Ogier : « Je ressens un léger surcroît d’envie »



En difficulté au volant de la Ford Fiesta lors des dernières éditions en Argentine, Sébastien Ogier peut nourrir de nouveaux espoirs avec sa Citroën C3 WRC, surtout en ne partant pas de la première place.

Cette année encore, le pilote français cherchera à remporter sa première victoire sur cette épreuve, lui qui a déjà terminé à trois reprises à la deuxième place. Avec un tel défi devant lui, le gapençais affiche une motivation particulière avant le départ.

« Si je ne me suis encore jamais imposé en Argentine, c’est une épreuve que j’apprécie, et où je me suis souvent montré performant par le passé, c’est pourquoi je l’aborde avec les mêmes velléités que d’ordinaire. Je dirai même que je ressens un léger surcroît d’envie, à l’idée d’essayer de remporter ce rallye pour la première fois, et avec Citroën. »

Cette année, le pilote Citroën s’élancera de la deuxième position sur la route, et cette place n’est pas pour lui déplaire avec un avantage certain face à Thierry Neuville, leader du championnat.

« D’autant que ma deuxième place dans l’ordre des départs m’autorise plus d’espoirs que sur les éditions précédentes.Le profil de pistes utilisées est très varié, mais je dirai que sa spécificité, c’est avant tout qu’il est assez cassant par endroits, au point qu’il faut parfois penser à préserver sa monture, tout en continuant à aller vite. »

Participations de Sébastien Ogier en Argentine

  • 2018 : 4e (Ford Fiesta WRC)
  • 2017 : 4e (Ford Fiesta WRC)
  • 2016 : 2e (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2015 : 17e (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2014 : 2e (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2013 : 2e (Volkswagen Polo R WRC)
  • 2012 : 7e (Skoda Fabia S2000)
  • 2011 : 3e (Citroën DS3 WRC)
  • 2009 : 7e (Citroën C4 WRC)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jay dit :

    J’aime tellement vos commentaires à tous, vous imaginez si les pilotes lisaient les com sur rallye sport ? Que penserait un ogier s’il lisait qu’à la moindre « esquisse de nuance » d’une intention nebuleuse faussement assumé, qui en réalité veux dire peut être l’inverse !! ???

    • bazire dit :

      Des commentaires pathétiquement pathétique …..ou quand on a rien a dire et bien on dit quand même !………….

    • Sylvain dit :

      C’est pas mal écrit ça ma foi 😀

      Il nous lit c’est sûr : le mec, avec ce qu’il gagne, doit avoir une femme de ménage, donc vu qu’il ne passe pas son temps à astiquer les coupes… il lui reste quoi? nous lire… 😉

      Sinon en commentaire plus « rallye »… si on pense comment ça s’est passé ces dernières années (il n’y a pas beaucoup d’endroit où Ogier a aussi peu de podiums!!!), cela serait déjà (très?) bien s’il en mettait un des deux derrières…

      L’Argentine, come dirait je ne sais plus qui c’est morne montagne pour Ogier 🙁

      Et, en plus, comme si ça ne suffisait pas, pour une fois qu’i l n’ouvre pas… c’est le déluge universel! Ce mec là manque de chance, heureusement qu’il est bon, parce que la chance vraiment…

      • bazire dit :

        Comme tu Sylvio c’est pas son rallye et pourtant il aime bien ce pays de gauchos comme tous d’ailleurs …..Mais depuis l’époque polo il est toujours parti devant donc ça réduit les opportunités , là il part 2 mais il se dit que ça flotte !…Tiens tiens comme en Sardaigne l’an dernier le premier jour , espérons un meilleur résultat …

  2. roland59 dit :

    il y a comme de la bizarrerie dans ses dires…
    à les lire, il donne presque le sentiment d’être dans la divagation, plus que sur des motivation/détermination…
    peut-être une façon d’éviter de se mettre la/une pression…

    • Kaizer Sauzée dit :

      La seule divagation c’est ton commentaire…
      Faut pas lire entre les lignes.
      Il dit juste que, comme toujours, il fera de son mieux, rien d’autre.

