La nouvelle Hyundai en terrain idéal



Même si son retard au championnat constructeurs est énorme, l'équipe Hyundai Motorsport réalise d'ores et déjà sa plus belle année en WRC.

Avec deux victoires en six rallyes, le constructeur coréen signe en effet un début de saison historique. Au delà des résultats nets, la Hyundai i20 WRC Nouvelle Génération semble être arrivée à son plein potentiel, tant en terme de fiabilité qu’en performance.

« C’est un rallye sur terre battue ultra rapide et très éprouvant, l’un des plus rapides de la saison. Avec autant de nouvelles sections, il va vraiment nous falloir tout maîtriser. Notre objectif est le top trois et aussi de recueillir des points grâce à un bon classement à l’arrivée pour nos trois voitures. » commente Michel Nandan, directeur de l’équipe.

Victorieux en Sardaigne, Thierry Neuville retrouvera l’équipe n°1 et sa confrontation directe avec Hayden Paddon promet d’être très intéressante« C’était un tel plaisir de remporter la victoire en Italie avec l’équipe. Nous avons connu quelques moments difficiles récemment, mais cette victoire nous a renforcé notre confiance, à chacun d’entre nous.

L’année dernière, en Pologne, nous avons eu des difficultés avec le choix des pneus, mais nous avons su en tirer une leçon. Je crois qu’avec la voiture que nous avons, nous allons rouler à toute vitesse ! » indique le pilote belge.

Pour son coéquipier néo-zélandais, la confiance est tout autre avec deux sorties successives au Portugal et en Sardaigne. Heureusement pour lui, le Kiwi arrive sur un rallye très rapide qu’il apprécie, tout comme sa nouvelle Hyundai.

« Nous abordons maintenant une série de rallyes que j’apprécie beaucoup. Nous savons que la i20 Nouvelle Génération WRC de cette année fonctionne très bien dans les sections rapides. J’attends vraiment avec impatience de pouvoir tirer un trait sur les deux rallyes précédents. » explique Hayden Paddon.

Troisième et dernier pilote Hyundai engagé ,Dani Sodo goûtera comme au Suède, à l’équipe n°2 et la voiture n°20. Avant l’arrivée d’une série de quatre rallyes asphalte, l’espagnol pourrait bien souffrir sur les chemins rapides de Pologne (10e l’an passé), puis de Finlande. Et pour compliquer un peu les choses, le second du championnat sera pénalisé par sa position sur la route sur 80% du parcours.

« Pour moi, le Rally Poland est très excitant. Il y a beaucoup de supporters passionnés qui viennent nous voir, c’est vraiment agréable. Il règne une bonne sensation dans la voiture, parce que les routes sont rapides avec des pics et quelques passages étroits. Je me sens vraiment en confiance pour l’épreuve de cette année. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. sebenfer dit :

    Foutaise, ils ne doivent leurs performances qu’à l’ordre de départ imposé par la maFIA.

    • benjamin dit :

      Tu veux dire qu’on ne sait pas s’ils battraient Ogier à la régulière, certes.
      Mais sur les tablettes, ils ont deux victoires. Quid de MSport et Citroën ? (respectivement 0 et 1) ?
      Sur les tablettes, ils ont gagné deux fois, Paddon est très fort, Neuville semble retrouver son niveau et Sordo est deuxième au championnat : tu comptes redistribuer les points pour avoir un classement plus proche de ta réalité ?
      En sport rien n’arrive par hasard, et à la fin, ce sont les points et les résultats officiels qui comptent.

    • gardon dit :

      la victoire de padon sur ogier prouve bien que la voiture est dans le cou