Ostberg s’adapte à la DS3




Après quatre rallyes cette année, Mads Ostberg fait le bilan sur son adaptation à la DS3 WRC : « Je suis en train d’essayer de m’adapter...

J’ai piloté la Fiesta pendant trois ans et c’est une assez grosse étape de passer à la Citroën. »

Dans un style bien nordique, le norvégien avait l’habitude de s’appuyer plus sur le train arrière : « J’ai essayé de modifier la DS3 pour l’adapter à mon pilotage un peu plus en travers, comme je l’ai fait avec la Fiesta. Mais j’ai compris que ça ne serait pas facile et que la Citroën était complètement différente. »

L’ancien pilote Ford a vite compris qu’il fallait s’adapter à la voiture, plutôt que d’essayer de la changer : « Vous devez rouler davantage sur l’avant de la voiture et avec plus de sous-virage. La voiture est plus stable et le freinage vous donne la bonne pression sur l’avant pour faire tourner la voiture. C’est une manière spéciale de piloter la voiture et ça s’améliore de plus en plus, ça me rend de plus en plus rapide. »

L’an passé, Dani Sordo s’est souvent plaint de ce sous-virage prononcé qui convenait parfaitement à un certain Sébastien Loeb.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *