Ogier : « C’est incroyable »




A l’arrivée du rallye du Mexique, Sebastien Ogier était forcément un homme heureux : « C’est absolument incroyable. Je suis tellement heureux et fier de cette...

ique. C’est une des plus belles victoires de ma carrière. Julien et moi avons réalisé un week-end parfait, la Polo était fantastique et l’équipe a fait un travail magnifique.

Nous avons attaqué comme des fous dès le départ et nous avons réalisé un choix de pneus intelligent le vendredi. C’est ma troisième victoire consécutive ici. Le rallye de Mexique semble être fait pour moi et j’adore venir ici. Les routes sont faites pour moi, l’environnement est fantastique et les spectateurs font de ce rallye une grande fête chaque année. »

Le français précise que ce succès est le résultat d’une préparation optimale : « Durant les essais, j’ai passé beaucoup de temps à travailler pour trouver un setup parfait dans mon rôle de balayeur. J’ai essayé à nouveau ce réglage au shakedown et je savais que ça marcherait. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. RALLYE WRC dit :

    on reconnais un bon ouvrier avec des bon outils
    comme un pilote seb a développer la polo a son pilotage
    aujourd’hui il récolte les fruit
    a neuville et sordo a faire de meme

    seb et juju 3 la fede 0

  2. gaëtan dit :

    Le point aussi sur Neuville : « J’ai fait une petite erreur, je suis parti un peu large vers la fin de la spéciale » confie Thierry Neuville « J’ai déjanté et puis juste après, sur un gauche un peu serré, je suis arrivé vite et j’ai embarqué la voiture mais cause de la crevaison je suis parti dans le fossé. On a abimé le radiateur, donc a n’a pas pu continuer. »

    « Prendre cinq points ici, c’est plutôt bien avec ce qui nous est arrivé vendredi. Je suis satisfait pour nous et pour le travail de l’équipe. Il reste quelques marches à monter pour rattraper les autres (VW et Citroën ici). On a pris plus de risques qu’Ogier, on était carrément plus rapides que lui. Certains erreurs peuvent arriver, on visera à nouveau le podium en Argentine. »
    Dans l’interview à la RTBF, Neuville affirme qu’il a été plus rapide qu’Ogier le vendredi et le samedi. Ce qui est totalement faux tant pour le vendredi que pour le samedi où le samedi Ogier l’a totalement infusé dans toutes les ES et alors qu’il avait course gagnée. Je ne crois pas que c’est avec ce type d’analyse totalement biaisée de la course et une absence totale de remise en question (« quand on joue, tantôt on gagne, tantôt on perd ») que le belge va progresser. Qu’il continue à jouer à la roulette russe, cela fera la joie de ses supporters et de celle d’Ogier surtout…

    • sebenfer dit :

      Neuville, c’est comme JML, ça peut faire 2-3 coups d’éclat avec un peu de chance mais sur la durée d’un championnat ça ne tient pas la route… au propre comme au figuré.
      Le véritable adversaire d’Ogier, se sera peut-être Mikkelsen s’il continue à progresser… mais pour ça il a besoin de temps donc pas avant 2016.

      • RP14 dit :

        @sebenfer

        En lisant tes différents posts à propos de Neuville, j’ai l’impression de relire les mêmes jugements à l’emporte-pièce que je pouvais lire sur Ogier fin 2011-début 2012… Des jugements de mecs qui ne voyaient que Loeb et qui préféraient se voiler la face concernant à Ogier (genre il n’y arrivera jamais il ferait mieux de laisser tomber!) j’en rigole encore!
        C’est un peu facile de mettre tout le monde dans le même panier. Meeke et Ostberg ne seront certainement jamais champions du monde, Latvala probablement pas, ou alors seulement sur un malentendu (je dis ça parce qu’il a quand même été 2 fois vice-champion).
        Neuville c’est certainement trop tôt pour en juger, il n’a pas encore 27 ans, il en est seulement à sa 4ème saison en WRC. Au même âge, Ogier avait aussi une seule victoire au compteur. De plus Neuville fait ce qu’il peut avec une Hyundai qui n’est pas encore au niveau de la Polo, avec le plateau actuel quand il prend le départ d’un rallye il y a au moins 5 autos qui sont meilleures que la sienne (les 3 Polo et les 2 DS3). Je tiens à jour un petit classement dynamique avec la moyenne de points marqués sur les 5 derniers rallyes disputés, actuellement ça donne:
        1-Ogier 26,2 2-Ostberg 12,0 3-Neuville 11,4 4-Mikkelsen 10,8 5-Latvala 9,4

        Evidemment avec 5 victoires consécutives Ogier fait un score énorme, celui d’Ostberg est bon, ceux de Mikkelsen et Latvala, étant donné qu’ils disposent de la meilleure auto du plateau est assez moyen. 11,4 pts sur les 5 derniers rallyes c’est excellent pour Neuville, sachant qu’avec sa voiture actuellement il ne peut viser qu’entre 12 et 15 pts par rallye (entre la 3ème et la 4ème place, sa 2ème place en Suède est assez exceptionnelle).

        De plus, quand je repense à certaines erreurs ou sorties que Seb Ogier avait fait au cours de la saison 2011, je ne me dis plus: « A mais il aurait dû assurer un peu plus ou faire ceci ou cela… » Non, il a su apprendre de ces erreurs là, c’est en faisant des erreurs que l’on acquiert de l’expérience (pour Latvala, le problème c’est qu’il ne semble pas vraiment apprendre de ses erreurs, en tout cas il retombe quasiment toujours dans ses travers quand il doit se battre à la seconde avec Ogier). Pour Neuville, il me semble que sa situation actuelle se rapproche de celle d’Ogier en 2011, donc acceptons encore une petite sortie de sa part de temps en temps, surtout qu’il ne dispose pas de la meilleure auto du plateau, loin de là!

        • Sylvain dit :

          NB l’age d’un pilote n’est pas à mesurer avec la carte d’identité, mais avec les saisons passées sur une WRC usine avec un programme complet.

          Comparer Neuville à Ogier est impossible et ne rendra jamais service à Neuville, c’est comme comparer Ogier à Loeb : à la fin, on sait tous que le record des 9 titres est presque impossible à battre : Ogier devrait gagner jusqu’en 2021!!! Mais on peut quand même convenir que ce que fait Ogier en ce moment n’est pas mal…

          Neuville doit être comparé à Neuville, son objectif c’est être champion du monde, quand il le sera on pourra dire « bravo! », jusque là parler, comparer dans l’absolu, etc. ça reste un exercice de rhétorique.

          Mais se concentrer sur sebenfer, c’est oublier tout ce qui a été écrit sur Loix, Duval, où on certifiait qu’ils étaient aussi bon que X, meilleur que Y… là sur ce site on tend à dire que Neuville fait des trucs exceptionnels et que Latvala fait des trucs nuls, la différence quelle est-elle? on excuse pour l’un ce que l’on condamne pour l’autre!

          On a quand même 2 options de rallye : au MC il est sûr mais pas forcément rapide, au Mexique il attaque et sort, comment êtes vous certains qu’il est l’un et pas l’autre?

          Il faudrait peut-être définir ce que vous entendez par un ‘grand’ pilote, donner des critères et ensuite sur ces critères évaluer les uns et les autres… mais sinon tant qu’on condamne un mec qui va large dans un virage et que l’on pardonne un autre qui va large dans un autre virage, ça me laisse assez perplexe! Pour moi la différence se fait à la chance : si tu sors gratis ou si tu paies cash; et pour vous souvent à la sympathie (Kubica est toujours pardonné de ce que l’on n’accepte pas chez latvala!!!).

          • RP14 dit :

            Latvala a fait sa première saison complète en 2007, et il avait déjà un programme de 11 rallyes en 2006. Malgré toute cette expérience accumulée il n’a pas beaucoup gagné en constance. En 2010 il avait déjà fait une saison correcte, mais était retombé dans ses travers dès la saison suivante, à tel point que le team M-Sport lui avait demandé à 2 reprises de ralentir pour permettre à Hirvonen, beaucoup mieux placé au championnat, de marquer plus de points (au passage une victoire offerte à MH en Australie). En 2014 il a sans doute fait sa meilleure saison, Ogier a remporté 8 victoires, Latvala 4, ce n’est pas neutre, car en 2013 ça fait faisait 9 victoires à 1 pour Ogier avec la même auto (que Latvala connaissait beaucoup moins bien). Mieux que ça en 2014 il pouvait encore entrevoir le titre lors de l’avant-dernier rallye de la saison, cette année après 3 manches il ne pense déjà plus au titre… C’est ça la carrière de Latvala, un pas en avant, puis deux en arrière… Avec Mikkelsen qui pousse derrière, je me demande si la carrière de JML ne serait pas en train de basculer du mauvais côté de la pente ! Attention, il remportera peut-être 2 ou 3 rallyes cette année, mais avec la meilleure auto et une position de départ favorable sur les rallyes terre, c’est le minimum qu’on puisse attendre de sa part…
            Dans mon post précédent, je ne voulais pas comparer Neuville à Ogier. Je voulais simplement rappeler qu’on a vu beaucoup de très bons pilotes se sortir en début de carrière. Dans ce domaine Loeb est l’exception qui confirme la règle.

        • gaëtan dit :

          Je suis assez d’accord avec votre double analyse, ce qui peut paraître contradictoire mais il n’y a pas tant de contradictions que ça dans le sens où l’on est effectivement plus exigeant avec Latvala qu’avec Neuville qui ne sont pas placés dans les mêmes conditions mais n’ont pas aussi la même expérience.
          Ceci dit, les 4 victoires de Latvala en 2014 sont pour parties liées à une meilleure connaissance de la voiture, une meilleure adaptation à celle-ci (de meilleurs réglages aussi) et à un changement de réglementation défavorable à Ogier.
          Autre bémol, Ogier est globalement tout de même moins sorti que Neuville sur ses 4 premières années en WRC.

          • RP14 dit :

            Entre les deux premières saisons de Neuville c’est le grand écart. En 2012 avec la DS3 WRC du Junior Team de Citroën il est énormément sorti et est passé très souvent par la case rally2, son meilleur résultat était une 4ème place en Alsace. On peut comprendre pourquoi Citroën n’avait pas voulu miser sur lui à l’époque pour être l’équipier d’Hirvonen dans le team officiel. En 2013, il termine vice-champion du monde, aucune victoire mais de nombreux podiums et incontestablement la révélation de cette saison-là.

          • gaëtan dit :

            RP 14, c’est très bien de rappeler l’historique et je suis d’accord, mais rappelons-le alors entièrement. N’oublions pas en effet non plus que Neuville a fait 2 ans d’ERC et du WRC2 avant le WRC avec un nombre incalculable de sorties de route…contrairement à Ogier qui n’est sorti qu’une fois (en Espagne) sur sa seule saison en WRC2.

          • RP14 dit :

            J’avoue que je n’ai pas bien suivi la carrière de Neuville avant son arrivée en WRC. En IRC-ERC je suivais surtout le MC qui était diffusé sur Eurosport et c’est vrai que Neuville n’y avait pas brillé (sortie le 1er jour). Autant te le dire tout de suite, je suis plutôt un supporter de Seb Ogier. Mais bon, avec Julien Ingrassia ils dominent depuis plus de 2 ans le WRC, personnellement je me régale de les voir gagner un maximum de rallyes, j’espère que cela va durer encore mais sans préjugés sur les années futures. J’ai vu trop de fans plus amoureux de Loeb que du rallye, ne pas être capables d’admettre qu’il puisse être battu à la régulière, ne serait-ce que sur un rallye!
            En fait, tu parles de la saison JWRC de Seb Ogier en 2008 où il avait remporté le titre avec une C2 Super 1600. C’est vrai qu’il avait dominé car il avait été à la fois rapide (3 victoires dans la catégorie) et régulier. Cela dit, sa première saison complète en WRC n’avait pas été très réussie (2009 avec une C4 du Junior Team Citroën sponsorisé par la FFSA). Heureusement il avait brillé en Grèce avec un premier podium (2ème place) mais cette saison-là il a aussi abandonné sur 4 rallyes.

  3. iceman dit :

    il faut reconnaitre également, outre le vrai talent d’Ogier, que la Polo WRC est, actuellement, en surclassement par rapport aux autres WRC.
    Preuve ? Les 2 premiers pilotes au championnat ont une VW Polo. Si Latvala n’avait pas fait de « flingues », les 3 pilotes VW monopoliseraient le classement (tout comme le final de 2014)

    • sebenfer dit :

      En omettant les temps de Loeb au Montecarl’. La DS3 n’est certainement pas si loin que ça en perf, seulement, les pilotes ne sont pas du tout au niveau d’Ogier.

  4. benjamin dit :

    Tout est dit : la victoire d’un homme ne vient pas toute seul.
    Une équipe, un entourage, et surtout beaucoup de travail.
    Le talent de Sébastien Ogier n’en est que plus récompensée.
    Quel pilote exceptionnel !

    • iceman dit :

      « Une équipe, un entourage, et surtout beaucoup de travail » : bonne analyse

      • jack18 dit :

        Je vais me faire insulter mais tant pis : « et un manque d’adversaires »

        • Kaizer Sauzée dit :

          Non, pas insulter, mais si tu dis çà pour Ogier, il faut le dire aussi pour Loeb. Car pour au moins la moitié de ses titres, il a eu une concurrence moindre qu’Ogier ce WE.

        • mich dit :

          c’est ta façon de voir, rien de plus mais, pas tout le monde partage c’est le raisonnement que certains ont quand un champion domine ,on peut dire pareil pour beaucoup d’autres.

          • RP14 dit :

            Depuis la fin des années 1990 il y a eu la réduction du format des rallyes avec majoritairement des épreuves disputées sur 3 jours du vendredi au dimanche et des réglements techniques qui sont restés stables sur des cycles de 2-3 ans, ce qui fait que les constructeurs ont réussi à faire des autos plus fiables, pour des rallyes demandant de moins en moins d’endurance.
            Il ne faut pas chercher plus loin, à chaque fois un pilote a dominé pendant une période donnée… Mäkinen a remporté 4 titres de suite de 1996 à 1999, et Loeb 9 de 2004 à 2012, quant à Ogier il est en train de se construire lui aussi une maison avec ses trophées… S’il y a eu une période de flottement entre la période Mäkinen et la période Loeb c’est parce que Grönholm qui était le pilote du début des années 2000 était toujours en mode « full pedal » (c’était son surnom) et quasiment jamais en mode « gestionnaire ».