O.Tänak : “Il faut d’abord finir”



En difficulté au championnat pilotes après deux énormes déconvenues au Portugal et en Sardaigne, Ott Tänak aborde logiquement ce rallye du Kenya avec prudence.

Le champion du monde 2019 ne sait logiquement pas à quoi s’attendre sur ce nouveau terrain, mais la nature du sol kenyan promet d’être unique. Rarement gestionnaire sur une épreuve WRC, le pilote Hyundai met cette fois en avant la régularité et la fiabilité.

“Le Safari Rally Kenya est un nouvel événement pour moi, et l’Afrique est un endroit où je ne suis jamais allé. Je l’attends avec impatience, même si je m’attends à ce que ce soit un peu une aventure. J’ai vu des images de rallyes précédents ; c’est l’un de ces événements où pour finir premier, il faut d’abord finir. Cela semble être un endroit sauvage, et ce sera certainement différent de toute autre épreuve du calendrier, et quelque chose de spécial. Espérons que tout tournera en notre faveur.”





S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
J-P
J-P
1 mois il y a

Tanak ” il faut finir ” , aurait il une once intelligence ? Incroyable !

jmb17
jmb17
1 mois il y a

Vas-y Ott, nouveau rallye pour tout le monde …excepté 1 pilote !!

Insolite (lu ce matin)
Sobieslaw Zasada, pilote polonais, sera au départ du “Safari” pour la…neuvième fois ! Il a 91 ans et est en pleine forme.
Sacré pilote à l’époque, il avait terminé 2ème du Safari en …1972 avec une Porsche 911.

1972 :
1er => Hannu Mikkola sur Ford Escort RS
2ème => Sobieslaw Zasada sur Porsche 911 S

Vous, je ne sais pas ! Mais moi j’adore les “petites” histoires de ce type, liées au rallye automobile.