Ogier : « Comme sur trois cylindres »




Premier leader après la super-spéciale de jeudi soir, Sébastien Ogier a très vite rejoint la liste des abandons. Après dix kilomètres dans l’ES2, le français...

oblèmes moteur sur sa Polo, perdant de la puissance peu à peu : « La voiture a soudainement perdu de la puissance et c’était comme si on roulait sur trois cylindres.

C’est évidemment dommage de louper une opportunité de gagner ici mais ça fait partie des sports mécaniques. »

A cinq kilomètres de l’arrivée, le pilote gapencais voyait finalement son moteur s’arrêter définitivement : « Je ne peux pas me plaindre, notre équipe fait un travail absolument incroyable et nous avons gagné chaque rallye cette année avec la Polo. Nous n’avons pas de chance cette fois-ci. »

A plus de 34 minutes du leader suite aux pénalités attribuées dans le cadre du Rally2, le double champion du monde en titre pense déjà à la Power Stage : « Vu notre mauvais classement, notre position de départ pour la Power Stage sera mauvais et il sera extrêmement difficile de remporter cette spéciale. »

Heureusement pour le français, Andreas Mikkelsen et Thierry Neuville respectivement 2e et 3e du championnat ont également connu de gros problèmes hier lors de la première étape.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Sean dit :

    ça prouve que les VW ne sont pas infaillible et c’est tres bon pour la suite du championnat !