PL.Loubet : “On espère engranger à partir de là”



Pour la reprise de sa saison en championnat du monde des rallyes, Pierre-Louis Loubet a rempli son objectif n°1, à savoir rejoindre l’arrivée et marquer enfin ses premiers points de l’année.

Si l’an passé, le jeune tricolore avait su évoluer à moins d’une seconde au kilomètre des meilleurs, et non loin des Ford de Suninen et Lappi, Pierre-Louis n’a jamais pu retrouver ce niveau de performances le week-end dernier, la faute notamment à un manque de confiance évident et surtout à une obligation absolue de terminer sans faire d’erreur. À l’arrivée, l’écart a été de 1,68 s/km face au vainqueur, le pilote Hyundai signant logiquement ses meilleures performances le premier jour avec une bonne position de départ.

“On termine septième de ce Rallye d’Estonie. L’objectif était vraiment de terminer avec un résultat positif. On est contents parce que depuis le début de l’année c’est assez délicat. On a connu un rallye sans problème que ce soit de mon côté ou du côté de la voiture. Les choses sont allées dans le bon sens et on espère engranger à partir de là.” a commenté le français auprès de la FFSA. 

En complément de cette déclaration, le pilote Hyundai a parfaitement résumé son week-end en une phrase : “De loin le rallye le plus éprouvant et le plus long de ma carrière : mettre de côté la performance pour rallier à tout prix l’arrivée après un début de saison compliqué.”

De son côté, Nicolas Bernardi, entraîneur national de l’Equipe de France FFSA, espère que son pilote bénéficiera d’une voiture plus performante sur les prochaines épreuves.

“Pierre-Louis a fait un rallye fidèle à son objectif. Comme cela était convenu, il fallait aller au bout et marquer des points pour reprendre confiance. L’année dernière sur le même rallye, il perdait environ 0.6 ou 0.7 secondes au kilomètre et cet écart a quasiment doublé ce week-end. Cela est dû à l’évolution des voitures d’usine avec lesquelles il est très dur de rivaliser au sein d’un team privé. La saison passée, il pouvait rivaliser avec les M-Sport mais cette année le fossé s’est creusé. Malgré tous ses efforts, Pierre-Louis voit ses rivaux s’échapper. C’est difficile pour lui car il n’y a pas d’autres pilotes issus de teams privés pour se jauger. J’espère que Hyundai pourra lui offrir une meilleure opportunité afin qu’il retrouve une dynamique sportive plus intéressante.”




S’abonner
Notifier de
guest
25 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Flatsi
Flatsi
8 jours il y a

Juste se rappeler que son auto est de 2019 , que c est un pilote privé dans une petite (mais compétente ) équipe privéeet que son budget ( qu il a lui même trouvé) est celui d un privé, vous voudriez pas qu avec tout cela il soit devant les équipes d usines aux moyens gigantesques

Pikpik974
Pikpik974
8 jours il y a

Le rallye de Finlande sera le point clé de la saison à mon avis. En R5 il était tout proche de Rovenpera. S’il se prend des valises il y aura certes une partie de l’explication qui sera technique, grâce à l’évolution des voitures mais une autre partie sera malheureusement entre le volant et le baquet.