O.Tänak : “Un rallye très rapide et que j’apprécie vraiment”



Très performant à l’Acropole puis en Finlande avec deux deuxième place, Ott Tänak est dans une très bonne dynamique sur cette fin de saison et l’estonien compte bien continuer en Catalogne.

En 2019, lors de la dernière édition de cette épreuve en WRC, le pilote estonien avait terminé à une belle deuxième place, résultat lui permettant alors d’être sacré champion du monde des rallyes !

Capable d’être parmi les meilleurs sur asphalte en Toyota Yaris WRC, le pilote Hyundai doit encore prouver sa capacité à faire de même avec la i20 WRC, ses prestations en Belgique et en Croatie cette saison étant bien éloignées de ses standards sur cette surface.

“Cela faisait longtemps que nous n’avions pas eu trois jours de compétition sur asphalte au Rallye d’Espagne. C’est un rallye très rapide et que j’apprécie vraiment. Les routes nécessitent une conduite pure et propre – les spéciales en forêt sont assez lisses avec peu de cordes et la météo y est constante, ce qui en fait un événement agréable pour moi. Après deux podiums consécutifs, ce serait bien d’obtenir un triplé en Espagne alors que nous visons une solide fin de saison.”

Participations d’Ott Tänak en Espagne

  • 2019 : 2e (Toyota Yaris WRC)e
  • 2018 : 6e (Toyota Yaris WRC)
  • 2017 : 3e (Ford Fiesta RS WRC)
  • 2016 : 6e (Ford Fiesta RS WRC)
  • 2015 : 41e (Ford Fiesta RS WRC)
  • 2012 : Sortie (Ford Fiesta RS WRC)
  • 2011 : 27e – 6e WRC-2 (Ford Fiesta S2000)




S’abonner
Notification pour
guest
17 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sylvain
Sylvain
9 jours il y a

Tanäk est sur une bonne dynamique, j’espère pour lui qu’elle se poursuivra en Catalogne, la Hyundai est performante partout, si ils ont fait de bons essais pourquoi pas la victoire?

Jean Philippe
Jean Philippe
9 jours il y a

Sa relative lenteur sur asphalte pourrait avoir pour origine subconsciente son énorme sortie au Monte Carlo.
Un seul obstacle sérieux aurait tué l’équipage (poteau, arbre, mur ou muret, rocher…).