      • Fab dit :

        Disons que roland et Ogier, c’est pas copain copain alors à ma oindre brêche… 😀

        On peut quand même trouver (est ce que c’est ça dont roland parle?) que le « je ressens un léger surcroît d’envie » n’est quand même pas très explicite.
        Plus de motivation car P2 et non P1 au départ? Notion de voiture supposément plus performante? Plus d’envie à l’idée de gagner avec une marque française qu’avec M-Sport?
        Le sens exact de cette phrase est quand même assez nébuleux je trouve. Mais je ne doute pas que les supporters avérés du français le trouveront limpide! 🙂

      • Fab dit :

        « à la moindre brêche »

      • roland59 dit :

        le  » je dirais même, je ressens un léger surcroît d’envie à l’idée d’essayer…etc…  »
        oui, je trouve que cela fait plus divagation ( mais au sens « positif » du terme)…
        et il est vrai qu’en lisant entre les lignes on peut y voir ce que tu dis… qu’il aurait pu dire…
        d’ailleurs même Julien le met en titre… qu’importe pourquoi…
        alors, sur le coup, il ne faut pas y voir une quelconque critique négative… cela, je le fais sur ses résultats et prestations… quand c’est possible, puisque c’est rare… 🙂

        • Pire et lit dit :

          Tout ça n’est que phraséologie de bistrot pour faire parler !

          • Miche et Lin ! dit :

            Pourquoi choisir ses mots si c’est pour dire la même chose que tout le monde ?
            C’est vrai que la formule d’Ogier paraît légèrement empreinte d’une certaine forme de sophistication tendant à laisser éventuellement penser à l’esquisse d’une forme de nuance, non ?

    • riri73 dit :

      Cette phrase avec son petit côté mystérieux passe bien avec des journalistes WRC mais comme elle peut donner lieu à pas mal d’interprétations il faut peut-être mieux du coup éviter de dire ça à sa femme.

      • Sylvain dit :

        Voire à ton mari, si il s’appelle Roland 😉

        Parce que le mec qui a dit ça, quand même, il devait pas penser qu’il y aurait « embrouille » après! 😀

        • roland59 dit :

          non non, pas embrouille… juste sentiment de divagation…
          d’ailleurs quand j’en parle à ma femme qui s’appelle roland, elle pense la même chose que moi… curieux quand même … comme la formule.
          mais alors, puisque c’est suggéré, quand, ou et combien de fois a t il manqué d’envie…???… parce que les choses peuvent être très simples, s’il a besoin d’un coup de main, je peux l’aider… j’ai une photo de sa femme à poil, çà me va… 🙂
          mais là, il pourrait y avoir embrouille… 🙂

  3. Fab dit :

    Vu les trombes d’eau annoncées, il est à peu près certain qu’il n’y aura pas de phénomène de balayage.

    Par contre, je ne sais pas dans quelle mesure une piste détrempée et ultra boueuse, au vu des quantités d’eau annoncées, peut être une bonne chose pour celui qui part devant.
    Le problème n’est cette fois plus la pellicule de graviers empêchant une bonne motricité mais l’épaisseur de boue qui doit elle aussi empêcher une bonne motricité, non? On pourrait penser que les 2/3 suivants peuvent retrouver un peu plus d’adhérence dans la trace, avant que la piste ne devienne un champ de bataille pour le reste du plateau?

    Qu’en pensez vous?

    • riri73 dit :

      Si c’est comme au Pologne 2017, ça promet d’être dantesque. Des trombes d’eau le vendredi . En particulier au 2ème passage, y’avait des ornières remplies de flotte que les premiers évacuaient pour les suivants. Ca faisait assez longtemps qu’il n’avait pas plu sur un rallye terre et ça avait un peu surpris les fans (qu’ouvrir sous la pluie soit une fois n’est pas coutume un vrai désavantage) Neuville en partant 2 s’en était toutefois très bien sorti le vendredi, donc phénomène dont je parle au dessus peut-être à relativiser…?.

      • Fab dit :

        Je pensais à la Pologne justement. C’était énorme, avec des images de dingue au niveau des passages. C’est l’un de mes souvenirs les plus impressionnants depuis l’ère des nouvelles WRC.

        Je idrai que les pistes de la Pologne sont vraiment en terre « pure » alors qu’en Argentine, on est sur un mélange graviers/cailloux/terre ce qui pourrait limiter le côté ultra boueux qu’on avait pu voir en Pologne?

  4. Joebarf16 dit :

    Si la pluie venait à égaliser un peu les conditions de route, il va y avoir un trou énorme entre les trois « magics » et leurs poursuivants.
    M’enfin on verra bien.
    Encore un rallye qui va être difficile à suivre au vu de la couverture médiatique, avec le décalage horaire en plus.
    Heureusement il y a RS !

    • Rallye-Sport.fr dit :

      D’ailleurs au menu ce soir, n’oubliez pas « L’oeil de l’ingénieur » et pas mal de lecture au programme !

      • fabien dit :

        J’ai hâte de le lire ! Rien de mieux que des explications techniques et tactiques 2 jours avant le départ d’un rallye …

  5. riri73 dit :

    La météo pluvieuse de Cordoba semble être une bonne nouvelle pour les 3 leaders du championnat, et une moins bonne pour les pilotes partant de loin et qui espèrent bénéficier d’un avantage de leur position de départ le vendredi. On en saura plus au shakedown.