Pirelli met la gomme pour 2021 !



Désigné comme le manufacturier unique du WRC pour la période 2021-2024, Pirelli a franchi une nouvelle étape dans son retour au premier plan, en débutant ce mardi ses essais.

Comme indiqué il y a trois semaines, c’est Andreas Mikkelsen qui endosse le rôle de metteur au point au volant d’une Citroën C3 WRC gérée par l’équipe française Sainteloc.

Avec deux jours de roulage programmés cette semaine en Sardaigne (mardi sur terre puis mercredi sur asphalte), le norvégien va donc pouvoir prendre le pouls des pneus Pirelli Scorpion (terre) et P Zero (asphalte).

Malgré un programme d’essais perturbé par la pandémie du coronavirus, l’objectif du manufacturier italien reste clair avec la volonté d’établir une base de référence et d’évaluer comment la puissance et la force motrice accrues des dernières WRC affectent l’usure, les performances et la dégradation des pneus.

« Cela va être particulièrement important sur la terre« , explique Terenzio Testoni, responsable des activités de Pirelli dans le domaine du rallye. « Sur le championnat du monde, environ 80% des épreuves se déroulent sur cette surface. Heureusement, les spéciales sur lesquelles nous effectuons nos essais – qui ont été utilisées auparavant pour le Rallye d’Italie – sont parmi les spéciales terre les plus exigeantes au monde. »

En plus de rouler à domicile, Pirelli a donc misé sur le défi engendré par les hautes températures sévissant actuellement sur la Sardaigne. Le choix de rouler sur d’anciennes spéciales parcourues en mondial est également délibéré pour s’appuyer sur des références établies par le passé.

« Il est important de travailler méthodiquement afin de mesurer nos progrès avec précision », ajoute le superviseur des essais. « Nous commençons avec la base d’un pneu éprouvé et fiable, puis nous allons lancer une série de prototypes pour voir où nous pouvons ajouter de la performance et de la durabilité. La tâche est particulièrement délicate lorsqu’il s’agit de rallye, car contrairement au circuit, les conditions de route et d’adhérence changent constamment. Mais nous reviendrons sur ces routes à l’avenir, pour voir comment les modifications que nous apportons aux prototypes de pneus améliorent leurs performances. »

Avec 200 kilomètres comme objectif journalier, Pirelli aura donc déjà suffisamment de données pour ouvrir des premières pistes de travail qui se poursuivront dès le mois prochain.





S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Jean Dridéal
Jean Dridéal
26 jours il y a

Bravo à Mikkelsen il a enfin eu un volant officiel