Ogier : Un défi physique plus important




Pas forcément très heureux à l’arrivée du rallye du Portugal il y trois semaines, Sébastien Ogier n’a qu’un seul objectif en tête au départ du rallye de Sardaigne : gagner !

r !

Avec plus de 400 kilomètres de chronos et 1500 au total, le rallye de Sardaigne devrait être le rallye plus long de l’année et sans doute le plus épuisant avec des températures dépassant les 30°C tout le week-end.

« En ce qui me concerne, le rallye d’Italie est l’un des meilleurs rallyes du championnat WRC. Je me suis toujours amélioré à chaque participation et j’ai gagné les deux dernières éditions. Les spéciales sont sympas, le paysage est magnifique et l’atmosphère est superbe. Cette année, il y a aura un certain nombre de nouvelles spéciales et nous serons confrontés à une distance totale de plus de 1500 kilomètres, ce sera le rallye le plus long de la saison jusque là.

Du coup, ce rallye demandera plus de condition physique et d’endurance que d’habitude, notamment en raison des températures élevées dans la voiture. Mon objectif est bien sûr de gagner à nouveau cette année mais l’opposition ne sera pas facile.

Je vais me battre jusqu’à l’arrivée et je suis prêt à plonger dans le port avec mes coéquipiers après le rallye si nous gagnons. Après un week-end aussi chaud, c’est sûrement le meilleur moyen de se rafraîchir. Cependant, vous devez gagner avant ça.« 





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Sylvain dit :

    Belle interview la semaine dernière en Italie de Andrea Dovizioso (pilote Ducati de Moto GP en 2015), il venait de faire un petit tour avec Ogier sur une base en Sardaigne, il dit n’avoir jamais rien vécu d’aussi impressionnant… le mec est un pilote pro de moto, il a participé au mémorial Bettega à Bologne où une année il a gagné 2 manches contre Solberg (Peter!).

    Donc Dovizioso qui, comme Valentino Rossi, participe à l’exhibition appelé Rally de Monza au volant d’une WRC a pas mal commenté ce qu’est le WRC selon lui (ça lui demanderait des années pour passer de son niveau à un niveau correct sur terre), il trouvait ça complètement hallucinant, il avoué avoir eu peur, etc.

    Bref un très bel éloge du WRC par un mec qui aime les sports mécaniques!

  2. Kivala dit :

    Avec son nouveau navigateur pour les reconnaissances, prêt à lui réciter les notes dans l’oreille…? Au moins là il est à l’abri des pannes d’intercom…

  3. natlin dit :

    allez ogier, remets les pendules a l’heure!