Ogier : « Je ne suis pas encore à la limite »



Parfaitement placé pour jouer la victoire sur ce Monte-Carlo, Sébastien Ogier a toutefois subi la domination de son coéquipier, Elfyn Evans.

Sans jamais s’affoler, le français a fait le dos rond ce matin, lâchant quelques secondes mais sans être décroché. Encore en apprentissage de sa Yaris WRC, il espère arriver à hausser le ton dans l’après-midi.

« La clé au Monte-Carlo est toujours la régularité, encore plus que sur toutes les autres manches. Nous essayons de faire de notre mieux – les conditions étaient difficiles dans la première spéciale mais nous avons eu une meilleure adhérence ensuite.

Je ne suis pas encore à 100%, je n’arrive pas encore à être à la limite, je veux faire confiance en mon feeling. J’essaie et au moins nous avons réussi à rattraper Thierry ce matin, et en même temps, Elfyn a réalisé de très bons chronos et maintenant il est en tête.

Cet après-midi, la route sera probablement plus glissante avec beaucoup plus de saleté. « 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Sylvain dit :

    Pour les fans de proxima, voici ce qu’il dit…

    « Proxima 24 janvier 2020 à 22:30
    Vous vous acharnez sur Loeb car vous avez peur d’admettre que cette année Ogier sera tenu aux testicules par Evans. Mais bon sur RS on est habitué à voir les fans paniquer et attaquer les rivaux de Ogier pour se donner du courage. Ogier ne sera pas dans le top trois à la fin de lannee »

  2. saxonic dit :

    ola, ça tacle sévère cette année, on se croirait sur un site bien connu de l actualité française sportive.
    sinon, dans les caméras embarquées, ogier a l’air chaud quand même, le stade suivant ça doit être l’apnée pendant l es pour un humain normal ! Le monte carlo n’a pas été très révélateur de la saison d ogier l’année dernière, alors autant lui souhaiter de laisser venir et d apprendre sûrement jusqu’à dimanche,
    proxima, j attends ton retour. ..

    • Sylvain dit :

      Dans la première de l’aprème il continue l’apprentissage…

      Reste à voir si les autres monteront croisé les soft avec les super soft et si cela donnera un avantage. Il y a un possible effet yoyo, car lui n’a que des super soft; sans compter que Evans perd du temps QUE sur crevaison lente (il avait mis une claque à sa jante).

  3. Sylvain dit :

    Il faut finir cette boucle sans erreur et ensuite aviser. Ogier le sait, un MC c’est toujours long, éviter les embûches est compliqué, rien ne dit que tout le monde arrive au port sans souci, l’objectif numéro 1 c’est forcément de ne pas faire de bêtise.

    Il est évident que l’on ne reprendrait pas de grosses secondes à Evans ou à Neuville sur du sec, mais d’ici là autant arriver au sec « entier » : l’après-midi s’annonce compliquée, ils vont trouver une route très sale, éviter les erreurs serait beau en soi.