Paddon : « Une ressemblance avec Chypre »



Pour sa première saison partielle depuis 2014, Hayden Paddon est loin d’être ridicule après avoir enregistré un nombre de points constructeurs comparable à celui d’Andreas Mikkelsen.

Fort de deux quatrième place en Sardaigne puis en Finlande, le néo-zélandais aura l’opportunité de confirmer cette bonne forme en arrivant en Turquie. Seulement treizième au championnat pilotes, le pilote Hyundai doit absolument profiter de cet événement pour se montrer, et ainsi convaincre les coréens mais aussi d’autres équipes de l’engager pour la saison prochaine.

Souvent très tranchant en début de course avec sa position de départ, le néo-zélandais pourrait jouer gros sur cette épreuve !

« J’ai hâte d’être de retour dans l’action en WRC; ça fait longtemps depuis la Finlande! La Turquie promet d’être une épreuve imprévisible pour tout le monde. J’ai participé au rallye là-bas en 2010, mais dans une autre partie du pays, ce qui fait que cette expérience n’est pas comparable à celle que nous rencontrerons cette semaine.« 

Comparant cette épreuve à l’ancien rallye de Chypre, réputé pour son extrême difficulté et son parcours assez lent, Hayden s’attend à un gros défi, rempli d’inconnues.

« Il semble que les spéciales seront sinueuses, brutes et très chaudes, ressemblant à un ancien rallye de Chypre. Comme pour tout nouvel événement, il y a beaucoup d’inconnues, mais nous sommes aussi bien préparés que possible. Nous allons certainement tout donner. « 





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. roland59 dit :

    le moment est important pour lui… et même déterminant pour la suite…
    on le sait capable de (très) bien faire… et ce Turquie est une occasion de se (re)positionner…

  2. Jean francois dit :

    j aimerais le voir devant Neuville et Mikkelsen .et je pense que c est ce qui va se passer .

  3. Joël G dit :

    Une bonne position de départ et de forts probables abandons, on peut lui souhaiter une belle place à l’arrivée.