Neuville : « Une victoire qui s’échappe »



De retour à Bostalsee au parc d’assistance, Thierry Neuville a été accueilli à bras ouverts par Andrea Adamo, tel un père de famille, prêt à réconforter son pilote après une spéciale de Panzerplatte qui a vite tourné au cauchemar.

En descendant de son i20 WRC, le pilote belge a directement jeté un oeil à son pneu crevé, sans parvenir à trouver la moindre trace révélatrice d’un problème.

« Je n’ai encore rien constaté sur le pneu après avoir un peu cherché. Rapidement dans la spéciale, le dashboard nous a indiqué qu’on avait perdu de la pression dans un pneu. Nous devons enquêter sur ça, peut-être que c’est un problème avec la valve qui perdait de l’air, soit un trou dans le pneu, je ne sais pas encore. »

Retombé au septième rang du classement provisoire, Thierry sait qu’il peut encore se passer énormément de choses sur un tel terrain.

« C’est une loterie. Comme j’ai dit, on doit regarder pourquoi j’ai eu cette crevaison. Mais le rallye n’est pas encore terminé et les autres peuvent aussi avoir des problèmes. 

Je ne peux rien faire d’autre que de rattraper mes coéquipiers, donc je n’ai aucune raison de prendre des risques. On va essayer de garder la pression sur ceux de devant, nous ne sommes pas si loin de Sébastien Ogier et les Toyota, on ne sait jamais. Personne n’est à l’abri et il peut s’en passer des choses. »

Frustré après cet événement majeur, le pilote belge croyait clairement en ses chances de victoire, mais ne se veut pas alarmiste après ce coup dur en vue du titre mondial.

« Visiblement, je n’ai pas eu de chance. On aurait rien pu faire d’autre. C’est frustrant bien sûr. La situation n’est pas rose mais on a toujours moyen de faire cinquième à la régulière, on va essayer de se contenter de ça. Aujourd’hui, c’est une victoire qui s’échappe, le championnat on y pense moins, il y a encore beaucoup d’épreuves derrière mais c’est frustrant car on aurait pu remporter ce rallye. On a pas besoin de rouler très vite, mais on peut travailler sur le setup pour prendre de l’expérience. »

Pour ce changement de pneu, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul ont fait très fort, réalisant l’un des changements les plus rapides de l’histoire de la discipline. Et comme on a pu lui dire, la plus belle performance de la spéciale était finalement peut-être celle-là !

« On peut faire encore mieux, on a fait 1min21s pour changer la route. Mais, on peut s’améliorer encore un peu avec nos déplacements, ça peut être important. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pierre12 dit :

    Une victoire qui s échappe……..
    Ah bon il avait déjà terminé devant Ott!!!???
    Doucement RS dans vos propos!
    Que je sache au moment de sa crevaison rien n était fait !
    Merci.

  2. Fab dit :

    Entre ceux qui décortiquent chaque mot de Neuville et ceux qui souffrent d’amnésie concernant l’année 2018 sur les stratégies (de merd…, je n’ai pas changé d’avis là dessus) que subissent ou ont subi les 2nds couteaux, on pourrait presque croire que le belge n’est pas apprécié! 😀

    Alors que faire à part apprécier son coup de volant (et sa malchance évidemment!) sur cet ADAC ?! 🙂

  3. Rallye-Sport.fr dit :

    Les infos très fraîches pour la crevaison via Arnaud Rémy, le boss Michelin WRC :  » Coupure sur le côté du pneu entre le flanc et la bande de roulement (à l’épaule) »

  4. jeanfrancois dit :

    Quel pilote !

  5. lpp7 dit :

    …….on a toujours moyen de faire cinquième à la régulière…………. je n’ai pas la même définition du mot

  6. Denis dit :

    Bravo !
    Allez, comme il l’avait lui-même dit « Il faudra de la chance dans Baumholder, on ne saura pas éviter toutes les pierres »
    La roue de la loterie peut tourner.
    Si la victoire s’est envolée, un résultat probant reste possible et est indispensable.
    Il y a le deuxième passade et, demain 80 km dans un « autre rallye » encore !
    Neuville et Sordo démontrent que la « bagnole » est encore dans le coup, au moins pour viser une 4éme place…
    Go !

  7. Duc5962 dit :

    Ainsi que le mince espoir du titre de champion

  8. Rallye-Sport.fr dit :

    Pour ceux, trouvant étrange que Tänak n’ait pas d’articles ce midi ni ce soir, la raison est simple. Avant lui, nous sommes avec Neuville et quand on arrive au niveau de l’estonien, il a déjà terminé son interview express avec WRC All Live.

    Ensuite, comme ce soir, se dirige sur le bord du parc, seul ou avec sa femme…quand nous pouvons retourner avec Ogier et Neuville si besoin. C’est Ainsi !

    • Denis dit :

      Merci pour cette info !
      On sait l’Estonien pas très « bling bling ». Peut-être une façon de rester « dans sa bulle » ?
      Et de rester compétitif ?
      Pour moi, il met tout en oeuvre pour être enfin titré.

  9. Phil dit :

    Bizarre comme « crevaison » effectivement le pneu n’a pas l’air endommager sur la video peut etre un probleme de valve ou une crevaison lente subie dans la spéciale précédente

  10. Sylvain dit :

    Une victoire? ou une possibilité de « lutter »…

    • Fab dit :

      Tu vas pas t’y mettre non plus à décortiquer tout ce que peut dire Neuville… 😀

      C’est l’état d’esprit d’un gars qui a dans le viseur le mec devant et qui se persuade à chaque début de spéciale qu’il va le dépasser.
      Bref, Ogier aurait surement dit ça autrement. Mais Neuville, c’est Neuville. 🙂
      Evidemment, c’est une POSSIBILITE de victoires qui s’envole.