47

Tops et Flops (Finlande 2017)

Cette année, l’équipe de Rallye-Sport.fr a lancé une rubrique où elle distribue, après chaque manche du WRC, les bons et les mauvais points aux équipes, aux pilotes ou aux faits qui auront marqué les esprits.

14

Mäkinen : « Dans nos mémoires pour longtemps »

Propulsé à la tête du programme WRC de Toyota mi-2015, Tommi Mäkinen a d’abord essuyé un flot de critiques autour de son équipe 100% finlandaise, avant de convaincre au fil des rallyes et de vivre un week-end rêvé à domicile la semaine dernière.


4

Hyundai lance un programme de détection

Engagée en WRC depuis 2014, Hyundai Motorsport continue d’imposer sa marque en championnat du monde avec le lancement d’un programme de développement destiné à former la « nouvelle star de demain ».

4

Neuville : « Les compteurs à zéro »

A l’issue d’un rallye de Finlande terminé à la sixième place, Thierry Neuville occupe pour la première fois de sa carrière la tête du championnat du monde des rallyes.

2

Elfyn Evans sauve M-Sport

Seulement septième au soir de la première étape en Finlande, Elfyn Evans a été le seul pilote capable de s’intercaler entre les Toyota par la suite, terminant finalement à une inespérée deuxième place.