Pas d’hybride pour 2017




Alors que la saison 2015 approche à grand pas, la réglementation 2017 se fait toujours attendre.

tretien avec le journal Autosport, Jarmo Mahonen, directeur des activités rallye à la FIA délivre quelques éléments de réponse.

Le finlandais envoie un message clair à Toyota et annonce qu’il n’y aura pas de révolution en WRC : « Je ne vois pas l’arrivée de voitures hybrides et ce n’est pas vrai que Toyota a besoin de l’hybride pour venir. »

Il y a quelques mois, on parlait également d’une possibilité de voir des voitures du segment B à D avec des plus gros moteurs, mais tout ça semble avoir été mis de côté pour l’instant. Mahonen prévient simplement que la nouvelle réglementation « ne sera pas une révolution mais une évolution des voitures actuelles« .

Reste à attendre mars et un nouveau conseil mondial de la FIA pour avoir des nouvelles de cette réglementation qui peine décidément à voir le jour.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. cordovado dit :

    dommage car je crois que citroen avait déjà travailler sur un projet il y a quelques année
    pour info vw en essai dans les hautes alpes au dévoluy avec ogier demain matin et les autres pilotes par la suite

  2. RP14 dit :

    Pour moi c’est tout à fait logique que l’hybride n’arrive pas en WRC dès 2017, en WEC (endurance) la technologie hybride commence à se montrer intéressante, mais il ne faut pas oublier que comme pour les moteurs Diesel il y a quelques années c’est la règlementation qui impose quasiment cette technologie aux constructeurs qui veulent jouer la victoire.
    En F1 on a vu cette saison que les moteurs Hybride-Turbo ont surtout amené une nette augmentation des coûts et des courses où les pilotes passent plus de temps à gérer qu’à attaquer…
    Alors l’hybride en rallye, pour moi il faut attendre que la technologie soit éprouvée et surtout plus efficace. Pour l’instant ça n’apporterait absolument rien au WRC, et je suis certain que ça réduirait encore considérablement le plateau déjà assez mince en WRC. De plus le poids supplémentaire que les batteries amèneraient sur les autos serait clairement nuisible pour le spectacle!

    • enriche dit :

      Que d’amalgame…, définition de l’hybride (a ne pas confondre avec énergie électrique), c’est un moteur soit diesel ou ess. avec une liaison avec un générateur qui est régénéré par le moteur atmo…, donc il n’y a pas + de batterie que celle d’un atmo… ( c’est une similitude de ce qui éxistait il y a quelques années en F1).

      • RP14 dit :

        OK enriche concernant ta précision technique. Mais à mon avis ces systèmes de récupération d’énergie qui ne sont déjà pas fiables à 100% sur circuit, pourront-ils l’être dès 2017 en WRC aussi bien par -20° en Suède que par 35°-40° C au Mexique ou en Sardaigne et sur des chemins de pierre très cassants?

  3. enriche dit :

    L’on constate que les « volumineux » membres de la FIA/FFSA…, reconnaissent que les constructeurs d’Asie sont à la pointe des énergies renouvenables…, de ce fait, veullent évincer ces constructeurs…, il est évident que la famille citron, l’antique reno…, les outres Rhin… ainsi que les amerloques…, par « des dessous de tables »… retardent les entrées de ces constructeurs Nippons… dans le championat du monde…(aujourd’hui => WRC et demain=> autres et après demain encore autres…).
    Mais, se qui me conforte, c’est qu’il y a une décénie, le nombre d’engagés par épreuves, étaient de 200 (monté-carle), aujourd’hui => 50… et demain 20…, Bravo à ces gros po… des différentes Fédé… , qui sont les seuls responsables de cette anéantissement du sport auto…
    PS: J’encourage les Mecs qui organisent des épreuves historiques… ( plus de 300 engagés

    • puyol67 dit :

      Qu’appelles-tu « à la pointe des énergies renouvelables » ?
      Toyota et ses modèles hybrides, qui sont de véritables catastrophes au niveau de l’extraction des minerais qui composent leurs batteries ??
      C’est vrai que les amerloques sont loins avec le renouvelable, Tesla est « juste » le constructeur le plus avancé dans le domaine des voitures électriques, Mercedes avec le modèle SL AMG Electric est capable de sortir une voiture électrique qui met dans le vent ses meilleurs modèles thermiques…
      Sur le plan de l’hydrogène, BMW est le plus avancé, avec Honda je te l’accorde. Nos constructeurs français ne sont pas en reste non plus, même s’ils visent le marché des citadines à la place de celui des berlines GT.

      Pas vraiment d’accord sur le fait que les nippons soient les meilleurs en terme « d’avenir » !
      La base actuelle du WRC (sur le plan technique) est plutôt pas mal d’après moi, quand je vois ce qu’est devenu la F1 avec ses moteurs… Berk

      Ce qui retient avant tout les constructeurs japonais, ce sont les coûts que demande le WRC par rapport aux retombées médiatiques ! Mercedes a eu près de deux milliards d’euros de retombées avec la médiatisation de la F1 cette saison, quand VW n’en a eu « que » quelques millions avec le WRC…

  4. Sean dit :

    dommage de ne pas faire evoluer… on se rend compte que dans toutes les disciplines sportives, l’electrique ou l’hybride arrive à grand pas (et gagne!)
    Citroen avait presenté en 2008 la C4 WRC HYmotion4 ! ce n’est donc pas une idée qui date d’hier….