Nouveau titre pour Gilbert



Déjà titré en JWRC, Quentin Gilbert n’avait besoin que de 6 points pour s’assurer du titre WRC-3 en cas de victoire de Simone Tempestini.

Parti sur un bon rythme avec trois scratchs sur les cinq premières spéciales, le pilote vosgien devait s’arrêter dans le dernier chrono du premier jour suite à la casse de la courroie de pompe à eau de sa DS3. Le français restait toutefois en bonne position pour le titre puisque Tempestini devait également passer par le Rally2 pour poursuivre son rallye, mais le pilote italien n’était plus vraiment une menace pour Gilbert en pointant à 24 minutes de la tête.

Reparti en sixième position samedi matin à plus de huit minutes du norvégien Ole Christian Veiby, Quentin Gilbert ne laissait échapper qu’un seul scratch lors de la deuxième journée, remontant ainsi en quatrième position devant Terry Folb et Pierre-Louis Loubet.

Ce dimanche, le vosgien s’est encore montré performant en signant deux scratchs en quatre spéciales pour terminer sa saison de la plus belle des façons en décrochant un deuxième titre mondial.

L’an prochain, on retrouvera le français au volant d’une DS3 R5 dans le championnat WRC-2.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jonathan dit :

    Un grand bravo quentin , et à la l’année prochaine en wrc2

  2. thomasbled dit :

    Félicitations Quentin!