sur… l’intelligence…
      en tout cas, si Ott se dote d’un peu plus de celle ci, çà va être compliqué pour tous les autres…

      • riri73 dit :

        Salut Roland, outre Neuville qui fait l’objet de l’article, tu cites Latvala, Lappi, Meeke, Mikkelsen, Evans, Suninen, Loeb, Sordo, Tanak. Ne manque t’il pas quelqu’un d’important ?, son nom m’échappe.

      • riri73 dit :

        Bon, elle était pourtant pas mal ta technique de pêche ( oublier exprès un pilote ), je croyais que ça attirerait plus de poissons.

      • roland59 dit :

        salut riri, je parlais du championnat, comme Julien me semble t il… et je ne savais pas que Pontus y serait… mais si tu confirmes qu’il y est, même en gros partiel, c’est une très bonne nouvelle… 🙂
        bien sûr, promis, juré, ce n’était pas du tout une technique…

  2. roland59 dit :

    ce que Neuville appelle régularité, moi, je dis polyvalence.. mais le constat est le même.. la voiture a des points de faiblesse identifiés et il faut absolument les améliorés pour rester dans le coup en 2019 …
    tout le monde l’a vue, la Toy est déjà très performante, polyvalente et a progressé en fiabilité…
    elle ne vous attendra pas… leurs pilotes non plus…
    ps: Andréas, c’est maintenant.. 🙂