Opel, pionnier de l’électrique



Cette semaine est décidément riche en actualités pour l’arrivée imminente de voitures électriques en rallye. Et pour Oppel, on parle de très court terme puisque le constructeur allemand a dévoilé hier une Corsa 100% électrique, éligible au championnat d’Allemagne dès la saison prochaine. Il s’agira ainsi de la première voiture électrique de compétition à évoluer en spéciales.

Logiquement nommée Corsa-e, cette voiture disposera de sa propre formule de promotion dès la saison prochaine, en remplacement de l’Adac Cup qui avait notamment révélé Jari Huttunen et Emil Bergkvist. La technologie embarquée sera une fois de plus une batterie au lithium-ion qui développera un équivalent de 136 ch (100 kW), soit la puissance d’une voiture de la classe R1, ainsi que d’un couple de 260Nm.

Président de l’ADAC Sport, Hermann Tomczyk se félicite de cette nouveauté : « Avec l’ADAC Opel e-Rally Cup, nous amenons pour la première fois l’électrique dans un championnat de grande envergure en le concentrant sur les jeunes pilotes. La conception innovante et la collaboration avec le Groupe PSA nous offre de nouvelles possibilités. Je suis certain que ce concept dépassera les frontières de l’Allemagne. »

Cette coupe sera intégrée directement aux épreuves du championnat d’Allemagne des rallyes et à d’autres événements sélectionnés pour un programme global d’au moins huit rallyes répartis sur deux saisons (2020/2021). A noter que le prix des voitures sera inférieur à 50 000€ net.

L’arrivée de cette Corsa-e ouvre la voie pour l’arrivée de la nouvelle Opel Corsa R2 thermique, alors qu’au contraire, l’intégration à l’ERC s’arrête fin 2019. Cette « formule de promotion électrique » représente donc la base d’un réel chemin vers le rallye l’internationale, et l’alliance avec le groupe PSA pourrait également ouvrir des portes vers le pilotage de R5 pour les pilotes les plus talentueux.

Avec le développement et l’arrivée très prochaine de cette auto, Opel frappe donc fort même si de nombreuses questions restent en suspens comme l’autonomie des batteries évidemment, mais aussi la dangerosité potentielle d’une voiture si silencieuse au milieu de spectateurs aux mouvements fréquents, ou encore le nom de la classe attribué à ces inédites électriques.

On ne manquera pas de vous diffuser les premières informations et images de ce modèle novateur.

Vidéo de présentation





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. panoramix dit :

    Je sens que ceux qui liront ces commentaires dans une vingtaine d’années seront pliés de rire devant tant de conservatisme !
    En attendant ce qu’il faut noter, c’est qu’au sein du groupe PSA, Opel a une longueur d’avance sur les autres marques dans ce domaine et que pour le WRC 2022, le groupe pourrait être tenté d’arbitrer en faveur d’Opel contre Citroën ou Peugeot !

  2. manu dit :

    Pour mettre le feu à la corsa?……LOL

  3. Iggy dit :

    Quelqu’un a un briquet !?

  4. Balou73RS dit :

    J’ai souvenir d’une voiture ouvreuse (smart il me semble) au rallye du mont blanc il y a quelques années

  5. manu dit :

    136 ch pour quel poids? …1200kg? elle va se faire mettre par une a112 abarth GR F de 90 ch .Je crois que je vais acheter une a 112,une sud ti 1500, une 104 ZS 2, une 5 alpine ou une rallye 3

    • p106 dit :

      avec le couple qu elle a , plus un chassis monstrueux , ca m etonnerait qu elle se fasse mettre ! je conduis tous les jours les futures hybrides et electriques chez psa et deja d origine , ca marche deja fort

  6. manu dit :

    Ou va t’on….mon dieu le rallye s’est eteint en 2020

  7. QuentEnbach dit :

    Elles vont être belle les usines à charbon pour alimenter toutes ces daubes de voitures électriques. ..

  8. Ben 07 dit :

    On veut pas la Corsa-e. On veut juste la Corse , tout simplement. 😉

  9. aldo dit :

    c est du sans fil banane.

  10. jeanfrancois dit :

    Pour les tourniquets en ville c est impeccable.
    Avec une bonne rallonge.

  11. Guiguit42 dit :

    Beurk….
    Nous nous tournons vers l électrique, alors qu une voiture électrique est bcp plus polluante qu une thermique, surtout pour du rallye oú les voitures ne font pas des milliers de kilomètres durant leurs vies.

  12. rh74 dit :

    Le ver est dans la pomme… quelle horreur

  13. natlin dit :

    pour le bruit, une sirene continue comme la wv de dumas a pikes peak

  14. Eric Schneider 78 dit :

    N’oubliez pas la Renault clio 1 à moteur électrique Thales et sa victoire en rallye en Italie ; j’ai des photos