Participation confirmée pour Chardonnet (Monte-Carlo 2013)




Un moment incertain, suite au désistement d’un partenaire, le jeune espoir tricolore sera bel et bien au départ de la manche d’ouverture du Championnat du...

img_8794
RC. Sur des routes où ils se sont révélés l’an dernier (19e Scratch – 2e du classement 2 roues motrices), Sébastien Chardonnet et son copilote Thibault De la Haye vont retrouver la Citroën DS3 R3 mise à disposition par Daniel Elena et exploitée par l’équipe MY Racing…

Jamais les heures, pourtant, n’ont paru aussi longues pour Sébastien Chardonnet et Thibault De la Haye, avant le coup d’envoi de leur seconde campagne mondiale qui débute donc, comme l’an dernier, par le mythique Rallye Monte-Carlo. « Cette participation, encore incertaine quelques jours avant le départ, est la résultante des efforts conjugués de Daniel Elena et de Richard Micoud », raconte, avec émotion, le petit-fils d’André Chardonnet. « Ils ont remué ciel et terre, ouvert et retourné leurs carnets d’adresses dans tous les sens pour trouver des solutions… cela n’a pas été facile, vu la période et le laps de temps qu’il restait. Je tiens vivement à les remercier, ainsi que toutes les personnes qu’ils ont su convaincre. Sans cette mobilisation générale du moment, nous serions aujourd’hui redevenus de simples spectateurs ! »

Après ces quelques dernières semaines de stress, reste désormais à Sébastien et Thibault de rentrer parfaitement dans le vif du sujet, lors d’une épreuve très compliquée à gérer. « Avec plus de 450 kilomètres chronométrés et 10 spéciales différentes reparties en 4 jours, la tâche s’annonce comme chaque année ardue », précise Sébastien. « Le Monte-Carlo est un rallye d’endurance, il se court un peu comme les 24 Heures du Mans. Il ne faut pas être simplement performant, il faut aussi maintenir le rythme tout au long des 4 jours de course, tout en épargnant la mécanique. Car cette année encore, il n’y aura pas de Rally2, donc, sans aucun droit à l’erreur. Nous avons activement travaillé le visionnage des spéciales par caméra, le nombre de passage en reconnaissances étant forcément limité à 2 en WRC. Niveau préparation physique, nous nous sommes également beaucoup entraînés avec Thibault durant la trêve hivernale et sommes donc désormais prêts à en découdre… »

Au vue de la liste des engagés, nul doute que la bagarre pour le gain de la catégorie 2 Roues Motrices, désormais dénommée WRC 3, devrait être passionnante, avec notamment de nombreux pilotes présents au volant de Citroën DS3 R3. « Etre au cœur des débats et tenter de nous imposer dans cette catégorie est clairement notre objectif. À nous désormais de ne pas faire d’erreurs, d’êtres performants et réguliers, et surtout, de bien gérer notre course pour y parvenir…», conclut le jeune membre du Collectif Equipe de France FFSA.

Comme de coutume, la conclusion revient à Daniel Elena, copilote désormais décuple champion du Monde WRC, directeur de la société All Sports Management et parrain de l’équipage Chardonnet – De la Haye. « Nous pensions pouvoir vous annoncer officiellement le programme 2013 concocté pour Sébastien et Thibault. Le désistement d’un partenaire au cours de l’hiver nous a amené à prendre un peu de retard, l’objectif étant de sécuriser leur présence au départ du Monte-Carlo. Un programme pas totalement figé certes, mais dont l’orientation devrait néanmoins être identique à celle de 2012, c’est-à-dire disputer une majorité d’épreuves avec la Citroën DS3 R3, dans le cadre cette année du tout nouveau Citroën Top Driver, tout en tentant de briguer en parallèle le titre mondial en WRC 3. Et pour cela, il nous faudra décider de nouveaux partenaires à adhérer à notre projet…»





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *